jeudi 7 décembre 2023

Le Rwanda rend hommage aux efforts de SM le Roi au service des peuples africains

-

Le Rwanda rend hommage « aux efforts déploie Sa Majesté le Roi Mohammed VI au service des peuples africains », a affirmé vendredi à Rabat l’ambassadeur de Kigali au Maroc, Zaina Nyiramatama.

S’exprimant lors du premier Forum économique africain, Mme Nyiramatama a souligné que la tenue de cet évènement s’inscrivant dans la stratégie de coopération Sud-Sud adoptée par le Maroc sous la conduite de SM le Roi, « revêt une grande importance pour les pays de notre continent », relevant que le Royaume peut se prévaloir d’un potentiel important en matière d’investissement, particulièrement dans le domaine des énergies renouvelables ».
Rappelant la signature en mai 2023 à Kigali d’un mémorandum d’accord entre le Conseil régional de Rabat-Salé-Kénitra et l’Agence rwandaise de développement portant sur le renforcement de la coopération dans le domaine de l’attractivité des investissements, la diplomate a mis en avant les atouts dont regorge le Rwanda dans les secteurs de la numérisation, de l’immobilier, des mines et du climat des affaires en général.
De même, elle a souligné la nécessité pour son pays de mettre à profit le potentiel marocain en matière d’investissement, notamment dans le domaine de l’industrie du textile et de l’habillement, mettant en avant l’ouverture de son pays aux différents marchés régionaux.
Dans le même ordre d’idées, le directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, Ali Seddiki, a mis l’accent sur les multiples atouts et avantages dont dispose le Royaume avec à leur tête la stabilité de son environnement politique, économique et social, ses infrastructures avancées, son ouverture économique et son capital humain.
Pour sa part, la directrice générale du Centre régional d’investissement (CRI), Najmat Lhouda Bouamama, a affirmé que la région Rabat-Salé-Kénitra dispose d’un emplacement stratégique offrant des atouts indéniables aux investisseurs renforcés par les zones d’accélération industrielle, à savoir celles de Bouknadel, Ain Johra, Technopolis et Atlantic Free Zone.
Ce forum économique, placé sous le thème « la région Rabat-Salé-Kénitra au cœur de la dynamique Sud-Sud pour l’émergence d’une Afrique des régions », regroupe 14 régions de pays africains : Maroc, Burkina Fasso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Kenya, Mali, Mauritanie, Nigeria, République Démocratique du Congo, Sénégal et l’Union des Comores.
Il a été marqué par la signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine d’investissement entre les présidents des régions africaines, ainsi que par la création d’un Réseau africain des régions et des réunions de networking B2B et B2G.

- Advertisment -