Mardi 26 Septembre 2017

Le Maroc, un partenaire incontournable pour la région sahélo-saharienne

Ajouté le 6 Juillet 2013 à 12:42


 Le représentant de l'Union européenne pour le Sahel Michel Reyverand de Menthon

 

Lareleve.ma

 

Le Maroc, de par son ancrage dans le Sahel et le Sahara, est un partenaire incontournable pour cette région, a indiqué, jeudi à Rabat, le représentant de l'Union européenne pour le Sahel, Michel Reyverand de Menthon

 

"Travailler efficacement sur l'ensemble de la région sahélienne n'a pas de sens sans un partenariat avec le Maroc, vu la place qu'occupe le Royaume en tant que grand partenaire de toute la région aux niveaux culturel, humain et économique, sans oublier la dimension historique de son ancrage dans cette région", a affirmé M. Reyverand de Menthon à la presse, au terme de son entretien avec le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Youssef Amrani.

 

"Le Maroc est bien sûr un des grands pays concernés de la région. J'étais ambassadeur de la France au Mali (2006-11) et j'ai bien pu constater à quel point le Maroc est un grand partenaire de toute la région sahélienne", a souligné M. Reyverand de Menthon, qui a également occupé le poste d'ambassadeur de la France au Tchad (2011-2013).

 

Evaluant la situation dans la région, le responsable européen s'est dit convaincu que "malgré les avancées réalisées, la situation reste dangereuse, qu'il s'agisse du terrorisme en particulier, ou de l'ensemble des trafics alimentant un des réseaux qui créent autant de points de faiblesse dans une vaste zone unie par des interactions complexes, à savoir la bande sahélienne et le sud du Sahara".

 

Il a, dans ce sens, mis en exergue l'approche adoptée par l'UE, "engagée depuis plusieurs années déjà, dans une stratégie au Sahel qui s'articule autour de la cohérence entre la sécurité et le développement", ajoutant qu'"il faut agir ensemble dans une logique de prévention, éviter que la situation se détériore et essayer de maitriser les tendances dangereuses" dans la région.

 

Il a également insisté sur l'importance du dialogue politique entre le Maroc et l'UE. "Nous voulons aller le plus vite possible vers des coopérations très opérationnelles dans les différents domaines qui concernent la sécurité et le développement sur la zone sahélienne", a-t-il dit.

 

Pour sa part, M. Amrani a souligné que le Sahel est "axe prioritaire" dans la politique étrangère du Maroc qui, a-t-il expliqué, adopte une approche multidimensionnelle, à forte composante préventive et alliant sécurité, développement économique et gouvernance.

 

Il a, dans ce sens, mis l'accent sur l'importance du renforcement des regroupements régionaux concernés, dont l'Union du Maghreb arabe, afin d'édifier "un Maghreb fort et cohérent qui nous permettra ensemble non seulement de travailler avec nos partenaires européens dans la confiance et dans la responsabilité partagée, mais aussi d'imaginer de nouveaux modes opératoires pour une coopération renforcée".

 

M. Amrani a également plaidé pour le renforcement de la coordination et la coopération entre le Maroc et l'UE afin de faire face à l'ensemble des menaces qui se présentent et ce, "sur la base de la confiance et du principe de bon voisinage qui est extrêmement important (...) parce qu'il s'agit aujourd'hui d'une priorité absolue et partagée par l'ensemble des partenaires, que ce soit l'UE, le Maroc ou les pays du Sahel et du Sahara".

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Le calvaire des MDM escroqués

Le grand quiproquo d’Ali Anouzla

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

Un sexologue marocain propose le "speed dating" pour résoudre les problèmes du célibat

Poisson sans Tomate svp…

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES: Ouverture des frontières en 2012?

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

2011: l’année de la révolution musicale

Selon la météorologie américaine: Les pluies bientôt au Maroc

Les 7 spectres qui hantent l'économie marocaine

Tanger rend Hommage à Juan Goytisolo

Forte chute prévue de la production de céréales au Maroc

Lisbonne rejette la position de l’extrême gauche et réaffirme son attachement aux relations avec le Maroc

Bruxelles : Séminaire sur le thème "Maroc, pays des 1001 possibilités"

Rapport annuel de l’UE sur les droits de l’Homme au Maroc

Le ministère de la justice se met au diapason de L’ère informatique

Le Maroc, un pays indispensable pour l'Union européenne

Tawakkul Karman: Le Maroc peut jouer un rôle fondamental» pour régler les conflits dans le monde

Revue de presse du jeudi 25 avril 2013





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma