Lundi 26 Juin 2017

Chabat: Le gouvernement souffre d’une « réelle rupture » entre ses composantes

Ajouté le 27 Mai 2013 à 11:03


 

Lareleve.ma

 

Le gouvernement souffre d’une «réelle rupture» entre ses composantes en raison de «l’absence de concertation et de coordination» entre les partis formant la majorité, a affirmé, samedi à Tanger (Maroc), le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat.

 

 

Lors d’un meeting organisé en présence des membres du comité exécutif et des militants du Parti dans la préfecture de Tanger-Asilah, M. Chabat a qualifié l’actuel exécutif de «gouvernement d’expédition des affaires courantes», estimant qu’après une année et demie d’exercice, le gouvernement n’a apporté «aucun nouveau projet de réforme».

 

 

Le PI « ne regrette pas sa participation au gouvernement car elle est intervenue dans l’intérêt de la Nation », mais le parti déplore l’absence « d’esprit d’équipe » et les décisions « ayant affaibli le pouvoir d’achat et aggravé la situation financière de l’Etat et des citoyens », a-t-il dit.

 

 

La décision de retrait du gouvernement, prise par le parlement du parti, vient clarifier la position du PI concernant les politiques menées par le gouvernement, a indiqué M. Chabat, notant que son parti à présenté plusieurs propositions et mémorandums pour rectifier l’action du gouvernement et trouver des solutions aux problèmes dans différents secteurs, mais ces initiatives n’ont reçu aucun échos favorable de la part du parti dirigeant la coalition gouvernementale.

 

 

Le secrétaire général du PI a notamment critiqué «l’arrêt du dialogue social, l’augmentation des prix du carburant et le refus opposé aux revendications des diplômés chômeurs», appelant à de réelles réformes axées sur la bonne gouvernance, la lutte contre l’économie de rente et la corruption et l’encouragement des investissements.

 

 

M. Chabat a néanmoins relevé que la porte reste ouverte pour un dialogue sérieux sur un remaniement ministériel et une rectification de la politique gouvernementale, affirmant que le PI souhaite le succès de l’actuel gouvernement dans sa volonté affichée de réforme et de lutte contre la corruption.

 

 

Cette rencontre a été organisée en présence notamment d’Ahmed Taoufik Hjira, président du parlement du parti et de membres du conseil exécutifs et des instances locales du PI, dont Youssef Amrani, Rahal Mekkaoui, Lahcen Falah, Amine Benjid et Ahmed Laâchiri.

 

 

Vendredi, le Parti de l’Istiqlal a tenu un meeting similaire avec ses militants de la ville d’Asilah. Dimanche, une rencontre sera organisée à Tétouan en commémoration de l’anniversaire de la disparition de feu Abdelkhaleq Torrès.

 

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Familles recomposées: le principal écueil reste les enfants

Qui décide au sein de l’Istiqlal ?

Le FUS creuse l'écart, le Raja reste dauphin

FUS-WAC et Raja-FAR ou Rabat-Casablanca en duel ce week-end

Championnat D2 (18è journée): Le TAS et le KACM pour conforter leur position en tête

"L'occupation par la force des locaux de l'OFPPT est inacceptable " !

Déplacement périlleux pour le FUS à Fès

Championnat Pro Elite1 (20è journée): résultats

Championnat national amateurs-1

L'UGTM annonce son retrait du dialogue social

Revue de presse du jeudi 27 décembre 2012

Revue de presse du mercredi 13 février 2013

Chabat: Le gouvernement souffre d’une « réelle rupture » entre ses composantes

Revue de presse quotidienne

Le kiosque: indemnités pour perte d’emploi, "pas pour demain"





 




France 24 LIVE


Les plus lus

Sahara: Le Swaziland réitère son soutien au Maroc

16 Juin 2017 à 0:59

516 visites

La Kabylie à feu et à sang

16 Juin 2017 à 1:10

342 visites


Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma