Mercredi 24 Mai 2017

Le kiosque: Hausse dramatique des prix des bonbonnes de gaz à Fès

Ajouté le 19 Septembre 2013 à 10:07


Lareleve.ma

 

A la une ce matin: Hausse des prix des bonbonnes de gaz à Fès, la hausse des prix du pain est "inévitable", situation préoccupante des finances publiques, Chabat déclare la guerre à Benkirane...

 

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia:

 

- Les boulangers-pâtissiers menacent d’augmenter les prix du pain. "La hausse des prix du pain est inévitable", a souligné le président de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie, Houssein Azaz, ajoutant que "la Fédération mène un travail de mobilisation sur le plan national pour procéder à une augmentation des prix du pain".

 

- Hausse de la dette intérieure à 393 MMDH. Durant les sept premiers mois de l’année, la dette intérieure s’est établie à 393 MMDH, soit une hausse de 9,8% par rapport à la fin de l’année précédente.

 

Al Ahdath Al Maghribia:

 

- Situation préoccupante des finances publiques. Régression des recettes, hausse des dépenses et un déficit budgétaire et financier, un constat établi par le ministre chargé du budget Driss El Azami Al Idrissi lors d’une présentation de la conjoncture économique et du bilan du gouvernement.

 

- Tourisme: le Maroc, 2ème destination africaine. Selon les dernières statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) le Maroc occupe la deuxième place derrière l’Egypte des pays les plus visités par les touristes en Afrique. Devançant des pays africains spécialisés dans le tourisme de Safari tels le Kenya, la Tanzanie et même l’Afrique du sud, le Royaume avec ses 9,4 millions de touristes par an reste une destination incontournable.

 

Assabah:

 

- Détournement des deniers publics: un parlementaire sous les verrous. La cour d'appel de Fès a condamné mardi à un an de prison un parlementaire RNI qui a été reconnu coupable de "détournement de fonds publics". En vertu de ce jugement, cet ancien président du conseil communal de Moulay Ali Cherif à Errachidia a été également condamné à restituer la somme soustraite de la commune, estimée à 740.000 DH.

 

- La hausse des prix des carburants s’invite au parlement. La commission des finances et des affaires économiques à la Chambre des conseillers va tenir vendredi une réunion d'urgence afin d'examiner la décision du gouvernement de hausser les prix des carburants et d'évaluer ses conséquences sur le pouvoir d'achat des citoyens. Le groupe fédéral de l'unité et de la démocratie à la deuxième Chambre a convoqué le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance Mohamed Najib Boulif pour faire la lumière sur cette décision.

 

Al Khabar:

 

- L'UC s'apprête à faire front à Benkirane. L'UC ouvre un nouveau front pour entrainer le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et son parti dans un affrontement véhément sur les plans économique et social après la dernière réunion du parti, lors de laquelle les intervenants ont donné une volée de bois vert au chef du gouvernement.

 

- Hausse de 32% des investissements directs étrangers. Les flux des investissements directs étrangers (IDE) ont atteint 20,7 milliards de dirhams de janvier à août 2013, contre seulement 15,7 milliards de dirhams sur la même période l'année dernière, soit une hausse de 31,9%, selon les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs diffusées par l’Office des changes.

 

Annahar Al Maghribia:

 

- Chabat déclare la guerre à Benkirane. Hamid Chabat, Secrétaire général du parti de l'Istiqlal, a entrepris les préparatifs pour l'organisation, dimanche, d'une manifestation monstre contre le gouvernement. Dans ce cadre, le PI et l'UGTM se sont activés à mobiliser leurs militants en vue de faire réussir cette manifestation. D'autre part, Chabat ambitionne de coordonner avec l'USFP afin de consolider le front anti-gouvernement.

 

Al Massae:

 

- Fès: Hausse dramatique des prix des bonbonnes de gaz. Le prix de la bonbonne de gaz de 12 kg s'est élevé à 41,34 DH, soit une hausse de 1,50 DH, tandis que celui de la bonbonne de 3 kg est remonté à 10,34 DH, selon des tracts du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, remis aux commerçants de la ville de Fès.

 

- Gouvernement Benkirane II: Mezouar n’a pas encore remis sa copie. Selon des sources partisanes, le président du RNI Salaheddine Mezouar n'a pas remis, jusqu'à mardi, sa liste des ministrables au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, soulignant que Mezouar compte la présenter lors d'une rencontre réunissant les dirigeants des partis de la majorité.

 

- L'USFP se mobilise contre le gouvernement. Le premier secrétaire du parti de la rose, Driss Lachgar, qualifie la gestion du gouvernement actuel de "cafouillage", expliquant que "les monts et merveilles" promis par le PJD lors de sa campagne électorale se sont transformés en "amertume" suite à une désillusion provoquée par les deux hausses consécutives des prix des carburants.

 

L’Economiste:

 

- Mali: retour en force du Maroc. L’heure de la détente diplomatique entre le Maroc et le Mali a bien sonné. La visite du Souverain, invité d’honneur du président de la République malienne, Ibrahim Boubacar Keita, pour son investiture ce 19 septembre, marque un tournant dans les relations diplomatiques entre les deux pays. C’est une première. Jamais avant SM le Roi Mohammed VI, le Roi du Maroc ne s’était rendu au Mali.

 

- Enquête CMC sur la compétitivité: l’ouverture de l’économie mal digérée. Procédures administratives, accès au financement, corruption, inadéquation éducation-emploi, réglementation de change, rigidité du marché de travail et fiscalité. C’est en gros les facteurs sur lesquels le gouvernement devrait agir pour améliorer la compétitive des entreprises. Cette fois le constat n’émane pas d’une institution internationale mais du Centre marocain de conjoncture (CMC) qui vient de rendre publique une enquête sur la compétitivité de l’industrie marocaine.

 

- M’dina Bus proche de la sortie de route. La compagnie de transport urbain à Casablanca est en proie à de graves difficultés financières. Elle perd 120 millions de dirhams par an. Cette situation est le résultat de plusieurs facteurs: une convention de gestion déléguée qui s’est avérée inopérante, l’absence d’organisation de la mobilité dans la métropole

 

Aujourd'hui le Maroc:

 

- Un mort, sept blessés et huit maisons effondrées: un mardi noir à la ville ocre. Plutôt habituée aux soirées dansantes et festives, la ville ocre, objet d’une alerte météo, a connu la nuit du mardi des pluies diluviennes qui ont perturbé la circulation dans ses quartiers. Suites aux pluies qui se sont abattues sur Marrakech, une maison s’est effondrée, faisant un mort et sept blessés légers. Les Marrakechis ont passé un grand "ouf" de soulagement en constatant que la menace de la crue de l’Oued Iffil, qui traverse une partie de la ville, s’est dissipée quelques heures après les pluies diluviennes.

 

- Benkirane et Boulif réfutent les informations sur la responsabilité du ministre de la consommation: El Khalfi dément avoir fait perdre 200 millions à l’Etat. "Je tiens à préciser solennellement que les informations sur une perte de 200 millions de dirhams aux caisses de l’Etat sont totalement fausses". Les propos émanant de Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Dans un entretien téléphonique avec le journal, El Khalfi a voulu ainsi démentir les infirmations relayées par la presse dernièrement sur sa responsabilité présumée sur la perte de la coquette somme de 200 millions de dirhams à l’Etat, suite à une déclaration à l’issue d’un conseil de gouvernement.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



D'intenses recherches sont menées par la police pour retrouver un homme filmé devant un lycée

Le kiosque: cinq marocains rejoignent la Syrie pour le "Jihad"

Le kiosque: Chabat accuse Benkirane de "marchandage"

Le kiosque: dissensions au sein de l’alliance Benabdellah-Benkirane

Le Kiosque: Benkirane comparé à Morsi

Le Kiosque: Remous et files d’attente devant les stations-service

Le kiosque: Benkirane entame ce lundi ses consultations

Le Kiosque: clivage au sein du RNI

Le kiosque: le PPS inquiet de son avenir au sein du gouvernement

Le Kiosque: les "primes de Mezouar" font obstacle aux concertations

Le kiosque: Hausse dramatique des prix des bonbonnes de gaz à Fès





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma