Mardi 26 Septembre 2017

Le VIH crée un cheval de Troie pour infecter l'organisme

Ajouté le 21 Fevrier 2012 à 13:35



Coupe schématique du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

 

 

 

 

Lareleve.ma-Agences

  Des scientifiques espagnols de l'Institut de Recerca de la Sida Caixa (Irsi Caixa) et de l'Instituto de Ciencias Fotónicas (ICFO) ont utilisé des techniques avancées de microscopie pour visualiser des images en mouvement de l'infection de l'organisme par le VIH.

 

 

  Le virus du VIH pénètre tout d'abord dans des cellules du système immunitaire appelées cellules dendritiques. Une fois infectées, ces cellules sont utilisées comme cheval de Troie par le virus pour se propager rapidement dans l'organisme. La connaissance de cette voie d'entrée est essentielle pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques contre le VIH.

 

 

  Les cellules dendritiques jouent un rôle clé dans le développement de la réponse immunitaire. Elles patrouillent dans l'organisme, capturent les pathogènes, les dégradent et les " présentent " aux lymphocytes T-CD4 qui génèrent alors les anticorps spécifiques. Dans le cas du VIH le virus n'est pas dégradé et les cellules dendritiques libèrent le virus actif qui infecte les cellules T-CD4.

 

 

  Grâce à des techniques de pointe dans le domaine de la biofotonique, les scientifiques ont pu observer des images dynamiques du mouvement des virus du VIH. Elles sont le fruit d'une étude récemment publiée dans la revue Traffic, à laquelle ont participé Javier Martinez-Picado d'Irsi Caixa et Maria Garcia-Parajo, de l'ICFO. De nombreux clichés et vidéos sont disponibles qui illustrent ce phénomène du cheval de Troie.

 

 

   Tout d'abord les virus s'approchent de la cellule dendritique et se concentrent à un même endroit de la membrane. Puis la cellule absorbe les virus VIH et les rassemble dans une vésicule. La suite s'apparente à la mythologie grecque: les cellules dendritiques libèrent le virus lorsque les lymphocytes T-CD4 s'approchent.

 

 

  Pour continuer l'analogie guerrière, connaître son ennemi est un moyen efficace d'apprendre à le combattre. Ainsi en approfondissant leur connaissance du mode d'action du virus du sida, les chercheurs peuvent élaborer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour limiter l'infection par le virus.

 

 

   L'étude dynamique est ici primordiale car elle donne des informations sur les mouvements des virus et les phénomènes physiques mis en jeu lors la pénétration du VIH dans les cellules dendritiques.

 

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Carla Bruni face à un tourbillon Polémique

Le VIH crée un cheval de Troie pour infecter l'organisme

Le Directeur exécutif de l'ONUSIDA attendu lundi au Maroc

La Princesse Lalla Salma reçoit le directeur exécutif de l'ONUSIDA

Plan stratégique national de lutte contre le Sida 2012-2016

EURO 2012 – Les prostituées ukrainiennes se préparent à l’afflux de supporters

La Campagne nationale de dépistage démarre ce mercredi

Sida: la conférence mondiale animée d'un nouvel élan contre la pandémie

SIDA : un premier patient guéri !

Revue de presse du lundi 03 décembre 2012

Le VIH crée un cheval de Troie pour infecter l'organisme





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma