Mercredi 26 Juillet 2017

Algérie: des militants des droits de l'Homme condamnés à de la prison ferme

Ajouté le 4 Décembre 2013 à 12:35


Lareleve.ma

 

 Des militants des droits de l'Homme en Algérie ont été condamnés, mardi, à de la prison ferme dans une affaire qui remonte à mars dernier, lorsque des activistes de la ville de Ghardaia (centre) avaient manifesté pour"dénoncer la dilapidation des fonds publics", ont indiqué des sources concordantes.

 

Le responsable de la section locale de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH), Kamel Eddine Fekhar, a ainsi écopé d'un an de prison ferme, alors que ses 15 compagnons ont été condamné chacun à 6 mois de prison ferme.

 

Les condamnés étaient poursuivis pour "atteinte à l'emblème national, dégradation de biens publics, attroupements sur la voie publique et incitation à l'émeute" lors des incidents qui ont émaillé l'ouverture de la 46ème édition de la Fête du tapis de Ghardaïa, le 26 mars dernier.

 

D'après la version des militants, qui vont faire appel de cette décision de justice, ils ont été victimes "de coups, de torture, puis d'arrestations d'une manière raciste flagrante lors d'un sit-in pacifique de solidarité avec les chômeurs et leurs revendications légitimes".

 

De violents affrontements avaient, alors, éclaté entre jeunes des quartiers de la vieille ville de Ghardaia et les forces antiémeute après l'interpellation des militants, causant d’importants dégâts matériels.

 

Réagissant à sa condamnation par voie de communiqué, Kamel Eddine Fekhar a souligné que ces sentences "lourdes" confirment "les accusations grotesques fomentées comme d’habitude par la police de Ghardaïa", faisant remarquer que ce verdict illustre la volonté de "punir les activistes humanitaires, les chômeurs, les syndicalistes autonomes et toute personne qui ose réclamer ses droits ou s’opposer au pouvoir".

 

"Encore une fois, nous demandons avec insistance à toutes les organisations des droits de l'homme non gouvernementales, surtout au Haut-Commissariat aux droits de l'Homme, l’ouverture d’une enquête approfondie sur les dépassements de l’appareil judiciaire algérien lors du traitement des dossiers des activistes humanitaires, des syndicalistes autonomes et des chômeurs", a lancé le militant de la LADDH.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

El Othmani en Algérie : de l’Uma à l’Oumma

Algérie: un chef d'Aqmi condamné à la peine capitale

Algérie: plaque commémorative dans la maison de Camus 52 ans après sa mort

L'Algérie félicitée par l’USA

Préparatifs pour la réouverture des frontières maroco algérienne

Maroc-Algérie: La réouverture des frontières se prépare

Algérie: Abdelhamid Mehri n’est plus

La course maroco-algérienne fait le bonheur de l’Espagne !

Le FMI pour l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

Algérie: des militants des droits de l'Homme condamnés à de la prison ferme

Tunisie: des milliers de touristes évacués après le massacre de Sousse

Algérie: des milliers de femmes en maillots de bain pour dénoncer le harcèlement





 




France 24 LIVE


Les plus lus

France : Du Daft Punk au défilé du 14 juillet

14 Juillet 2017 à 15:30

463 visites

Bank Al Maghrib change de statut

14 Juillet 2017 à 15:48

461 visites

Décès de l'homme de théâtre Abdelkebir Chedati

21 Juillet 2017 à 22:50

377 visites


Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma