Mardi 25 Juillet 2017

Revue de presse quotidienne

Ajouté le 22 Avril 2014 à 10:26


Lareleve.ma

 

Voici les principaux titres développés par les quotidiens du mardi 22 avril:

 

*LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

 

- Les entrepreneurs marocains et gabonais tiennent leur premier forum d’affaires à Rabat. Les relations politiques entre le Maroc et le Gabon sont excellentes. Mais les responsables des deux pays veulent que les relations économiques suivent. C’est en gros, l’objectif affiché par le premier forum d’affaires maroco-gabonais organisé hier à Rabat. Les deux parties espèrent ainsi capitaliser sur l’élan donné au partenariat économique et commercial à l’occasion de la visite que SM le Roi avait effectuée en mars dernier au Gabon. - Blocage à la Chambre des représentants: Ahmed Zaidi lâche du lest pour sauvegarder l’unité de l’USFP. Ahmed Zaidi n’est plus président du groupe parlementaire de l’USFP à la Chambre des représentants. Il a en effet démissionné hier, évitant ainsi au parti une scission imminente. Les instances du Parlement peuvent donc être mises en place et le fonctionnement de l’Institution législative peut reprendre normalement.

 

 *AL BAYANE:.

 

- Balance des paiements: Bonne tenue des services. Le compte des transactions courantes affiche, à fin 2013, un déficit de 66,2 milliards DH, au lieu de 80,6 milliards DH en 2012, soit un allégement de 14,4 milliards DH ou 18pc. Cette évolution, explique l’Office des Changes, est redevable essentiellement à la hausse des excédents dégagés par les échanges de services et le bon comportement des transferts courants. - Justice: le PDG de KIA Motors Maroc écroué. Selon des sources concordantes, le procureur du Roi près le tribunal de première instance à Casablanca a ordonné dimanche la mise en détention au pénitencier d’Oukacha de A. B., PDG de la société Kia-Motors Maroc. Son arrestation survient après un interrogatoire qui a duré plusieurs heures, affirmant nos sources. A. B., qui a infirmé toutes les charges retenues contre lui, est accusé par ses associés d’avoir dérobé une somme d’argent s’élevant à 30 millions de DH.

 

*AUJOURD’HUI LE MAROC:.

 

- Les MRE veulent siéger au Parlement. Après les deux propositions de l’USFP et de l’Istiqlal, un collectif des associations marocaines en Europe propose une motion législative pour une représentativité des MRE au Parlement. Le collectif veut également étendre la représentativité des MRE à la deuxième Chambre parlementaire et aux instances locales ainsi que les institutions publiques et les conseils nationaux. La proposition de loi ne fixe pas un nombre de sièges précis et préconise de créer une circonscription électorale pour chaque 45.000 à 60.000 Marocains inscrits dans les consulats du Royaume. - Le gouvernement veut explorer les "bras" marocains. La stratégie gouvernementale pour l’emploi prend petit à petit forme. Dans un entretien accordé à ALM, Monsieur emploi dans l’équipe Benkirane II, Abdesslam Seddiki, dévoile de nouvelles mesures. Le ministre annonce que le gouvernement est en pleine négociation avec plusieurs Etats du Golfe pour placer la main-d’œuvre marocaine. Le responsable s’explique, en outre, que l’Exécutif misera sur les métiers traditionnels, notamment l’artisanat ainsi que le textile. Quant à l’ANAPEC, si le gouvernement a déjà décidé d’élargir son champ d’action pour couvrir les non-diplômés, Seddiki dit que son capital sera également ouvert au patronat et aux syndicats.

 

*LIBERATION:.

 

- Les droits d’informer censurés: le gouvernement renie ses propres cahiers des charges. "Voici un gouvernement qui présente un recours contre lui-même. C'est à la fois inédit et kafkaïen!" L'exclamation de ce sage de la HACA suffit à résumer la situation. Pour suspendre la diffusion des droits d'informer de la Chambre des conseillers, Benkirane est prêt à tout, y compris à remettre en cause ses décisions, mesures et autres décrets. Explications. En présentant un recours devant le tribunal administratif au sujet de la décision de reprise de la diffusion des droits d'informer de la Chambre des conseillers, l'Exécutif a en fait procédé à un recours contre ses propres cahiers des charges, ceux-là mêmes qu'il a élaborés et leurs articles 25 et 46 sur lesquels le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle s'est basé pour rendre sa décision du 31 mars dernier. - Les corps de métiers de la justice fédèrent leurs énergies. Après plusieurs mois de gestation, de réflexion et de préparation, la coordination et l'unité d'action des corps de métiers de la justice semblent prendre forme et s'institutionnaliser dans la perspective de constituer un front commun. En effet, les représentants des différents corps et métiers de la justice réunis récemment au centre des œuvres sociales du ministère de la Justice et des libertés à Rabat, se sont mis d'accord pour organiser un forum commun à Casablanca à la fin du mois prochain.

 

*L'OPINION:.

 

- Maroc-Libye: rapatriement du marocain blessé à Tripoli. Le chauffeur marocain de l'ambassadeur jordanien, blessé lors de l’enlèvement du diplomate mardi dernier à Tripoli, a été rapatrié dimanche au Maroc, a-t-on appris auprès de l’ambassade du Royaume en Libye. Toutes les conditions ont été réunies pour le rapatriement du ressortissant marocain au Maroc où il sera hospitalisé dans une clinique spécialisée, indique la même source. Les autorités marocaines avaient assuré une prise en charge médicale de Mellouk Bathaoui qui résidait avec les membres de sa famille en Libye depuis 27 ans.

 

- 9ème édition du SIAM: produits du terroir et coopératives au 1er rang. Avec plus de 1.000 exposants, 52 pays participants, dont 10 pays africains, la 9ème édition du Salon international de l'Agriculture au Maroc (SIAM) qui se tiendra du 24 avril au 3 mai prochain à Meknès, sous le thème "les produits du terroir", confirme la vocation internationale de cet évènement phare, organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI. Au programme de cette nouvelle édition, les organisateurs annoncent l'aménagement d'espaces d'exposition et de conférence articulés autour de la thématique choisie, outre un espace dédié aux produits émanant de l'agriculture solidaire, thématique généralement développée au sein des coopératives ou dans le cadre de projets pilier II du Plan Maroc Vert.

 

 *L'ECONOMISTE:.

 

- Le patronat rejette toute hausse du Smig. A un peu plus d'une semaine du 1er mai, la question de la revalorisation du Smig s'invite dans les débats. Miriem Bensaleh-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), s'est réunie, lundi 21 avril, avec 33 fédérations de la Confédération patronale. Les débats se sont articulés autour du dialogue social, notamment l'indemnité pour perte d'emploi, l'extension de l'AMO aux soins dentaires, la révision du Smig... Selon les informations de L'Economiste, le Chef du gouvernement avait demandé à la CGEM de concéder une hausse minimum de 10pc du Smig. La CGEM a proposé une revalorisation de 5pc. Mais lors de la réunion du lundi, la pilule n'est pas passée. Après le clash entre le patronat et Moulay Hafid Elalamy, les débats ont été chauds entre les membres du patronat. L'écrasante majorité entre des fédérations sont opposées à une hausse. - Les soins dentaires rejoignent l'AMO. Pour des millions de personnes couvertes par le régime de l'Assurance maladie obligatoire (AMO), les soins dentaires vont intégrer la palette des prestations prises en charge à partir du 1er janvier 2015. La décision prise, lundi, par le conseil d'administration de la CNSS va se traduire par un effort supplémentaire en 2016 pour les entreprises qui sont encore dans les "mutuelles" privées. La cotisation de solidarité passera de 1,5 à 1,85pc du salaire de base.

 

*AL HARAKA:.

 

- Les touristes en visite au Maroc affichent des niveaux de satisfaction et d’intention de retour élevés. Les résultats de l’enquête menée pour le suivi de la demande et de la satisfaction des touristes, au titre du 4ème trimestre 2013, ont révélé des niveaux de satisfaction et d’intentions de retour "élevés" chez les touristes en visite au Maroc, a indiqué le ministère du Tourisme. "Les touristes satisfaits et très satisfaits représentent 81 pc des interrogés, les assez satisfaits 17 pc contre 1 pc d’insatisfaits. De plus, 83 pc des touristes étrangers affirment avoir été très satisfaits ou plus satisfaits par leur visite au Maroc que par celle effectuée dans d’autres destinations touristiques", explique le ministère dans un communiqué.

 

- Benkhaldoun: Le gouvernement a franchi des étapes importantes en matière de réalisation des réformes. Le gouvernement a franchi des étapes importantes en matière de réalisation des réformes promises, a affirmé, samedi soir à Errachidia, Soumiya Benkhaldoun, ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres. Lors d'une rencontre de communication sur le bilan de l'action gouvernementale en matière de réformes et ses perspectives, organisée par le secrétariat provincial de l'Espace marocain des professionnels à Errachidia, Mme Benkhaldoun a noté qu'en plus des réformes lancées sur le plan économique et social, à savoir, la création d'un fonds d'indemnité pour perte d'emploi, la généralisation du Régime d'assistance médicale RAMED et le programme Tayssir pour la scolarisation des filles dans le monde rural, l'année 2013 a été marquée, grâce aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI et le travail continu du gouvernement, par des réformes importantes ayant trait notamment à l'amélioration du climat des affaires, ce qui a permis au Maroc de gagner 10 points dans des indicateurs agrées à l'échelle internationale.

 

*AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

 

- USFP: Zaidi démissionne de la présidence du groupe parlementaire. Selon des sources du journal, le président du groupe parlementaire de l’USFP, Ahmed Zaidi, a présenté sa démission suite aux pressions exercées sur les membres du groupe par la présidence de la Chambre des représentants et le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar. - Faible participation à la marche populaire de l’ODT. L'Organisation démocratique du travail (ODT) n’a pas réussi à mobiliser plus que 1.000 personnes dans la marche populaire qu’elle a organisée dimanche dernier à Rabat pour dénoncer la politique économique du gouvernement.

 

 *AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

 

- Le constructeur français "LH Aviation" va s'implanter au Maroc. Le constructeur français de petits avions de missions "LH Aviation" va s'implanter au Maroc, en ouvrant 10 pc de son capital à un industriel marocain pour 4 millions d’euros, annonce le groupe dans un communiqué.

 

- Des centaines de séquestrés dans les camps de Tindouf ont adressé une lettre au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dans laquelle ils ont appelé à faire preuve davantage de précision dans toute décision relative à la "défense des droits de l’Homme dans le Sahara marocain". Les séquestrés ont également appelé à une intervention urgente pour mettre un terme aux souffrances des Sahraouis dans les camps, qui sont sous l’emprise du Polisario.

 

*AL ASSIMA POST:.

 

- USFP: vers le déblocage. Le Bureau politique et le groupe parlementaire de l’USFP ont nommé le premier secrétaire du parti de la rose, Driss Lachgar, pour assurer la présidence du groupe du parti à la Chambre des représentants, afin de surmonter le blocage qui dure depuis quelques jours. Selon une source informée, la décision d’accorder la présidence du groupe à Driss Lachgar sera tranchée mercredi par la commission administrative. - Le ministère de la Justice déterminé à mettre en œuvre la charte de réforme du système judiciaire. Le ministre de la Justice et des Libertés, El Mostafa Ramid, a souligné lundi à Rabat la détermination de son département à mettre en œuvre la Charte de réforme du système judiciaire dans les délais préétablis. Présentant un rapport sur le bilan d’action du ministère au titre de l’année 2013, Ramid a passé en revue les réalisations accomplies sur la voie de la mise en œuvre de la Charte, notamment en ce qui concerne le renforcement de l’indépendance de la justice, la moralisation du système judiciaire et la consolidation des droits et libertés.

 

*BAYANE AL YAOUM:.

 

- Maroc: les Belges sont les touristes les plus fidèles. Selon une enquête menée par le ministère du Tourisme pour le suivi de la demande et de la satisfaction des touristes, au titre du 4ème trimestre 2013, la part des touristes qui veulent certainement et très certainement revisiter le Maroc représentent 92 pc du total des interrogés. Cette part des touristes "fidèles" atteint 97 pc chez les Belges et 94 pc chez les Allemands et les Français.

 

- Stabilité des recettes des MRE au premier trimestre 2014. Les recettes des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont atteint plus de 13,41 milliards de dirhams (MMDH) au premier trimestre 2014, contre 13,43 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes.

 

*AL MASSAE:.

 

- Circonscription de Moulay Yaâcoub: le PJD entame sa campagne. Aziz Rabbah, membre du secrétariat général du PJD, s’en est pris à Hamid Chabat, sans le nommer, l'accusant de s'allier avec "les fauteurs de troubles" et "les bandits", et ce lors d'un rassemblement organisé, samedi à Moulay Yaâcoub, par le parti de la lampe.

 

- Les partisans d’Ahmed Zaïdi ont accusé Rachid Talbi Alami de "massacrer" la Constitution, estimant qu’il a cédé aux pressions pour valider la candidature de Driss Lachgar à la tête du groupe USFP à la Chambre des représentants. Lors d'une réunion houleuse, les pro-Zaïdi ont reconnu, implicitement, qu'ils avaient subi des pressions afin qu’ils rejoignent le groupe de Driss Lachgar.

 

 

*ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

 

- Le président de l'association des distributeurs de bonbonnes de gaz, Mohamed Benjelloun, a indiqué, dans une déclaration au journal, que les professionnels du secteur ont décidé, samedi dernier, d’accorder au gouvernement un délai allant d'un à deux mois pour prendre des mesures visant la révision de la marge du bénéfice afin d'éviter un mouvement de grève qui risquerait de perturber l'approvisionnement en cette matière vitale.

 

- Blocage du Parlement: Talbi Alami impute la responsabilité à Lachgar et à Zaïdi. Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a imputé la responsabilité du blocage du Parlement au premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, et au président du groupe parlementaire socialiste, Ahmed Zaïdi, qui ne parviennent pas à se mettre d'accord sur une solution relative à la présidence du groupe socialiste. Dans une déclaration au quotidien, Talbi Alami a fait observer que le Conseil constitutionnel serait saisi pour se prononcer sur la crise de ce groupe parlementaire.

 

*ASSABAH:.

 

- Le spectre de la scission plane sur l'USFP. Les partisans de Zaïdi ont rejeté la candidature de Driss Lachgar, accusant le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, de mener une campagne en faveur du premier secrétaire de l'USFP. Le PJD quant à lui défend la légalité de la liste de Zaïdi.

 

- 79 pc des marocains prévoient une augmentation du coût de la vie, selon une étude menée par le site Bayt.com en collaboration avec un bureau de consultation spécialisé dans les études relatives au consommateur. L'étude a également fait ressortir que 61 pc des marocains ont vu leur épargne baisser.

 

*SAHIFAT ANNASS:.

 

- Benkirane cède aux pressions du patronat et retire son soutien au plus grand forum économique à Marrakech. Des sources proches d'Amal Entreprises, bras entrepreneurial du PJD, ont révélé que ce forum qui devait se tenir à Tunis, a atterri finalement à Marrakech grâce aux efforts d'Amal Entreprises. Ces mêmes sources ont indiqué que l'association peine à fournir les visas aux invités et affirmé que le gouvernement a retiré son soutien au forum quelques jours avant le démarrage de ses travaux, auxquels prendraient part 1.500 entrepreneurs représentant 60 pays et 6 ministres du gouvernement turc.

 

- CNSS: régularisation de la situation de plus de 81.000 salariés non déclarés. La direction du contrôle et de l’inspection de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) a effectué 2.370 missions au cours de l’année 2013, qui ont permis la régularisation de la situation de 81.542 salariés non déclarés. La masse salariale régularisée s’élève à 1,6 milliard de DH et les cotisations dues à 397 MDH.

 

*AL KHABAR:.

 

- Présidence du groupe parlementaire de l’USFP: une nouvelle médiation. Les noms d'Abdelhadi Khaïrat et de Hassan Tarek ont fait surface dans le cadre d’une nouvelle médiation pour surmonter la crise provoquée par la présidence du groupe parlementaire de l’USFP. Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a nié toute conspiration pour soutenir le premier secrétaire du parti de la rose, Driss Lachgar, aux dépens du président sortant du groupe, Ahmed Zaïdi.

 

- PPS: Grin s’insurge contre l’hégémonie. Dans un entretien au journal, Mohamed Grin, membre du Conseil de présidence du PPS, a affirmé qu’"on n'acceptera jamais l'hégémonie d'une seule personne au sein du parti, et nous allons faire face à tout autoritarisme", ajoutant que les allégations faisant état d'un consensus au sein du parti ne sont en fait qu'une tentative pour cacher le soleil avec la main.

 

*AL ALAM:.

 

- L’Instance nationale de protection des biens publics se brise. Plus de la moitié des membres des sections et environ la moitié des membres de la commission administrative de l'Instance ont décidé de mettre fin à leurs missions, en vue de protester contre la corruption et la mainmise du président sur le fonctionnement de l'Instance, selon un communiqué de l'Instance rendu public à l'issue du 2ème congrès national, qui s'était déroulé les 21 et 22 mars derniers.

 

- Les hausses successives des prix des carburants provoquent les secteurs professionnels. Après les patrons-boulangers, l'Association des distributeurs des bonbonnes du gaz accorde à Benkirane un délai d'un mois pour qu'il réponde à leurs revendications, faute de quoi elle entamerait, assure-t-elle, une série de grèves et cesserait l'approvisionnement du marché.

 

*AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

 

- Une évolution surprenante de la situation au sein de l'USFP! Pour mettre un terme à leur désaccord qui risquait de diviser le parti de la rose, Ahmed Zaidi, élu président du groupe USFP à la Chambre des représentants, a présenté sa démission, tandis que Driss Lachgar, Premier secrétaire du parti, a annoncé sa candidature pour le remplacer.

 

- Plus d’une personne par jour se donne la mort dans les campagnes marocaines. Selon des statistiques récentes de la Gendarmerie royale, 416 cas de suicide définitifs ont été enregistrés en 2013 contre 178 tentatives de suicide ratées.

 

*AL MOUNAATAF:.

 

- Les distributeurs des bonbonnes de gaz donnent un délai d'un mois au gouvernement avant de cesser l'approvisionnement de marché en bonbonnes de gaz. Cette décision a été prise au cours d'une réunion extraordinaire tenue par l'Association des distributeurs des bonbonnes de gaz, samedi à Casablanca, destinée à examiner les mesures à prendre au cas où le gouvernement tarderait à satisfaire les revendications des professionnels.

 

- Les administrateurs protestent devant le Parlement et les wilayas et préfectures. Souhaitant fléchir le gouvernement qu'ils estiment n'agir que sous pression, les administrateurs envisagent d'organiser mardi des sit-in dans plusieurs villes, de retirer collectivement leurs salaires et fermer leurs comptes bancaires le 30 avril courant, selon Fatima Benaadi, présidente de l'Union nationale des administrateurs marocains.

 

*ATTAJDID:.

 

- Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, a déclaré au journal que la majorité n'accepterait pas que la Chambre des représentants s’embarrasse, précisant que les partis de la majorité ont tenu une 1ère réunion vendredi et tiendra une deuxième pour prendre une position commune, arrêter les mesures susceptibles d'accélérer le lancement de la session parlementaire et surmonter le blocage de la Chambre des représentants.

 

- Le gouvernement envisage de rembourser le crédit cumulé de la TVA. Le gouvernement a préparé la voie pour réaliser cette action en élaborant un projet de décret concernant le remboursement du crédit cumulé de la TVA, qui serait bientôt mis en délibération lors du conseil de gouvernement. Le crédit de taxe cumulé éligible au remboursement, au titre de l'année 2014, concerne les entreprises dont le montant dudit crédit de taxe est inférieur ou égal à 20 millions de dirhams, ce qui englobe la quasi-totalité des petites et moyennes entreprises.

 

*RISSALAL AL OUMMA:.

 

- Ramid décide de vendre des biens immeubles sous la propriété du ministère de la justice et reconnait le mauvais état des bâtiments abritant les tribunaux. Le ministre de la Justice et des libertés, El Mostafa Ramid a déclaré que son département avait décidé d'élargir les bâtiments abritant les tribunaux et inaugurer de nouveaux édifices en mobilisant d'importants crédits. Ramid a expliqué que ces crédits seraient assurés par le budget général et le compte d'affectation spécial, ainsi que par les produits de la vente de biens immeubles que détient le ministère.

 

- Les composantes du corps judiciaire s’apprêtent à entamer une saison chaude contre le gouvernement. Abdelkader Saidi, secrétaire général du Syndicat démocratique de la justice (SDJ), a précisé que le SDJ se préparait à tracer une nouvelle feuille de route pour faire front au gouvernement.

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE


Les plus lus

France : Du Daft Punk au défilé du 14 juillet

14 Juillet 2017 à 15:30

459 visites

Bank Al Maghrib change de statut

14 Juillet 2017 à 15:48

456 visites

Décès de l'homme de théâtre Abdelkebir Chedati

21 Juillet 2017 à 22:50

373 visites


Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma