Lundi 25 Septembre 2017

Revue de presse quotidienne

Ajouté le 5 Août 2013 à 12:34


Lareleve.ma

 

 

- Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne paraissant ce lundi 05 août:

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

- SM le Roi décide de retirer la grâce accordé au dénommé Daniel Galvan Fina. Ce retrait à caractère exceptionnel est décidé pas SM le Roi en considération des défaillances qui ont marqué la procédure, de la gravité des crimes commis et du respect du droit des victimes. En conséquence de cette décision, le Souverain a donné Ses hautes instructions au ministre de la Justice à l’effet d’examiner avec son homologue espagnol les suites à donner au retrait de cette grâce. - Le RNI est d’accord pour participer au gouvernement Benkirane. Le Conseil national du RNI, réuni vendredi en session extraordinaire, a pris une décision qui réconforte le Chef du gouvernement. Le parti a approuvé, en effet, le principe d’intégrer la coalition gouvernementale. Le président du parti, Salaheddine Mezouar, a été mandaté pour conduire les négociations.

 

- Parlement: Bilan législatif maigre de la session du printemps. Le bilan de la session printanière est jugé maigre sur le plan législatif par les groupes de l’opposition. La Chambre des représentants n’a accéléré la cadence qu’à la veille de la clôture de la session printanière en adoptant en plénière, jeudi dernier, quelque 10 projets de loi, portant ainsi le total des textes approuvés par les députés à 22. Toujours sur le plan numérique, les textes entérinés par les deux Chambres ne dépassent pas les 25, dont 11 conventions et accords. Seulement trois propositions de loi ont pu passer le cap du Parlement, alors que les groupes parlementaires de la Chambre des représentants en ont déposé 22 au cours de cette session, dont sept sont en cours d’examen en commissions. L’aboutissement des initiatives parlementaires demeure, ainsi, limité.

 

LE SOIR ECHOS

 - Le RNI et le jeu des "chaises musicales"! Réuni vendredi à Bouznika, le Conseil national du RNI a approuvé à la majorité l’option de participer au "gouvernement bis" de Abdelilah Benkirane! Attendue, presque souhaitée, cette décision de la plus haute instance du parti entérine donc un processus de tractations entre le Chef du gouvernement et le RNI. Elle nous en dit long sur l’impératif des deux formations, des chefs qui dirigent le PJD et le RNI d’adapter leur langage et de passer outres les aménités et les attaques fielleuses qui ont marqué leurs relations jusqu’ici. L'OPINION: - Le Cabinet royal clarifie la situation au sujet de la libération d’un pédophile espagnol: Enquête et verrouillage des conditions d’octroi de la grâce. Un communiqué du Cabinet royal au sujet de la libération du pédophile espagnol Daniel Galvan Fina, gracié parmi les 48 ressortissants espagnols à l’occasion de la fête du Trône et suite à une demande du Roi d’Espagne, a été rendu public samedi soir. Le communiqué du Cabinet royal clarifie la situation et précise les conditions dans lesquelles est intervenue cette libération. Il annonce également l’ouverture d’une enquête et le verrouillage des conditions de l’octroi de la grâce. - Grâce aux mesures prises par les gouvernements précédents: Des indicateurs socioéconomiques s’améliorent. Les mesures prises par les gouvernements précédents n’ont pas manqué de se répercuter positivement sur des indicateurs socioéconomiques du Maroc. Telle est la conclusion qu’on peut tirer du tableau de bord de la Direction des Etudes et des prévisions financières rendu public le vendredi dernier, et qui analyse un certain nombre d’indicateurs relatifs à la démographie, l’éducation, la formation, l’emploi, la santé, le niveau de vie et les équipements de base. Parmi ces indicateurs, il y a le revenu par habitant, appréhendé par le PIB par tête aux prix constants, qui fait état d’une progression annuelle moyenne de l’ordre de 3,3 pc l’an entre 2001 et 2002.

 

AL BAYANE:

- Affaire de la libération de l’Espagnol Daniel Galvan Fina: SM le Roi diligente une enquête approfondie. Le Cabinet royal a rendu public un communiqué au sujet de la libération du dénommé Daniel Galvan Fina de nationalité espagnole. Sur instructions formelles de Sa Majesté le Roi, une enquête approfondie est en cours, visant à déterminer les responsabilités et les points de défaillance qui ont pu mener à cette regrettable libération et d'identifier le ou les responsables de cette négligence, indique le communiqué.

 

 - Benabdellah: "le PPS conserve toujours son groupe parlementaire à la Chambre des représentants". Los d’une conférence à Casablanca, le SG du parti du Livre a indiqué: "Même si certains de nos alliés politiques n’ont malheureusement pas respecté leurs engagements lors des derniers débats parlementaires, notre groupe est maintenu car il y a une décision du Conseil constitutionnel qui nous a conforté dans le fait que le Groupe du progrès démocratique (GPD), constitué de 18 députés PPS en plus de deux députés apparentés avec l’accord de leur parti, est conforme à la légalité". - RNI: Tractations pour rejoindre le gouvernement. La discussion sur les portefeuilles ministériels sera la dernière étape dans les tractations pour rejoindre le gouvernement, a indiqué vendredi à Bouznika le président du RNI, Salaheddine Mezouar. Intervenant à l’issue de la session extraordinaire du Conseil national du parti, marquée par l’approbation du Conseil national de la participation au gouvernement, le président du RNI a souligné que son parti ne peut pas aborder la question des portefeuilles ministériels avec la "logique du chantage", étant donné que son principal objectif est de contribuer à réaliser les grandes réformes et redresser la barre suite à la crise consécutive au retrait du parti de l’Istiqlal de la majorité

 

+AUJOURD’HUI LE MAROC+

- RNI: Non au chantage! Abdelilah Benkirane et Salaheddine M. Mezouar devaient se rencontrer hier pour un deuxième round des négociations. Le Conseil national du RNI a approuvé le principe de participation au gouvernement, vendredi 2 août, à Bouznika. "Le RNI ne peut aborder la question des portefeuilles ministériels avec la logique du chantage", a insisté Mezouar qui dispose de la confiance totale de son parti pour la gestion des tractations. - Fekkak à la tête de la Fondation Hassan II de la santé malgré la pression des syndicats. Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi dernier, a approuvé plusieurs propositions de nomination à de hautes fonctions. Le chef de cabinet du ministre de la Santé, Said Fekkak, a ainsi été nommé au poste de directeur de la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé. Il y a encore quelques jours, le ministre de la santé avait attisé la colère des syndicats en proposant M. Fekkak au poste convoité. Les quatre syndicats les plus représentatifs du secteur, l’UNTM, la CDT, la FDT et l’UGTM avaient demandé au chef de gouvernement de rejeter ladite proposition au cas où elle lui serait soumise.

 

 +L’ECONOMISTE+:

- L’Etat fait son bilan comptable. L’Etat est riche. Son patrimoine immobilisé dépassait les 1.000 milliards de DH au 31 décembre 2010. Chiffre est promis encore à l’augmentation compte tenu du faut que de pans entiers de cette richesse ne sont pas encore valorisés aux prix actuels du marché. Mais sur le chapitre du passif, l’ardoise n’est pas mince. Elle s’élève à 434 milliards de DH à la fin du même exercice. Elle résulte de la dette publique et du passif du Trésor, essentiellement les dépôts. Un état des lieux qui augure de plus de transparence sur les comptes publics. - RNI/Benkirane II: Les choses sérieuses commencent. Avec l’aval du Conseil national pour entrer au gouvernement, le président du RNI a les coudées franches pour entamer les négociations. Aujourd’hui, la balle est dans le camp de Abdelilah Benkirane qui doit présenter une offre à son nouvel allié. Dans les négociations à venir, le président du RNI raisonne en priorité avant d’entamer la question sensible des portefeuilles ministériels.

 

 LIBERATION:

 - Hassan Tarek dénonce la mise à mort de la Constitution par choubani. Le professeur attitré du droit constitutionnel doublé du député soucieux de la bonne marche des institutions qu’est Hassan Tarek, aura, pour ainsi dire, mis le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile Lahbib Choubani au pied du mur. Ce dernier est accusé de remettre au point mort la proposition de loi relative aux commissions d’enquête parlementaire. En effet, le ministre a appelé à la mise en application de l’article 120 du règlement intérieur de la Chambre des représentants pour retourner la proposition de loi portant sur les modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires à la commission spéciale pour une deuxième lecture.

 

 ATTAJDID –

 Le RNI accepte officiellement de participer au gouvernement Benkirane II. Au cours de sa session extraordinaire, vendredi à Bouznika, le conseil national du RNI a approuvé la participation du parti de la Colombe au gouvernement Benkirane II en chargeant son président Salaheddine Mezouar de mener les négociations avec le chef du gouvernement. D'autre part, les partis de ce qui reste de la majorité, qui se sont réunis samedi, ont décidé le lancement lundi du 2ème round des concertations entre le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et Salaheddine Mezouar. Selon une source informée, les négociations vont permettre de scruter les détails des offres des deux parties.

 

- SM le Roi décide l’ouverture d'une enquête au sujet de la libération de "Daniel" et le verrouillage des conditions d'octroi de la grâce. Le Cabinet royal a rendu public samedi un communiqué affirmant que SM le Roi Mohammed VI n'avait jamais été informé de la gravité des crimes abjects pour lesquels Daniel Galvan Fina a été condamné.

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

- SM le Roi Mohammed VI n'a jamais été informé de la gravité des crimes pour lesquels Daniel Galvan Fina a été condamné et a décidé qu'une enquête approfondie soit diligentée en vue de déterminer les responsabilités et les points de défaillance qui ont pu mener à sa libération. - Disparition d'une importante somme d'argent de la trésorerie de l'hôpital Mohammed V à Casablanca: le ministère de la Santé décide d'ouvrir une enquête. Le ministère de la Santé a décidé de mener une enquête en vue de faire la lumière sur une somme d'argent, estimée à 1,7 milliard de centimes, présumée évaporée de la trésorerie de l'hôpital Mohamed V Hay Mohammadi à Casablanca pendant la période 2007-2010.

 

 

 

 

AL ALAM - SM le Roi a décidé qu'une enquête soit diligentée sur le dossier de Daniel Galvan Fina, condamné à 30 ans de réclusion pour des crimes relatifs au viol d’enfants marocains. Par ailleurs, les services du ministère de la Justice et des libertés et de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion doivent subir un véritable test après sa libération. - Chambre des représentants: plusieurs projets de loi adoptés. La Chambre des représentants a adopté une série de projets de loi, dont notamment un projet de loi portant création de l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale, un autre relatif aux dispositifs médicaux et un autre texte régissant les rapports contractuels entre bailleurs et locataires des locaux à usage d’habitation ou professionnel.

 

BAYANE AL YAOUM

- SM le Roi Mohammed VI a décidé qu'une enquête soit diligentée en vue de déterminer les responsabilités, après la libération de Daniel Galvan Fina parmi les détenus ayant bénéficié de la grâce royale. Le Cabinet royal a rendu public un communiqué affirmant que SM le Roi "n'a jamais été informé, de quelque manière que ce soit et à aucun moment, de la gravité des crimes abjects pour lesquels l'intéressé a été condamné", soulignant que des instructions seront également données au ministre de la justice afin de proposer des mesures de nature à verrouiller les conditions d'octroi de la grâce à ses différentes étapes.

 

- L'amendement de la charte de la majorité, parmi les conditions posées par le RNI pour entrer au gouvernement Benkirane II. Lors de sa session extraordinaire tenue vendredi à Bouznika, le Conseil national du RNI a chargé Salaheddine Mezouar de mener les concertations avec le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane en vue de la formation d'une nouvelle majorité. A cette occasion, le Conseil a appelé le président du parti de la Colombe à réclamer une nouvelle charte de la majorité et un nouveau programme gouvernemental.

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 - SM le Roi décide qu'une enquête approfondie soit diligentée pour identifier les responsables de la négligence et prendre les sanctions nécessaires. Le Cabinet royal a rendu public un communiqué au sujet de la libération du dénommé Daniel Galvan Fina affirmant que SM le Roi "n'a jamais été informé, de quelque manière que ce soit et à aucun moment, de la gravité des crimes abjects pour lesquels l'intéressé a été condamné". Dès qu'il a été informé des éléments du dossier, ajoute le communiqué, SM le Roi a décidé qu'une enquête approfondie soit diligentée en vue d'identifier le ou les responsables de cette négligence afin de prendre les sanctions nécessaires.

 

- Mezouar: le RNI n'exercera pas de "chantage" à propos des portefeuilles ministériels. A l'issue de la session extraordinaire du Conseil national du RNI, tenue vendredi à Bouznika, le président du parti de la Colombe Salaheddine Mezouar, qui a été chargé de mener les concertations avec le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, a déclaré que son parti n'allait pas exercer du chantage sur les portefeuilles ministériels. Selon des sources de la majorité, Benkirane a obtenu le mandat pour mener les concertations avec Mezouar en vue de la formation d'une nouvelle majorité.

 

AL MASSAE

- Benkirane entame aujourd'hui le 2ème round des consultations avec Mezouar. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane entame lundi le 2ème round des concertations politiques avec le président du RNI Salaheddine Mezouar en vue de la formation d'une nouvelle majorité. Cette action intervient suite à la réunion samedi des partis de ce qui reste de la majorité, qui ont donné leur feu vert à Benkirane pour entreprendre des consultations avec Mezouar, chargé par son parti de s'occuper de ce dossier.

 

- Le Cabinet royal a rendu public un communiqué dans lequel il a affirmé que SM le Roi Mohammed VI n'avait jamais été informé de la gravité des crimes abjects pour lesquels Daniel Galvan Fina a été condamné.

 

- Sbihi qualifie le PAM du parti administratif et accuse le PI de tenter d'"infléchir le cours des réformes". Au cours d'une rencontre vendredi à Fès, tenue à l'occasion de la commémoration du 90ème anniversaire de la création du PPS, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, a accusé le parti de la balance de faire des manœuvres pour "infléchir le cours des réformes". Sbihi a qualifié le PAM de "parti administratif".

 

ASSABAH

 - Le Cabinet royal résout l'énigme autour de la libération de Daniel Galvan Fina. Le Cabinet royal a rendu public un communiqué au sujet de la libération du dénommé Daniel Galvan Fina dans lequel il affirme que SM le Roi Mohammed VI "n'a jamais été informé, de quelque manière que ce soit et à aucun moment, de la gravité des crimes abjects pour lesquels l'intéressé a été condamné" - Benkirane vers la réduction du nombre des ministères. Des sources proches des concertations sur la formation d'une nouvelle majorité ont révélé des scenarios évoquant la restructuration de la coalition gouvernementale, ce qui va faire perdre à certains partis leur position au sein de l'Exécutif, tandis que d'autres vont se voir contraints d'accepter que le nombre des ministères qu'ils dirigent soit diminué afin de garder leur position dans la majorité. Selon ces sources, le scénario posé actuellement devant le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane évoque d'écarter le PPS du gouvernement, surtout après que le parti du Livre ait perdu son groupe parlementaire à la Chambre des représentants.

 

- Le gouvernement prépare la note de présentation du projet de loi de finances 2014. Des sources ont indiqué que le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a reporté l’envoi de cette note aux divers secteurs ministériels en attendant la formation de la nouvelle majorité.

 

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 - SM le Roi a décidé l’ouverture d’une enquête pour identifier les responsables de la libération du dénommé Daniel Galvan Fina. Le Cabinet royal a rendu public un communiqué affirmant que SM le Roi Mohammed VI n'a jamais été informé, de quelque manière que ce soit et à aucun moment, de la gravité des crimes abjects commis.

 

- Le RNI réclame la restructuration du gouvernement et refuse d'être la cinquième roue du carrosse. A l'issue de la session extraordinaire du Conseil national du RNI, tenue vendredi à Bouznika, le président du parti de la Colombe Salaheddine Mezouar a mis l'accent sur l'importance de participer au gouvernement Benkirane II en vue de contribuer à réaliser les grandes réformes et redresser la barre suite à la crise consécutive au retrait du part de l’Istiqlal de la majorité gouvernementale. Mezouar a d'autre part souligné que son parti n'allait pas exercer "du chantage" sur les portefeuilles ministériels.

 

AL KHABAR

 - Washington ferme ses ambassades dans 15 pays arabes, à l'exception Maroc. Les Etats Unis ont annoncé la prolongation de la fermeture de ses différentes ambassades dans les pays arabes par mesure de sécurité après des menaces d’attentats "plus crédibles" de la part d’Al-Qaïda. Selon un communiqué du département d’Etat, la liste comprend en général quinze représentations diplomatiques et quatre nouveaux postes.

 

- Le RNI décide de participer gouvernement Benkirane II. Au cours de sa session extraordinaire, vendredi à Bouznika, le Conseil national du RNI a approuvé la participation du parti au gouvernement Benkirane II en chargeant le président du parti de la colombe Salaheddine Mezouar de mener les négociations avec le chef du gouvernement. D'autre part, Mezouar a déclaré que son parti n'allait pas exercer du "chantage" à propos des portefeuilles ministériels.

 

- El Ouardi: les prix des médicaments sont trop élevés. Lors d’une réunion tenue vendredi, le ministre de la Santé a indiqué que les études et les recherches menées par son département ont conclu que les prix des médicaments au Maroc sont très élevés, soulignant que son département œuvre pour mettre en application la loi relative à la réglementation des prix des médicaments et établir une nouvelle politique des médicaments en rapport avec le niveau de vie des citoyens.

 

AKHBAR AL YAOUM AL MAGRIBIA

 

 Rendez-vous décisif lundi entre Benkirane et Mezouar. Réunis samedi, les chef des partis de ce qui reste de la majorité ont accordé leur visa au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane pour entamer le 2ème round des consultations avec Salaheddine Mezouar, président du RNI, afin de trouver un terrain d'entente de nature à hâter la constitution d'une nouvelle coalition et surmonter la crise politique déclenchée depuis l'élection de Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, qui a quitté le gouvernement.

 

- Le Conseil national du RNI charge Mezouar de mener les négociations avec Benkirane. Au cours de sa session extraordinaire, tenue vendredi à Bouznika, le Conseil national du RNI a approuvé la participation du parti de la colombe au gouvernement Benkirane II en chargeant son président Salaheddine Mezouar de mener les négociations avec le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane afin de mettre à exécution cette décision. Dans ce sens, Mezouar affirme que son parti ne va pas poser des conditions irréalisables.

 

- Benabdellah accuse des partis de tenter d'écarter le PPS du gouvernement. Au cours d'une rencontre de communication, le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, a assuré que des milieux partisans et politiques tentaient de faire sortir le PPS de la coalition gouvernementale, soulignant que son parti dispose encore de son groupe parlementaire à la Chambre des représentants.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma