Lundi 25 Septembre 2017

Revue de presse marocaine du mardi 06 aout 2013

Ajouté le 6 Août 2013 à 11:50


Lareleve.ma

 

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidienne paraissant ce mardi 06 août:

 

LIBERATION:

- SM le Roi annule la grâce du pédophile espagnol. Quelques minutes seulement après la rupture du jeûne, l’information a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Le retrait de la grâce accordée au pédophile espagnol, Daniel Galvan, qui avait été condamné à 30 ans de prison pour le viol de 11 mineurs a été décidé, dimanche 4 août par SM le Roi Mohammed VI. Un retrait exceptionnel, explique un communiqué du Cabinet royal, qui a été décidé par le Souverain « en considération des défaillances qui ont marqué la procédure, de la gravité des crimes commis et du respect du droit des victimes ».

 

- 100.000 chômeurs de plus en une année: Les jeunes et les diplômés du supérieur sont les plus touchés. Nul besoin de jouer les Cassandre: les derniers chiffres du Haut commissariat au plan s’en chargent à merveille. Finalement, le seul indicateur qui aurait pu mettre du baume au c ur des Marocains ne cesse de virer au rouge. De plus en plus de personnes actives sont, en effet, frappées par le chômage, faute d’une stratégie gouvernementale qui aurait pu redonner des couleurs à l’économie nationale et booster les créations d’emplois. Alors que la population active âgée de 15 ans et plus s’est accrue de 2,1pc au deuxième trimestre de l’année 2012 par rapport au même trimestre de 2012, pour s’élever à 11.900.000 personnes, l’économie nationale n’a créé, durant ce même laps de temps, que 144.00 postes de travail dont 63.000 en milieu urbain et 81.000 en milieu rural. Certains secteurs jadis gros pourvoyeurs d’offres d’emplois, tels le PTB et les services sont même à la bourre.

 

- Prochaine audition des rescapés des geôles du Polisario par la justice espagnole: la date de la première audience fixée au 12 août. Les rescapées des geôles du Polisario ayant déposé des plaintes devant la justice espagnole vont finalement être entendus. S’étant initialement adressés à la justice algérienne, pays où ils avaient été victimes des crimes et où ils avaient été ignorés, ils se sont adressés à la justice espagnole qui a pris leurs plaintes en considération. Ainsi, l’Audience nationale de Madrid, la plus haute juridiction pénale espagnole a fixé la date du 12 août prochain pour une première audience consacrée à ce procès qui s’annonce historique.

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

- Libération du dénommé Daniel Galvan Fina: L’enquête ordonnée par SM le Roi a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion. L’enquête ordonnée par SM le Roi au sujet de la procédure de libération du dénommé Daniel Galvan Fina a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion et de retenir son entière responsabilité, a indiqué lundi un communiqué du Cabinet royal.

 

- Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux: les stratégies de développement des villes mondiales se dessinent à Rabat. Rabat s’apprête à accueillir, du 1er au 4 octobre prochain, le second Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux et le quatrième congrès des cités et gouvernements locaux unis (CGLU). LE SOIR ECHOS

 

- Secteur de la Santé: bras de fer entre les syndicats et leur ministre. Indignation et colère des syndicats les plus représentatifs dans le secteur de la santé. La CDT, la FDT, l’UGTM et l’UNTM dénoncent avec vigueur, dans un communiqué commun, la nomination du chef de cabinet du ministre de la Santé au poste de président de la Fondation Hassan II des uvres sociales de la santé. Les centrales syndicales rejettent cette décision « scandale ». Les quatre organisations syndicales ne se contentent pas uniquement de mots mais passent à l’action. Elles annoncent l’organisation ce mardi de manifestations et de sit-in devant les centres de santé et les délégations de la santé dans toutes les régions du pays.

 

L’OPINION:

- Retrait de la grâce au pédophile espagnol: Une décision salutaire. La décision royale de retirer le bénéfice de la grâce au pédophile espagnol est une preuve, si besoin est, de courage et de sagesse. Dans le cas d’espèce, cette décision a l’effet d’un baume qui régénère l’espoir dans une situation qui paraissait opiniâtrement désespérée. Audacieuse et inédite, cette décision réconforte dans leur position sereine ceux qui ont la foi inébranlable en la bonne foi royale, qui attendent de comprendre avant de se prononcer et qui se prononcent en tenant le bâton par le milieu. On imagine qu’elle ne plaira pas aux intempestifs prompts à tirer les conclusions hâtives sans se soucier de faire du tort.

 

- Quelle solution viable à l’actuelle crise gouvernementale? Depuis le 8 juillet 2013, date à laquelle le Comité exécutif du parti de l’Istiqlal a convenu d’appliquer la décision du Conseil national de se retirer du gouvernement, le Maroc traverse une crise gouvernementale. Cette situation inédite n’a pas manqué de susciter l’inquiétude des Marocains qui surveillent de très près l’expérience, tout aussi nouvelle, du premier gouvernement de coalition édifié après l’adoption de la nouvelle Constitution et le scrutin législatif qui a suivi. « Comment voyez-vus la sortie de l’actuelle crise gouvernementale? », a été la question posée par l’Opinion à des hommes politiques de différents partis, aussi bien de la majorité que de l’opposition. Si tous relativisent la dimension de cette crise, la plupart conviennent qu’elle n’est que le symptôme d’un mal plus profond qui ronge l’actuel gouvernement.

 

AL BAYANE:

- Affaire de la libération du pédophile espagnol: La DGAPR sur la sellette. L’enquête ordonnée par SM le Roi au sujet de la procédure de libération du dénommé Daniel Galvan Fina a permis de localiser les défaillances au niveau de la Délégation générale de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion et de retenir son entière responsabilité.

 

- Opération Transit-2013: Record de MRE ayant débarqué le weekend au Maroc. La phase aller de l’Opération Transit-2013 (OT 2013) a connu, dimanche, son summum, en enregistrant un record de 46.355 ressortissants marocains résidant à l’étranger (RME) qui ont embarqué aux ports du sud espagnol à destination du nord du Maroc, a indiqué lundi une source officielle espagnole. D’après le bilan, établi à l’issue de la journée du dimanche par la Protection civile espagnole et parvenue à Al Bayane, le port de Tanger a accueilli un total de 25.105 passagers RME provenant d’Algesiras (22.328 RME) et de Tarifa (2777), soit 57,75 pc du total des passagers qui ont débarqué dans l’ensemble des ports du nord du Maroc.

 

AUJOURD’HUI LE MAROC

 

- Benhachem révoqué et Daniel Galvan de nouveau arrêté. SM le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions à l’effet de procéder à la révocation de Hafid Benhachem, délégué général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, indique lundi un communiqué du Cabinet royal. Cette décision fait suite à l’enquête ordonnée par SM le Roi au sujet de la procédure de libération du dénommé Daniel Galvan Fina. Le Souverain a également décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au pédophile espagnol, a annoncé le Cabinet royal dans un communiqué publié dimanche dernier.

- Le marché de l’emploi, grand corps malade: Plus d’un million de chômeurs au Maroc. Le taux de chômage au Maroc s’est établi à 8,8 pc au deuxième trimestre 2013 contre 8,1 pc une année auparavant. Ainsi, le nombre des chômeurs aurait grimpé de 100.000 personnes entre les deux périodes susmentionnées. Le taux de sous-emploi des actifs, quant à lui, a connu un repli, passant de 9,6 à 8,9 pc au niveau national.

 

L’ECONOMISTE

- Plus d’un million de chômeurs au 2ème trimestre. Le chômage repart à la hausse, surtout dans le milieu urbain. L’effectif des chômeurs s’est renforcé de 100.000 demandeurs d’emploi. Du coup, la population active au chômage dépasse la barre du million. Car l’économie, malgré la bonne campagne agricole, a créé peu d’emplois: 144.000 postes. Le BTP, connu pour être un gros pourvoyeur de travail, en a perdu 38.000 alors que les services enregistrant un ralentissement.

 

- Cliniques privées: La réforme ne passe toujours pas. Bras de fer entre le ministère de la Santé et le corps médical. Le projet de refonte de la loi 10-94, sur l’exercice de la médecine, va-t-il être tué dans l’ uf? Aussitôt transmis au Conseil de l’Ordre, le projet a suscité un communiqué incendiaire de la corporation médicale. Elle oppose un niet catégorique à quatre dispositions du projet de loi, qui en constituent l’ossature. Non à l’ouverture du capital aux investisseurs non médecins, non salariat, non à l’installation des praticiens étrangers!

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:

- Une décision audacieuse: SM le Roi retire la grâce accordée au pédophile espagnol. Le Souverain a également donné Ses Hautes instructions au ministre de la justice à l’effet d’examiner avec son homologue espagnol les suites à donner au retrait de cette grâce.

 

AL MASSAE:

- SM le Roi retire la grâce accordée au dénommé Daniel Galvan Fina, impliqué dans le viol de onze enfants marocains en considération des défaillances qui ont marqué la procédure, de la gravité des crimes commis et du respect du droit des victimes.

 

- Le gouvernement Benkirane attend l’entrée du RNI au gouvernement pour trancher sur les grandes lignes de la loi de finances. Des sources bien informées indiquent que le parti de Salaheddine Mezouar a fait des orientations du programme gouvernemental et des mesures opérationnelles de la loi de Finances les sujets prioritaires lors des négociations avec le chef du gouvernement.

 

- La grogne des syndicats après la nomination du chef de cabinet du ministre de la Santé au poste de président de la Fondation Hassan II des uvres sociales de la santé. Les quatre syndicats les plus représentatifs du secteur de la santé (la CDT, la FDT, l’UGTM et l’UNTM) ont décidé d’organiser des manifestations et des sit-in devant les centres de santé et les délégations de la santé dans toutes les régions du pays.

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

- SM le Roi Mohammed VI décide de retirer la grâce accordée au pédophile espagnol Daniel Galvan Fina. Le public suit avec intérêt la suite à donner à cette affaire, notamment concernant le retour du ce pédophile à la prison pour purger sa peine.

 

- La guerre des portefeuilles s’invite au PJD. Selon des sources bien informées, plusieurs voix, en dehors de la direction du PJD, ont réclamé leur part des portefeuilles. Par ailleurs, le Mouvement de l’Unicité et de la Réforme (MUR) exerce de fortes pressions afin que ses membres gardent leurs postes. C’est dans ce contexte que s’inscrit la guerre entre Bouanou et Choubani qui a éclaté au grand jour au sein de la Chambre des représentants.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

- SM le Roi retire la grâce accordée à Daniel. Le Cabinet royal a indiqué dans un communiqué que SM le Roi Mohammed VI avait décidé de retirer la grâce précédemment accordée au dénommé Daniel Galvan Fina, de nationalité espagnole, condamné en 2011 à trente ans de prison pour des viols sur onze mineurs à Kénitra. Le communiqué a ajouté que le Souverain avait donné Ses hautes instructions au ministre de la Justice à l’effet d’examiner avec son homologue espagnol les suites à donner au retrait de cette grâce.

 

- Les secteurs qui recrutent en crise. Le secteur BTP a perdu 38.000 postes au moment où celui des services n’en a créé que 5.000 alors qu’il en créait 85.000 en moyenne annuelle au cours des cinq dernières années, en raison de la baisse de l’emploi dans certaines branches notamment « transport, entrepôts et communication » et les « banques, assurances et activités immobilières ». Selon le Haut-Commissariat au plan, le nombre de chômeurs a augmenté de 100.000 personnes et le taux de chômage s’est établi à 8,8 pc au niveau national, après 8,1pc une année auparavant.

 

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA

- Le Cabinet Royal a indiqué dans un communiqué que SM le Roi Mohammed VI a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au dénommé Daniel Galvan Fina, de nationalité espagnole. En outre, SM le Roi a donné Ses Hautes Instructions à l’effet de procéder à la révocation du délégué général à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion.

 

- ANRT: baisse des prix des communications et hausse des abonnées du GSM. Selon des données publiées par l’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT), les prix des communications ont baissé et les abonnés du GSM s’élèvent à 40 millions. D’après l’ANRT, les abonnés ont parlé pendant plus 9.7 milliards de minutes et envoyé 2.4 milliards de SMS en six mois.

 

- Enquête sur des marchés conclus par la Délégation de l’Education national d’El Haouz. La police judiciaire à Marrakech a procédé à une enquête sur des marchés conclus par la Délégation régionale de l’Education nationale à la province d’El Haouz suite à une plainte déposée par l’Association marocaine des droits de l’Homme auprès du Procureur général du Roi près la cour d’appel de Marrakech sur ce qu’elle a qualifié de « mauvaise gestion, irrégularités financières et tripotages de marchés ».

 

AL KHABAR

- SM le Roi décide de retirer la grâce accordée à Daniel Galvan Fina. Le Cabinet Royal a annoncé dans un communiqué que SM le Roi Mohammed VI a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au dénommé Daniel Galvan Fina, de nationalité espagnole, en considération des défaillances qui ont marqué la procédure, de la gravité des crimes commis et du respect du droit des victimes.

 

- Laenser: Nous n’avons rien réclamé à Benkirane avant ses premières concertations avec Mezouar. Le secrétaire général du Mouvement populaire Mohand Laenser a démenti avoir demandé, lui et le SG du PPS Nabil Benabdellah, au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de ne pas discuter des portefeuilles ministériels dirigés par le MP et le PPS, notant par ailleurs qu’il est encore précoce de parler d’une restructuration du gouvernement car cela dépend des résultats du deuxième round des négociations.

 

- L’armée des chômeurs renforcée par 100.000 nouveaux venus, la majorité du milieu urbain. Dans une récente note sur la situation du marché du travail, le Haut-Commissariat au plan indique que le nombre de chômeurs a augmenté de 100.000 personnes et le taux de chômage s’est établi à 8,8 pc, au niveau national, après 8,1 pc une année auparavant. Le HCP ajoute que ce taux est passé de 12,3 pc à 13,8 pc en milieu urbain, soulignant que l’économie nationale a créé 144.000 postes d’emploi, 63.000 en milieu urbain et 81.000 en milieu rural.

 

ATTAJDID

- SM le Roi retire la grâce accordée à « Daniel » et révoque Benhachem. Le Cabinet royal a indiqué dans un communiqué que Sa Majesté le Roi avait donné Ses Hautes Instructions à l’effet de procéder à la révocation du délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, soulignant que l’enquête ordonnée par SM le Roi au sujet de la procédure de libération du dénommé Daniel Galvan Fina a permis de localiser la défaillance au niveau de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion et de retenir son entière responsabilité.

 

AL ALAM

- SM le Roi retire la grâce accordée à « Daniel ». Le Cabinet Royal annonce dans un communiqué que SM le Roi Mohammed VI a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au dénommé Daniel Galvan Fina, de nationalité espagnole, et a donné ses Hautes instructions au ministre de la justice à l’effet d’examiner avec son homologue espagnol les suites à donner au retrait de cette grâce.

 

ASSABAH

- SM le Roi Mohammed VI retire la grâce accordée au pédophile espagnol. Le Cabinet royal a publié un communiqué soulignant que SM le Roi a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au dénommé Daneil Galvan Fina de nationalité espagnole, expliquant que ce retrait à caractère exceptionnel est décidé en considération des défaillances qui ont marqué la procédure, de la gravité des crimes commis et du respect des droits des victimes.

 

- Secteur de la santé: bras de fer entre les syndicats et leur ministre. Les syndicats les plus représentatifs du secteur de la santé paralysent ce mardi les différents centres de santé au niveau national, en réaction à la décision du ministre de la Santé de nommer le chef de cabinet du ministre au poste de président de la Fondation Hassan II des uvres sociales de la santé.

 

- Mezouar: « notre mission ne consiste pas à remanier le gouvernement ». Dans une déclaration au journal, le président du RNI, Salaheddine Mezouar, a souligné que le parti « n’est pas une roue de secours et ne sera pas un complément de la majorité gouvernementale », précisant que le RNI possède sa propre personnalité, ses propres programmes, ses propres perspectives et ses propres convictions. « Ce sont ces choix qui détermineront les concertations du parti avec le chef du gouvernement », a-t-il affirmé.

 

RISSALAT AL OUMMA

- Grande satisfaction suite à la décision de SM le Roi de retirer la grâce à Daniel Galvan. La présidente de l’Association Bayti a souligné que la décision royale « inspire espoir et renforce la détermination », notant que le retour du coupable à la prison est de nature à « consoler les victimes affectées psychologiquement et moralement ». Pour sa part, la présidente de l’Association « Touche pas à mes Enfants » s’est félicitée de « l’initiative courageuse et audacieuse » de SM le Roi, notant que la décision royale « confirme le souci du Souverain de préserver les valeurs de la société marocaine et de protéger les droits de ses enfants contre toute atteinte ».

 

BAYANE AL YAOUM

- SM le Roi Mohammed VI a décidé de procéder au retrait de la grâce précédemment accordée au dénommé Daniel Galvan Fina, de nationalité espagnole, et a donné Ses Hautes Instructions à l’effet de procéder à la révocation du délégué général à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion.

 

ASSAHRA AL MAGHRIBIA

- Des MRE bloqués dans le port du sud de l’Espagne. Selon des sources informées, de nombreux Marocains résidant à l’étranger sont bloqués depuis quatre jours dans les ports d’Algésiras et d’Almeria dans le sud de l’Espagne et des centaines de véhicules attendent des ferries pour les transporter vers le port de Tanger. Dans une déclaration au journal, une immigrée marocaine a indiqué que le transport des véhicules du sud de l’Espagne vers le Maroc « est lent », ajoutant que des Marocains sont bloqués depuis jeudi dernier dans les salles d’attente.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma