Lundi 25 Septembre 2017

Revue de presse du jeudi 27 juin 2013

Ajouté le 27 Juin 2013 à 9:58


  L’essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du jeudi 27 juin 2013 :

 

 

AUJOURD’HUI LE MAROC

-Sur les 387.000 candidats: Seulement 37,9 pc ont décroché leur Bac. Fin du suspense pour les candidats au Bac. Les résultats de la session ordinaire ont été dévoilés mercredi par le ministère de l’Education nationale. Cette année, ils ont été moins nombreux à décrocher le fameux sésame. Le taux de réussite global à la 1ère session a atteint 37,91 pc contre 48,96 pc au titre de l’année scolaire 2011-2012. Les filles ont devancé les garçons avec un taux de réussite de 51 pc. Et pourtant leur effectif a été moins important. En effet, elles ont été 215.083 à passer le baccalauréat, soit 44,37 pc de l’effectif global. Au-delà des résultats annoncés par le ministère, la grande question qui se pose est de savoir si les connaissances acquises par les candidats durant les années d’enseignement leur permettront d’accéder aux grandes écoles et facultés.

 

-Modernisation du service public: Le ministère de l’Habitat lance les e-réclamations. Dans le cadre du « Plan Maroc Numeric 2013″, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la politique de la ville vient de lancer la démarche de la « e-réclamation ». Selon les responsables du ministère, « il s’agit d’une nouvelle procédure de gestion des réclamations en ligne qui vise à assurer un meilleur service de proximité au citoyen et à garantir la rapidité et l’efficacité de traitement des requêtes véhiculées vers le ministère ». Concrètement, le citoyen pourra se connecter au système « e-réclamation » sur le site web du ministère de l’Habitat (http://www.mhupv.gov.ma) pour mettre sa réclamation et joindre les documents nécessaires.

 

+LIBERATION+:.

-El Ouafa promet l’allègement du bac pour l’année prochaine: A peine 37,99 pc des candidats ont réussi à ravir le fameux sésame! Au-delà des chiffres et des statistiques, le ministre de l’Education nationale semble satisfait du déroulement général des examens du baccalauréat de cette année. Mais ce qui est sûr, selon le ministre, c’est que le Bac version 2014 connaîtra un changement puisque El Ouafa promet un allègement du bac pour l’année prochaine. On parle de moins de matières, certains évoquent même l’élimination de l’examen régional pour soulager le corps enseignant, alors qu’El Ouafa a confié au journal que les branches scientifiques devront être encouragées car leur importance grandit de jour en jour. Un projet déjà prêt et qui sera dévoilé dès la rentrée en septembre, selon Mohamed El Ouafa.

 

-Al Oula, cette télévision qui agonise: Grille ramadanesque non validée, émissions de débat inexistantes et pluralisme bafoué. « La SNRT agonise et personne aujourd’hui ne veut la sauver! ». C’est un appel au secours que lance cette journaliste qui a connu les beaux jours de la télévision marocaine, du temps où « ça bougeait » du côté de la rue El Brihi. Rien ne va, rien ne fonctionne, rien ne marche. Dans les rédactions d’Al Oula, la déprime s’est installée depuis plusieurs mois. On ne parle plus de malaise -un euphémisme- mais de catastrophe. Quelle télévision publique veut-on faire? Une question à laquelle n’ont toujours pas répondu ceux qui président aux destinées de la SNRT. Dans les couloirs de la chaîne, presque personne ne croit au miracle. La plupart des directeurs centraux se contentant de gérer le quotidien et, surtout, d’expédier les affaires courantes.

 

+LE SOIR ECHOS+:.

-Crise gouvernementale: L’Istiqlal recourt au Roi. Près de deux mois après l’annonce du retrait de l’Istiqlal du gouvernement, la rencontre entre le SG du parti et le Roi a enfin eu lieu hier à Oujda. Hamid Chabat a présenté au Souverain le mémorandum du parti de la Balance. Dans une déclaration au journal, Abdelghani Lahlou, chef du cabinet de Hamid Chabat, a indiqué que le SG de l’Istiqlal a « transmis au Souverain un rapport officiel où le parti présente ses positions et ses reproches par rapport au travail du gouvernement actuel ». Au PJD, on estime que l’audience accordée à Chabat par SM le Roi est « tout à fait normale », selon les propos de Abdelali Hamieddine, membre du Secrétariat général du PJD. Cependant, bien que cette rencontre ne suggère pas forcément un arbitrage royal, Chabat a déclaré à la presse qu’il attend « sous peu la réponse » du Chef de l’Etat.

 

+L’ECONOMISTE+:.

-Chabat reçu par le Souverain: Le processus politique s’accélère. Le Souverain a reçu hier à Oujda le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat. L’audience intervient suite à l’intervention de SM le Roi après la décision de l’Istiqlal de quitter le gouvernement. Hamid Chabat lui a remis un mémorandum qui retrace la genèse de la crise gouvernementale et qui a poussé le conseil national du parti de la Balance à décider de sortir du gouvernement. Cette audience royale qui remet en selle Chabat après une longue tournée dans les provinces du sud, donnera un coup d’accélérateur au processus politique. Déjà, l’Istiqlal a convoqué une réunion extraordinaire de son comité exécutif pour hier en début de soirée. Incontestablement, l’audience d’Oujda marquera une rupture avec le statu quo qui aura duré plusieurs semaines. Rien n’allait plus, le Chef du gouvernement était en conflit au sein de sa majorité, avec l’opposition, les syndicats et la CGEM. Désormais, les projecteurs sont braqués sur la crise gouvernementale que Abdelilah Benkirane et ses amis refusent de reconnaître même si elle a commencé bien avant le 11 mai, date de la décision de l’Istiqlal de jeter l’éponge.

 

-Catastrophes naturelles: Les menaces qui planent sur le Maroc. Bien des menaces planent sur le Maroc en matière de catastrophes naturelles. C’est en tout cas la problématique dont est saisi le ministère des affaires générales et de la gouvernance. En effet, Mohamed Najib Boulif a préparé une étude sur la gestion des risques, en collaboration avec la Banque mondiale. L’objectif est d’identifier les aléas de la nature pour limiter les pertes humaines et les dommages matériels susceptibles de survenir suite à ces incidents. Surtout que la croissance démographique et plus particulièrement la forte urbanisation que connaît le pays l’exposent davantage aux risques.

 

-Tourisme: Le Maroc résiste à la crise. La crise politique en Turquie, les tensions en Egypte et l’instabilité en Tunisie…Voilà tous les ingrédients d’un cocktail qui fait éloigner les touristes de la région. Cependant, les effets de contagion sont de moins en moins importants pour le Maroc. Sur le marché français, le Royaume est quasiment la seule destination de la région à afficher une hausse. En dépit de l’effet Ramadan et des prévisions des TO qui sont pessimistes pour le reste de l’année en Afrique du nord, les professionnels tablent sur une bonne saison estivale.

 

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.

-Stratégie: Le gouvernement veut jouer la carte de l’économie solidaire. Dans un contexte international marqué par la crise économique, les gouvernements de par le monde misent de plus en plus sur l’économie solidaire comme levier de développement humain, le but étant d’améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Le Maroc ne fait pas exception. Il accorde depuis plusieurs années une importance particulière aux structures de l’économie sociale. Ainsi, et afin de mieux promouvoir ce secteur, une nouvelle stratégie nationale vient d’être élaborée. Présentée par le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, cette stratégie vise essentiellement à mettre à niveau ce secteur et renforcer le rôle de ses institutions. Selon Boulif, qui intervenait hier à l’ouverture du colloque national sur l’économie sociale et solidaire, cette stratégie a pour objectif de mettre en place un dispositif de gouvernance qui devrait permettre d’assurer une meilleure gestion et de renforcer la performance et l’efficacité des structures de l’économie sociale, dans la perspective de créer davantage d’emplois. Si le gouvernement table autant sur l’économie sociale et solidaire, c’est qu’il a réalisé qu’elle joue un rôle important dans la lutte contre la pauvreté et dans l’insertion socioprofessionnelle.

 

+AL BAYANE+:.

-Résultats de la session ordinaire du Bac: Un taux de réussite de près de 38 pc contre 49 pc en 2012. Les résultats du bac ont, comme convenu au préalable, été annoncés hier mercredi. Le taux de réussite s’est élevé à près de 38 pc en recul par rapport au taux réalisé une année auparavant. Les résultats donc annoncés n’ont pas été prodigieux. Le niveau a, semble-t-il, trop baissé comparativement avec l’année 2012. A priori, le taux de réussite a accusé une chute de 11 pc d’une année à l’autre.

 

-2ème Conférence nationale sur la santé à Marrakech: Concrétiser le droit d’accès aux services de santé. La 2ème Conférence nationale sur la santé, placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, aura finalement lieu du 1er au 3 juillet à Marrakech sous le thème « Pour une nouvelle gouvernance du secteur de la santé ». Cet événement réunira les acteurs de la santé et les partenaires du secteur pour débattre des axes prioritaires de la réforme du système de santé pour mieux répondre aux attentes des citoyens, aux ambitions des professionnels de santé et aux perspectives de développement du système national de la santé. Pour les organisateurs, l’importance accordée aux droits humains et à la démocratie participative dans la nouvelle Constitution doit inciter les pouvoirs publics à changer d’approches et de mode de gouvernance pour être en mesure d’assimiler et d’intégrer l’esprit et les termes de cette Constitution dans la gestion des affaires du secteur.

 

+AL MASSAE+:.

-SM le Roi Mohammed VI a reçu, mercredi à Oujda, le SG du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat. Au cours de cette audience, le leader istiqlalien a remis au Souverain le mémorandum adressé à la haute attention de SM le Roi et dans lequel il explicite les raisons de la décision du parti de se retirer du gouvernement. Peu avant cette audience, les dirigeants de l’Istiqlal ont convoqué d’urgence une réunion extraordinaire du comité exécutif pour décider du sort de leur maintien ou non au sein du gouvernement.

 

-Le DG de la Sûreté nationale, Bouchaïb Rmail, attend le feu vert du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane pour annoncer la promotion dans les prochains jours de 6.000 agents de police. Une source policière responsable a indiqué que la crise financière a été à l’origine de ce report, ajoutant que cette promotion devrait avoir lieu à l’occasion de la fête du Trône.

 

-Accord entre la commission centrale du CNDH, dépêchée à Laâyoune par le président du conseil, Driss El Yazami et les services du ministère de l’Intérieur pour mettre fin aux tensions entre les services de police à Laâyoune et la commission régionale des droits de l’Homme dans la ville. Dans ce cadre, les deux parties ont convenu de renforcer la coopération et la communication entre les deux organismes et la collaboration avec les autorités locales pour le règlement des dossiers en suspens.

 

-Des centaines d’employés dans des établissements agricoles ont observé, mercredi, un sit-in devant le siège du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime au cours duquel près de 1.000 manifestants ont scandé des slogans condamnant avec virulence le manque de sérieux des rounds de dialogue tenus par le ministère pour l’examen des revendications et des préoccupations du personnel du secteur.

 

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

-Six semaines après l’éclatement de la crise au sein de la majorité gouvernementale: SM le Roi Mohammed VI a reçu en audience, mercredi à Oujda, le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat. Cette audience, indique un communiqué du Cabinet royal, fait suite à l’intervention de SM le Roi, consécutive à la décision du conseil national de l’Istiqlal de se retirer du gouvernement, avant de préciser que le SG du PI a, au cours de cette audience, remis à SM le Roi le mémorandum adressé à la haute attention du Souverain par les instances du parti de la balance.

 

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane n’est pas contre une recomposition de l’actuelle équipe gouvernementale à condition que cela se limite au remplacement des ministres istiqlaliens, a révélé un dirigeant PJDiste sous couvert d’anonymat. Dans une déclaration au journal, le responsable du parti de la Lampe a indiqué que le Chef de l’Exécutif pourrait demander au Souverain de mettre fin aux fonctions des seuls ministres istiqlaliens, conformément aux dispositions de l’article 47 de la Constitution, afin de permettre au Parti de la balance de proposer de nouvelles figures capables de mieux représenter leur formation au sein du gouvernement, ajoutant que les dirigeants du PJD ne veulent pas convoquer des élections législatives anticipées.

 

+ASSABAH+:.

-Hamid Chabat dévoile les « couacs » de Benkirane devant SM le Roi. Le Souverain a reçu en audience, mercredi à Oujda, le SG de l’Istiqlal qui a remis au Souverain un mémorandum dans lequel il explicite les raisons de la décision du Conseil national du parti de se retirer du gouvernement et de recourir à l’article 42 de la Constitution. Dans ce mémorandum en dix pages, il est souligné que le parti de l’Istiqlal n’a pris cette décision qu’après avoir procédé à l’évaluation de la gestion des affaires par le gouvernement et relevé les « erreurs » commises par Benkirane et certains de ses ministres. Il a aussi indiqué avoir épuisé toutes les voies de mise en garde et de conseils et honoré tous ses engagements envers ses alliés, tout en critiquant l’attitude du Chef du gouvernement pour n’avoir pas voulu répondre favorablement à la revendication du remaniement ministériel.

 

-L’affaire des policiers et des agents des douanes de nouveau à la case départ. L’affaire des comportements frauduleux de corruption et de harcèlement exercés par des membres de services de sécurité au poste frontière de Nador à l’égard de Marocains résidant à l’étranger prend une nouvelle tournure après que la Chambre criminelle près la Cour d’appel ait décidé, mardi, de réexaminer les dossiers du premier groupe d’agents de police et de douaniers et d’auditionner les mis en cause au moment où le dossier du deuxième groupe d’employés à l’aéroport international El Aroui a été mis en délibéré.

 

-La phrase « soumets tes revendications par écrit » prononcée par Benkirane à l’adresse de Chabat à l’origine de l’ire des Istiqlaliens. Un dirigeant istiqlalien a fait savoir que la crise entre Chabat et Benkirane est née après que le Chef du gouvernement ait demandé, sur un ton moqueur, à Chabat de lui soumettre par écrit ses remarques sur l’action et la composition du gouvernement. Cet incident a eu lieu lors de la réunion des leaders des partis de la coalition gouvernementale, tenue suite à l’élection de Chabat à la tête du PI. Aussitôt informées sur cet incident par Chabat, des membres du comité exécutif sont montés au créneau et ont qualifié d’ »humiliants » les propos de Benkirane.

 

+AL KHABAR+:

-Les éléments de la police touristique relevant de la préfecture de police d’Agadir ont procédé, mardi, à l’arrestation d’un ressortissant britannique pour prosélytisme. L’individu en question a été pris en flagrant délit en train de distribuer dans un lieu public des CD faisant l’apologie de l’évangélisme, en langues arabe et amazighe. Des sources informées ont indiqué que le mis en cause, qui a reconnu les faits qui lui sont reprochés lors de son interrogatoire, sera déféré devant la justice.

 

-Les conseillers du Parti de l’Istiqlal tirent à boulets rouges sur le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, membre de leur propre parti! Mohamed El Ansari, président du groupe du PI à la Chambre des conseillers, a indiqué, mardi devant la 2ème Chambre, que les indicateurs macro-économiques augurent d’un danger imminent pour le Maroc, expliquant que la détérioration de ces indicateurs en raison des déséquilibres financiers risque de mener le pays vers une catastrophe similaire à celle qu’il avait connue à la fin des années 70 et au début des années 80.

 

-Tensions au sein de l’UC en raison de la course vers le poste de secrétaire national de la jeunesse du parti. Quatre candidats se disputent le poste de secrétaire national de la jeunesse de l’UC, dont Anouar Zine, soutenu par plusieurs membres du bureau politique, alors que d’autres membres du Bureau ont exprimé leurs craintes de voir des pressions exercées pour l’élection de Zine à la tête de l’organisation.

 

+AKHBAR AL YAOUM Al MAGHRIBIA+:.

-Après 46 jours d’attente, SM le Roi Mohammed VI a reçu, hier à Oujda, le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat. Des observateurs ont estimé que le fait que l’article 42 de la Constitution ne soit pas mentionné dans le communiqué du Cabinet royal signifie que cette audience est sans rapport avec cet article, faisant aussi remarquer que la remise du mémorandum de l’Istiqlal à SM le Roi, signifie que l’audience avait un caractère purement informationnel et ne rentrait pas dans le cadre de l’arbitrage royal.

 

-Baccalauréat 2012-2013: Des résultats catastrophiques! Un tiers des candidats a échoué lors des examens du baccalauréat, dont le taux de réussite général à la 1ère session n’a été que de 37,9 pc contre 49 pc l’année précédente. Des sources ont attribué cet échec aux mesures prises par le ministère de l’Education nationale pour la lutte contre la triche ainsi qu’à la baisse du niveau des élèves.

 

-Le gouvernement Benkirane entame les préparatifs pour bénéficier du deuxième programme « Compact2″ du Millennium challenge account (MCA), lancé par la Millennium challenge corporation (MCC), après que les responsables américains se soient félicités de la réussite du « compact 1″.

 

-Le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca renvoie au barreau de la ville 1200 plaintes déposées par des justiciables contre des avocats portant sur des fautes professionnelles, l’abus de confiance, l’exploitation des biens des clients et la vente d’immobiliers appartenant à des clients sans leur consentement.

 

+AL ALAM+:.

-Nouvel épisode dans le conflit opposant les autorités à l’association de la prédication pour le Coran et la Sunna (Daâwa ila Al Qoraane wa Sunna) à Marrakech. Cheikh Hamad El Kabbaj, porte-parole de l’association, a indiqué que cette dernière n’est nullement concernée par le contenu de la missive du délégué du ministère des Habous et des Affaires islamiques dans la région de Marrakech dans laquelle il demande à l’association de fermer toutes ses maisons du Coran au plus tard le 28 juin, car elles ne remplissent pas les conditions requises pour l’enseignement originel. Le porte-parole de l’association a expliqué que cette dernière n’a aucun rapport avec ce type d’enseignement, ajoutant qu’elle mène ses activités dans le cadre du dahir de 1958, réglementant le droit d’association. De son côté, un responsable au ministère a fait savoir que cette association est appelée à régulariser sa situation à l’instar des autres établissements et associations qui oeuvrent dans le même domaine.

 

-Arrestation de 23 individus dans le cadre de l’affaire de falsification de permis de conduire, qui a éclaté le weekend dernier à Marrakech. Des sources bien informées ont indiqué que parmi les personnes arrêtées figurent trois fonctionnaires au centre d’immatriculation des voitures à Marrakech, un intermédiaire et douze détenteurs de faux permis de conduire de camions.

 

+ATTAJDID+:.

-Net recul du taux de réussite lors de la 1ère session des examens du baccalauréat par rapport aux deux dernières années. Selon les résultats finaux publiés par le ministère de l’Education nationale, le nombre total de candidats admis a atteint 146.979, dont 51 pc de filles, soit un taux de réussite général de 37,91 pc seulement, contre 48,96 pc enregistré l’année écoulée et 47,96 pc en 2011.

 

-La Fédération nationale des agences de voyage au Maroc (FNAVM) affirme que le Chef du gouvernement s’est engagé à prendre toutes les mesures nécessaires pour surmonter cette conjoncture délicate et préserver les droits des fidèles marocains qui vont accomplir la Omra et ceux des agences de voyage et ce suite à la décision des autorités saoudiennes de réduire le nombre des personnes qui vont se rendre à la Mecque pour accomplir la Omra.

 

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.

-Le taux de réussite général à la 1ère session des examens du baccalauréat au titre de l’année scolaire 2012-2013 a atteint 37,91 pc des candidats ayant passé ces épreuves, soit le taux de réussite le plus bas enregistré depuis cinq années. Des sources ont attribué ce recul aux mesures très fermes prises par le ministère de l’Education nationale pour la lutte contre la triche et lors de la correction des copies d’examen.

 

-Les services de police français procèdent au démantèlement d’un réseau qui envoyait des combattants jihadistes en Syrie et à l’arrestation de trois de ses membres, alors que les autres personnes appartenant audit réseau sont activement recherchés. Cette opération intervient quelques jours seulement après l’annonce du démantèlement d’un réseau maroco-espagnol qui s’activait dans le préside de Sebta et qui recrutait des volontaires marocains et espagnols voulant se rendre en Syrie pour combattre aux côtés de l’armée syrienne libre.

 

+RISSALAT AL OUMMA+:.

-Nouveaux développements dans l’affaire des permis de conduire falsifiés à Marrakech: Les éléments de la police judiciaire a décidé de prolonger la détention préventive des individus arrêtés dans le cadre de cette affaire et a saisi au domicile de l’un des fonctionnaires du service d’immatriculation des véhicules de la cité ocre un scanner qu’il utilisait dans la falsification de timbres fiscaux.

 

+AL MOUNAATAF+:.

-La Coordination nationale des diplômés chômeurs annonce son boycott des concours de recrutement dans la fonction publique qui seront annoncés prochainement. Dans un communiqué rendu public, la Coordination a qualifié de « suspects » lesdits concours où le népotisme et le clientélisme sont devenus monnaie courante.

 

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.

-Le gouvernement tient ce jeudi son 70ème conseil avec à la clé un bilan maigre en matière de textes de loi. Par ailleurs, les deux tiers des 130 nominations aux hautes fonctions qui ont eu lieu ont bénéficié aux départements conduits par le PJD: Enseignement supérieur, Equipement-Transport, Justice, relations avec le parlement, Communication, affaires générales et commerce, alors que la part revenant aux femmes n’a pas dépassé 12 pc.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma