Mercredi 20 Septembre 2017

Kiosque: Le patronat réclame la réduction de la TVA et de l’IS

Ajouté le 17 Juin 2014 à 13:48


Lareleve.ma

 

Divers sujets occupent les unes de la presse nationale ce mardi, dont : Le patronat réclame la réduction de la TVA et de l'impôt sur les sociétés, La gestion de M'dina Bus divise les syndicats…

 

Libération:

 

- Casablanca: La gestion de M'dina Bus divise les syndicats. Les syndicalistes menacent d'observer une grève générale en signe de protestation contre les atermoiements et le désengagement des autorités locales et de l'administration de l'entreprise à l'égard des demandes et des attentes des salariés et des syndicats qui ont tout fait pour préserver la paix sociale au sein de cette société. Une menace qui ne semble, pourtant, pas faire l'unanimité parmi le personnel de M'dina Bus, la société du transport urbain de Casablanca. En effet, les avis divergent concernant la pertinence et les vraies causes qui sous-tendent cette décision.

 

 

- 12 millions de DH détournés des caisses de l'Association Souss-Diabète. L'Association Souss-Diabète d'Aït Melloul est au cœur d'un scandale. Le président actuel de l'association, Lahcen Oufaress, est accusé d'avoir détourné l'argent destiné aux malades adhérents de l'Association. Le juge d'instruction près de la Cour d'appel d'Agadir, Abdelali Dlimi, vient de déférer cette affaire à la justice pour trahison de confiance et détournement de fonds, conformément aux dispositions de l'article 547 du Code pénal.

 

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:

 

- Elections: Le PJD décline son plan. Les dirigeants du PJD ont appuyé les positions exprimées par le chef du gouvernement qui a préconisé une observation "politique" des élections prochaines, laissant au ministère de l'Intérieur une observation de leurs aspects organisationnel et technique. Le plan du parti de la lampe, qui prévoit la diminution du nombre des bureaux de vote et une nouvelle vérification des listes électorales, énonce que le président du conseil communal doit être issu du parti arrivé en tête des élections.

 

Al Mounaataf:

 

- Le patronat réclame la réduction de la TVA et de l'impôt sur les sociétés. Les patrons d'entreprises cherchent à mettre en place leur plan offensif, surtout que la loi des finances pour 2014 a été en deçà des attentes de la CGEM. Abdelkader Boukhriss, président de la commission fiscalité à la CGEM, a affirmé que les patrons d'entreprises sont déterminés à amender quelques dispositions fiscales pour pouvoir augmenter le SMIG.

 

Aujourd'hui Le Maroc:

 

- Aéroports: La gestion déléguée débarque. L'ONDA perd son monopole en raison d'un projet de loi portant code de l'aviation civile offrant au gouvernement la possibilité de conclure des partenariats avec le secteur privé pour construire et gérer de nouveaux aéroports. Le futur code de l'aviation civile prévoit des contrats de concessions conclus à l'issue d'un appel d'offres ou bien d'une négociation directe, pour une période de 30 ans renouvelable pour une durée supplémentaire de 20 ans. L'une des nouveautés concerne également des indemnisations pour les voyageurs lésés après un retard ou une annulation pure et simple du vol. L'indemnisation peut aller jusqu'à 6.000 dirhams sur le champ aux voyageurs concernés.

 

- Les Marocains de plus en plus connected ! C'est ce qui se dégage de la 10ème édition de l'enquête nationale annuelle sur les TIC auprès des ménages et des individus au titre de l'année 2013, réalisée par l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). En effet, le taux d'équipement des individus en téléphonie mobile a maintenu sa tendance à la hausse pour atteindre 93%, soit un point de plus par rapport à 2012. Ainsi, 17% des individus sont multi-équipés en 2013 (au moins deux cartes SIM) contre 13% en 2012. Aussi, la proportion d'individus équipés de smartphones a plus que doublé pour atteindre 33% soit un total d'environ 7,4 millions de terminaux. Dans le même sillage, le taux d'équipement des ménages en ordinateur et/ou tablette a considérablement progressé pour atteindre 47% soit 3,2 millions de ménages équipés.

 

Le Matin du Sahara et du Maghreb:

 

- Rabat et Madrid déterminés à construire un partenariat modèle et multidimensionnel. Le Maroc et l'Espagne ont tenu, lundi à Rabat, la première réunion de la Commission mixte maroco-espagnole de coopération. Le procès-verbal de cette réunion signé par José Manuel Garcia-Margallo et Salaheddine Mezouar, les ministres des Affaires étrangères des deux pays, établit les grandes lignes de la coopération en matière de développement entre les deux Royaumes pour une enveloppe budgétaire de 150 millions d'euros sur trois ans, indique un communiqué de l'ambassade d'Espagne à Rabat.

 

- RAM: Lancement du vol inaugural de la ligne Casablanca-Zagora. Dans le cadre de la convention signée récemment entre les ministères du Transport, de l'Intérieur et des Finances, la RAM et la région de Souss-Massa-Darâa, la compagnie nationale a ouvert, depuis lundi 16 juin, la ligne aérienne Casablanca-Zagora. Une délégation officielle, conduite par le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah a procédé à l'inauguration du premier vol de cette nouvelle route aérienne. Les vols Casablanca-Zagora seront ainsi opérés par des avions de type ATR-72 dernière génération à raison de deux fréquences par semaine (lundi et jeudi) et au prix fixe de 1.400 DH.

 

Al Khabar:

 

- Le gouvernement réussit à imposer un dialogue à l'abri des menaces. Revenant sur sa grève prévue de 4 jours, l'Association des distributeurs de gaz liquide en gros au Maroc a ainsi cédé à la décision du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, de ne pas engager de dialogue sous la menace.

 

L'Economiste:

 

- Le recul des ventes des phosphates et dérivés continue de peser sur la balance commerciale. A fin mai dernier, la valeur de l'export de ces produits a chuté de 13,3% à 14,4 milliards de DH. Une baisse qui s'annonce tendancielle depuis l'année 2013. Effet cyclique d'un marché ou impact du nouvel arrivant, l'opérateur saoudien Al Maâden ? Conjugué à la hausse des achats de produits de consommation, de l'énergie et de l'alimentation, la situation aggrave le niveau du déficit commercial. Sur les cinq premiers mois, il a dépassé de 2,8 milliards de DH la valeur totale des exportations. Ceci, alors que nos ventes à l'extérieur ont marqué une hausse de 5,2%.

 

- Gestion des déchets: Stress-test pour Casablanca. Les délégataires de la gestion des déchets n'ont plus que 2 mois et demi pour se conformer aux prescriptions d'un cahier des charges assez strict. La période transitoire prend fin en septembre. D'ici là, les opérateurs devront introduire des équipements flambant neuf au risque de s'exposer à des pénalités. Sita El Beida et Averda doivent débourser 430 millions de DH pour renouveler complètement leur flotte. Le maire de la ville vient d'annoncer l'arrivée de 1.200 bennes à ordures en juillet prochain. Autre nouveauté : le tri sélectif sera pour la 1ère fois pratiqué pour les deux délégataires.

 

L'Opinion:

 

- Enquête nationale du HCP sur l'emploi: 86.000 enfants triment au Maroc. Le travail de l'enfant a certes régressé durant ces 15 dernières années, mais n'empêche qu'il persiste toujours, surtout en milieu rural. Les conditions socio-économiques de certains foyers, les déperditions scolaires voire la non disponibilité d'établissements scolaires et l'inaccessibilité dans certains cas de figure, pour diverses raisons, à ces établissements scolaires contribuent à la persistance du phénomène. En 2013, 86.000 enfants âgés de 7 à moins de 15 ans étaient astreints à rallier le monde de travail, apprend-t-on des résultats d'une enquête nationale sur l'emploi réalisée par le Haut Commissariat au plan.

 

- Report de la grève des distributeurs de bonbonnes de gaz: L'Intérieur désamorce la bombe. Il n'aurait plus manqué qu'une grève des distributeurs de bonbonnes de gaz à quelques jours du mois de Ramadan. Annoncé par les professionnels du 18 au 21 juin, le débrayage a enfin été reporté sine die. Des instructions du ministre de l'Intérieur ont enclenché un processus de réunion entre le wali et l'association qui a décidé dimanche de surseoir à son mouvement de grève.

 

Al Massae:

 

- La crise avec l'Europe conduit les exportateurs marocains d'agrumes à explorer d'autres marchés en Afrique. La crise des exportations agricoles marocaines vers l'Union européenne a ouvert les vannes aux professionnels du secteur pour chercher de nouveaux marchés qui puissent affranchir le Maroc de sa dépendance des marchés européens.

 

Al Bayane:

 

- Le G77+la Chine appelé à institutionnaliser la coopération Sud-Sud. Partant de la conviction que la coopération entre les pays du sud est un levier fondamental du développement et de la croissance économique, le Maroc appelle le groupe des 77+la Chine à institutionnaliser la coopération Sud-Sud en la dotant d'outils de coopération durable, a affirmé dans une allocution prononcée dimanche lors du sommet extraordinaire du G77+Chine, qui a entamé ses travaux samedi soir à Santa Cruz (est de la Bolivie), le ministre de l'Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdallah.

 

Al Ahdath Al Maghribia:

 

- Les bonbonnes de gaz assurées en Ramadan: la grève abandonnée. L'association professionnelle des distributeurs des bonbonnes de gaz en gros au Maroc a décidé dimanche de surseoir à son mouvement de grève qui était prévu du 18 au 21 juin courant. Cette décision a été prise à l'issue d'une série de réunions avec le wali de la région du Grand Casablanca, consacrées à l'examen des revendications des professionnels du secteur, selon un communiqué de l'association.

 

Assabah :

 

- Quatre mesures gouvernementales "dangereuses" pour la réforme du système des retraites. Ali Lotfi, secrétaire général de l'Organisation démocratique du travail, a dévoilé les détails du scénario gouvernemental relatif à la réforme des régimes des retraites : le relèvement de l'âge légal du départ à la retraite, l'augmentation de la cotisation de 24 à 30 %, l'adoption du principe de la capitalisation au lieu de l'option de la répartition, l'adoption du salaire moyen des huit dernières années du travail en tant que base de calcul du montant de la pension de manière progressive sur 4 ans au lieu d'un calcul sur la base du dernier salaire, et la révision à la baisse à 2 % au lieu de 2,5 % dans le calcul de la pension.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Le Jardin zoologique national de Rabat : la faune à portée de main

Tunisie: remise en liberté du directeur du journal Ettounsia

Pourquoi Hulk est-il vert ?

D'intenses recherches sont menées par la police pour retrouver un homme filmé devant un lycée

En rupture de stock, Charlie Hebdo sera réédité vendredi

Le kiosque: cinq marocains rejoignent la Syrie pour le "Jihad"

Le kiosque: Chabat accuse Benkirane de "marchandage"

Le kiosque: dissensions au sein de l’alliance Benabdellah-Benkirane

Le Kiosque: Benkirane comparé à Morsi

Le Kiosque: Remous et files d’attente devant les stations-service

Kiosque: Le patronat rejette toute hausse du Smig

Kiosque: Le patronat réclame la réduction de la TVA et de l’IS





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma