Lundi 25 Septembre 2017

Les jeux dangereux de Mr Ramid

Ajouté le 20 Fevrier 2012 à 10:49


 

 

 

Lareleve.ma

    Un comité pour la libération des détenus Salafistes vient de mener vendredi un sit in avec des slogans radicaux et la demande de libérer tous ces détenus y compris ceux qui sont impliqués dans des affaires de terrorisme direct, condamnés pour avoir usé de violences et ayant du sang sur les mains .Bien entendu, on sait que les Salafistes ont pris déjà l’habitude de manifester dénonçant les conditions  de détention des prisonniers de cette obédience, ils manifestent surtout sous le couvert des familles des détenus . On sait aussi que ce mouvement obscurantiste s’est introduit progressivement jusqu’à devenir une composante rituelle des marches du M 20  février ; et que là il s’est permis d’utiliser tout son répertoire radical antidémocratique. Toutefois, ces évolutions  inquiétantes  doivent inciter  ceux qui plaident  pour la clémence à revoir quelque peu leur position. Il y a en effet des aspects qui ne sont pas du domaine du tolérable. Peut-on demander l’élargissement en héros de gens qui ont tué ou s’apprêtaient à tuer des vies humaines ? Peut-on accepter que certains continuent de prêcher la violence contre les autres et faire l’éloge de la polygamie, du mariage précoce ; des peines mutilantes, de la violence physique et morale contre les femmes ?

 

    La question est plus spécialement posée au ministre de la Justice. Lui, qui s’est vanté à l’ensemble de la presse nationale d’avoir  été derrière la proposition des noms de ces Chioukhs  de la Salafia  à la grâce royale , lui, également qui a laissé entendre qu’une démarche de conciliation est en cours , que les concernés ne présentent pas de danger  , que les services de sécurité étaient plutôt responsables de cette situation par leurs supposés abus!....

 

   M Ramid  qui a une lourde responsabilité aujourd’hui, celle de veiller à l’application et au respect des lois que ces gens ne cessent de violer, porte déjà la responsabilité d’avoir supporté la mise en liberté  de personnes  qui continuent- pour certains au moins- à  prêter allégeance au triste  Ben Laden et  consorts. Il a été responsable d’avoir contribué à la libération  de gens qui, au nom de leur propre Charia, bornée  et sanglante, ne cessent de voir dans notre société qui les héberge, un lieu de débauche à mettre à feu et à sang.

En tout cas ; même si M Ramid a peut-être une courte mémoire, les Marocaines  et les Marocains  sont alertes ,ils ne manqueront pas de le lui rappeler le moment venu.

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Un sexologue marocain propose le "speed dating" pour résoudre les problèmes du célibat

Incohérences bien marocaines !

Une femme et des hommes

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Les Coptes pris entre le sabre et le croissant

Emeutes a Taza: De la nécessité de l’instruction civique

Handball: Coup d’envoi aujourd’hui du 20eme Championnat d’Afrique

Alphabétisation: Le Maroc a pris un retard considérable

Les islamistes cueillent les fruits du Printemps arabe

Le Polisario démantèle un camp de protestation à Tindouf…

Incohérences bien marocaines !

Les jeux dangereux de Mr Ramid

Jeux dangereux à Alger

Etats-Unis: les revers s'accumulent pour Obama, en crise de confiance

France : un avocat tire sur le bâtonnier au tribunal de Melun puis se suicide

Algérie : Deux dangereux terroristes neutralisés à Tizi-Ouzou

L'Union Européenne mobilisée pour rendre justice au Maroc

Tunisie: 2 terroristes tués et 16 autres arrêtés près de la capitale

Benslimane : Arrestation de deux dangereux trafiquants qui avaient tiré sur des gendarmes





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma