Lundi 23 Octobre 2017

Revue de presse quotidienne

Ajouté le 3 Juillet 2014 à 11:33


 Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus jeudi 03 juillet:

 

*Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

 

 - Circulation: Le gouvernement s’apprête à amender le Code de la route. L’application du Code de la route, qui fêtera dans quelques mois son quatrième anniversaire, laisse à désirer. Malgré quelques avancées, plusieurs objectifs assignés à ce texte n’ont pas été atteints. C’est la raison pour laquelle le ministère de tutelle pense à en modifier certaines dispositions. Le ministre délégué chargé du Transport Najib Boulif a affirmé qu’une synthèse des propositions reçues de différents partenaires et acteurs opérant dans le secteur a été préparée et discutée avec les représentants du ministère de la Justice et des libertés afin de déterminer les principaux axes de la réforme de la loi 52-05 relative au Code de la route. - Communication audiovisuelle: l’opposition plus présente que la majorité dans les journaux d’information. L’opposition parlementaire a été plus présente dans les journaux nationaux d’information au cours des deux derniers trimestres de l’année 2013. C’est ce que révèlent les deux rapports publiés récemment par la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA). Les deux documents, qui retracent le temps de parole accordé aux personnalités politiques, professionnelles et syndicales dans les journaux nationaux d’information, ont révélé que le temps consacré à l’opposition avait dépassé le temps consacré à la majorité, aussi bien dans les médias publics que privés.

 

*L’Economiste.:

 

 - Assurance: Deux nouvelles compagnies arrivent. Ce sera sans doute l’événement de l’année dans les assurances. La Commission administration organisation (CAO) vient de donner son feu vert à la création de deux nouveaux opérateurs. Le premier dans la réassurance, le second dans l’assurance. Dans la réassurance, le nouvel opérateur est porté par la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (Mamda), l’américain Partner Ré et le français la Mutuelle centrale de réassurance. Pour l’assurance, l’avis favorable est décroché par la Banque centrale populaire qui compte lancer une société mutuelle d’assurance, Taamine Chaabi. - L’inflation résiste à la décompensation. La crainte de relancer la hausse des prix, et ses implications sociales qui ont souvent servi d’alibi pour ne pas soumettre les carburants à la vérité des prix, est battue en brèche. La décompensation que le gouvernement a entamée depuis septembre de l’année dernière n’a que peu d’effet sur l’inflation. Jamais celle-ci n’a été aussi basse. Le Haut-Commissariat au plan prévoit un taux de 1,1% en 2014. Politiquement, cette réforme est à mettre au crédit du gouvernement.

 

*Aujourd’hui le Maroc.:

 

- Azzouzi déclare la guerre à Lachgar. Les partisans d’Abderahmane Azzouzi accusent aujourd’hui directement le premier secrétaire de l’USFP de s’immiscer dans les affaires internes de la FDT et soutenir l’un des candidats au poste du secrétaire général au détriment de l’autre. Dans un fait probablement inédit dans l’histoire politico-syndicale du pays, des manifestations des partisans d’Azzouzi sont annoncées notamment contre Lachgar, accusé d’intervenir en faveur d’Abdelhamid Fatihi (membre du bureau politique de l’USFP), autoproclamé nouveau secrétaire général de la FDT. - Baisse des chiffres de la criminalité : La confiance est de retour. La campagne de lutte contre la criminalité s’est avérée efficace. Les chiffres annoncés, mardi 1er juillet à Rabat, par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, en témoignent. Il a révélé durant le 1er semestre 2014 une baisse de 30% des homicides par rapport à la même période de l’année précédente, soit 200 homicides contre 300. Les coups et blessures ont également reculé de 20% au cours de la première moitié de l’année 2014. Il en va de même pour les délits de vols qui ont chuté de 25%.

 

*L’Opinion.:

 

 - L’UA veut désigner un envoyé spécial pour le dossier du Sahara: Rejet total du Maroc. Le Maroc rejette totalement la décision de l'Union africaine (UA) de désigner un prétendu envoyé spécial pour le dossier du Sahara marocain, indique mardi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, précisant que le Royaume "ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale". Dans un communiqué, le ministère fait savoir que le processus de recherche d'une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain "est du ressort exclusif de l'ONU". - Qualification de l’emploi: le Maroc en retard. La qualification de la main-d’œuvre au Maroc reste globalement faible. Tel est, en tout cas, le constat de Bank Al-Maghrib dressé dans son nouveau rapport annuel, ajoutant que les non diplômés constituent près des deux tiers de cette population, alors que ceux ayant un diplôme de niveau moyen en représentent 25,5% et les détenteurs d’un diplôme de niveau supérieur, 11,3%.

 

*Libération.:

 

- Entretiens fructueux de Driss Lachgar aux Etats-Unis: Renforcement des relations bilatérales entre l’USFP et le Parti démocrate. Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a effectué du 26 au 30 juin en compagnie d’Abdesslam Debbagh, membre de la Commission des relations extérieures du parti, une visite de travail aux Etats Unis au cours de laquelle il s’est entretenu avec des députés du Congrès, ainsi qu’avec des responsables de plusieurs associations influentes au sein de la société américaine. Les entretiens ont porté sur l’expérience marocaine considérée comme un modèle au regard des turbulences que connait la région MENA depuis 2011. Les responsables du Parti démocrate ont par ailleurs tenu à exprimer leur volonté de renforcer leurs relations avec le parti de la Rose. - Démantèlement d’un réseau d’immigration clandestine. Un réseau international probablement spécialisé dans l’entrée illégale en Europe à partir des pays du Nord de l’Afrique a été démantelé, hier mercredi, dans une opération conjointe entre les polices marocaine, espagnole, hollandaise et belge. Huit personnes d’origine algérienne et marocaine ont été interpellées lors de cette opération. Deux membres de ce réseau dont le principal responsable est un algérien résidant aux Pays-Bas, ont été appréhendés au Maroc, deux autres aux Pays-Bas, alors que quatre personnes ont été arrêtées en Espagne.

 

*Al Bayane.:

 

- Gestion déléguée: Le modèle perd de son intérêt. Après trois décennies de gestion déléguée, ce système concocté au milieu des années 90, a livré ses insuffisances et ses dérapages. Nombre d’observateurs ont souligné le coût énorme pour la communauté (des contribuables), et alerté sur les conséquences financière, juridique et sociale majeures de la gestion déléguée. Au départ, les décideurs politiques tenaient à présenter "la gestion déléguée" comme étant une issue "alternative et avantageuse". Autrement dit, la politique publique de gestion de service public est reléguée au rang de l’accessoire. Mais jusqu’où ira cette supercherie ? - Réduction de la mortalité infantile et maternelle: l’OMS reconnaît les efforts colossaux du Maroc. Le ministre de la santé, El Houssaine Louardi, a affirmé, mardi devant les conseillers parlementaires, que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe le Maroc parmi les grands pays qui fournissent un effort considérable en matière de réduction de la mortalité infantile et maternelle, et ce, en reconnaissance des progrès réalisés par le Royaume dans ce domaine.

 

*Al Massae.:

 

 - Les "fantômes" du baccalauréat infligent une perte de 4 milliards de centimes à l'Etat. La cause? Plus de la moitié des candidats libres ont manqué à l'examen national du baccalauréat, session de juin 2104. Le ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle consacre entre 350 et 400 DH à chaque candidat alors que 52% des candidats avaient fait défaut, selon des informations fournies au journal.

 

-Talbi Alami appelle les députés à ne pas transformer le droit d'informer en une question orale. Le président de la Chambre des représentants Rachid Talbi Alami a écrit aux présidents des groupes parlementaires les appelants à respecter l'article 104 du règlement intérieur de la Chambre. Alami veut que lorsqu'il s'agit du droit d'informer l'opinion publique nationale d'un sujet général qui revêt un caractère urgent, comme stipulé dans cet article, les députés ne doivent pas demander des explications ou poser une question au gouvernement.

 

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

 

 - Le Maroc rejette totalement la décision de l'Union africaine (UA) de désigner un prétendu "envoyé spécial" pour le dossier du Sahara marocain, indique mardi le ministère des Affaires étrangères et de la coopération, réaffirmant dans un communiqué que "le processus de recherche d'une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'ONU". - Elections: proposition pour une inscription via internet. Le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad a indiqué mardi devant les députés que pour encourager la participation aux élections prochaines, son département a élaboré une proposition permettant aux électeurs d'effectuer leurs inscriptions sur les listes électorales via internet. Cette proposition, que le département de Hassad compte transmettre aux secrétaires généraux des partis dans les jours qui viennent, prévoit également le prolongement de la durée d'inscription de deux à six mois.

 

*Assabah.:

 

- Baraka prépare le retrait des autorisations d'exception des walis. Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Nizar Baraka effectue une série de rencontres de concertation avec des présidents de communes, telles Casablanca, Rabat, Salé, Fès et Marrakech, et certains directeurs d'agences urbaines en vue de recueillir leurs avis sur l'utilité des autorisations d'exception en matière d'urbanisme. Ces autorisations, contrôlées en premier lieu par les walis, contribuent à la hausse du prix du produit immobilier et ouvrent les vannes aux différentes formes du népotisme, selon des investigations approfondies menées par des experts dans le secteur de l'urbanisme.

 

- Le Parti de l'Istiqlal réclame le vote obligatoire. Omar Hjira, membre du groupe PI à la Chambre des représentants, a affirmé mardi que son groupe allait déposer une proposition de loi établissant l'obligation du vote afin de combattre l'abstention électorale.

 

*Sahifat Annas.:

 

 - Le ministre des Habous et des affaires islamiques Ahmed Toufiq a appelé à ne pas impliquer la religion dans la politique. Cet appel a été lancé au cours de la causerie religieuse du mois sacré du ramadan. - Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance Mohammed Louafa a indiqué mardi que le gouvernement avait pris les mesures nécessaires pour assurer un bon approvisionnement des marchés en denrées alimentaires pendant le mois sacré. Louafa a noté, devant la chambre des conseillers, que le Maroc dispose des approvisionnements nécessaires pour satisfaire la demande.

 

*Al Khabar.:

 

 - Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé, mardi à Rabat, qu'il n'existe aucune circulaire qui interdirait aux femmes le droit de passer la nuit dans les hôtels situés dans les villes de leur résidence. Répondant à une question orale à la Chambre des représentants, le ministre a affirmé que les femmes et les hommes sont égaux devant la loi au Maroc.

 

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé mardi que le contrat-modèle qui détermine la relation entre le propriétaire de "l'agrément" et le chauffeur de taxi ne suffit pas à lui seul pour résoudre les problèmes. Hassad a affirmé, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, qu'il est temps de trouver un nouveau modèle pour parer aux problèmes de ce secteur, révélant que son ministère se penche actuellement sur un nouveau modèle qui gère la relation entre les deux parties.

 

*Assahrae Al Maghribia.:

 

- SM le Roi Mohammed VI a procédé mercredi au lancement du programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi au profit des ex-détenus -Ramadan 2014- , une nouvelle illustration de la haute sollicitude dont le Souverain entoure cette frange de la société. SM le Roi a procédé, le même jour au quartier Yaâcoub Al Mansour à Rabat, à l’inauguration de la maison du jeune diabétique, réalisée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 5 millions de dirhams.

 

- L'Ambassadeur de l'Union européenne (UE), Rupert Joy, a salué les initiatives entreprises par le Maroc en vue de mettre en œuvre sa nouvelle politique migratoire. "Ces initiatives sont à la fois encourageantes et responsables", a-t-il indiqué dans une déclaration à la presse.

 

*Al Assima Post.:

 

- Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa a affirmé que le gouvernement ne ménage aucun effort pour durcir les contrôles des prix pendant le mois sacré du Ramadan. Le ministre qui répondait à une question orale à la Chambre des conseillers sur "le contrôle de la qualité et des prix de certains produits alimentaires pendant le mois sacré du Ramadan", a souligné que le gouvernement a mobilisé plusieurs commissions locales et a présenté devant le Parlement les infractions enregistrées à cet égard.

 

- L'Organisation mondiale de la santé (OMS) classe le Maroc parmi les principaux pays ayant fourni un effort "colossal" en matière de réduction de la mortalité infantile et maternelle, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. Louardi a fait savoir devant les conseillers que les différentes organisations internationales en l'occurrence le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et l'OMS soulignent que le Maroc se dirige vers la réalisation des objectifs du millénaire en matière de réduction de la mortalité infantile et maternelle.

 

*Al Haraka.:

 

 - Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a affirmé mardi que la campagne entreprise récemment par les services de sécurité afin de lutter contre toutes les formes de criminalité a contribué à rétablir le sentiment de sécurité chez les citoyens. En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur la situation sécuritaire au Maroc, Hassad a fait état d’une baisse de 30 pc des homicides (200 cas) au cours du premier semestre de 2014, par rapport à la même période de l’année précédente au cours de laquelle 300 homicides avaient été commis et un total de 600 meurtres enregistrés sur toute l'année 2013.

 

- Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, a souligné que le projet de jumelage dans le domaine de la normalisation, l'accréditation, la surveillance du marché et la métrologie devrait être élargi à d'autres secteurs afin de contribuer à la concrétisation des priorités que se sont assignés le Maroc et l'Union européenne (UE). Ce projet vise à introduire de nouveaux objectifs dans le corpus du partenariat Maroc-UE, a précisé Bourita qui intervenait lors d'un séminaire de clôture du projet de jumelage, dont les travaux ont été menés depuis 18 mois.

 

*Attajdid.:

 

- Un projet de loi relatif à la prévention et la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementaire, a été élaboré afin de contrôler l'accès des navires de pêche ou des navires utilisés dans des activités connexes aux ports afin de parer au dommage qui touche les réserves de poissons.

 

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, a reconnu mardi la faillite de la gestion déléguée dans certaines grandes villes. Répondant à une question orale à la Chambre des représentants sur la gestion déléguée, Hassad a souligné que les communes locales de Tanger, Rabat et Tétouan vont reprendre la gestion de l'eau et de l'électricité.

 

*Al Mounaataf.:

 

 - Le port Tanger Med connaît une activité économique et commerciale soutenue, un succès qui est l’œuvre d’une bonne politique d’investissement et de promotion des provinces du nord du Royaume, initiée par SM le Roi Mohammed VI, écrit le quotidien bulgare des milieux d’affaires "Standart". Dans un reportage consacré à la ville de Tanger, particulièrement au port Tanger Med et la zone franche de la ville du détroit, le journal note que le Maroc a investi des fonds importants pour promouvoir les provinces du Nord, grâce à l’agence de développement du Nord qui a mis au point une stratégie de développement englobant l’industrie, l’agriculture et la culture, le but étant d'améliorer les conditions sociales des populations locales. - Le Maroc rejette totalement la décision de l'Union africaine (UA) de désigner un prétendu "envoyé spécial" pour le dossier du Sahara marocain, indique mardi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, réaffirmant que "le processus de recherche d'une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'ONU".

 

*Rissalat Al Oumma.:

 

 - Dans un article publié par l’agence argentine indépendante Total News, le politologue argentin, Adalberto Carlos Azogino a mis à nu, mardi, l’instrumentalisation par le polisario des enfants sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf à des fins de propagande pour ses thèses séparatistes obsolètes et pour induire en erreur l’opinion publique internationale sur la réalité du conflit autour du Sahara marocain. - Un autre coup aux exportations marocaines. Les autorités russes ont interdit l'accès au marché russe de 500 tonnes de pomme de terre marocaines, infectées d'un vers-parasite.

 

 *Bayane Al yaoum.:

 

 - Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a affirmé mardi que le Maroc se dirige vers la réalisation des objectifs du millénaire en matière de réduction de la mortalité infantile et maternelle, soulignant à cet égard que les différentes organisations internationales en l'occurrence le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et l'OMS reconnaissent l'amélioration des indices du Royaume en la matière. - Le ministère de la Justice et des libertés vient de dévoiler la formule finale de l'avant-projet de loi régissant l'exercice de la médecine légale. L’une des dispositions phares de ce projet de loi est la création d’un Conseil national pour la médecine légale.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma