Mardi 17 Octobre 2017

Revue de presse du mercredi 20 mars 2013

Ajouté le 20 Mars 2013 à 10:54


 

  L’essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du mercredi 20 mars 2013 :

 

LIBERATION

 

- L’USFP se retire des commissions de dialogue: Le bureau politique a examiné lors de sa réunion hebdomadaire, tenue le 18 mars courant, avec une profonde inquiétude l’issue du dialogue entrepris dans plusieurs dossiers essentiels tels que la justice, la société civile, les médias, la parité, la famille, le dialogue social avec les syndicats, sans évoquer la constitution d’autres commissions relatives à des affaires relevant de la chose publique. Devant cet échec, le bureau politique a décidé de se retirer de ces commissions qui sont devenues sans intérêt, confirmant le fait que pour enterrer une affaire, il suffit de lui créer une commission issue des commissions du gouvernement actuel. Un Exécutif qui se caractérise par la monopolisation des décisions et des visions inhérentes à la logique de la pensée unique.

- A l’USFP, la riposte au plan législatif du gouvernement Benkirane se prépare : Cela faisait un peu moins d’un demi-siècle que qu’USFP et UMT ne s’étaient pas réunis. La rupture entre notre parti et cette centrale syndicale date de 1969. C’est dire si nos retrouvailles la semaine dernière sont bien plus qu’historiques. Cette socialiste, ancienne syndicaliste, aujourd’hui membre du bureau politique du parti de la Rose, ne boude pas sa joie. L’Union socialiste des forces populaires, explique-t-elle, creuse son sillon, sur le chemin de la réconciliation avec les bases, la société, ceux et celles qui sont à la marge. C’est sur ce dossier social que nous ferons notre grand retour, promet-elle fièrement.

- Nouvelles modalités d’étiquetage des produits alimentaires : Un nouveau projet de décret portant sur la sécurité sanitaire des produits alimentaires sera prochainement soumis au gouvernement. Ce projet, qui abroge le précédent décret réglementant les conditions d’étiquetage et de présentation des produits alimentaires, permettra à notre pays de disposer d’une base réglementaire moderne et conforme aux standards internationaux en matière d’étiquetage des produits alimentaires, a indiqué l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires dans une note dont nous avons reçu copie.

 

L’OPINION

 

- Algérie: Les quatre vérités du FMI. Le discours prononcé la semaine dernière, à Alger, par Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a mis à contribution les ingrédients de l’émerveillement, de la considération et de la diplomatie pour faire passer des messages qu’il porte, déclinés prudemment sous forme de « conseil d’amis » à l’adresse de l’Algérie, et se défendant de vouloir les imposer pour ne pas heurter et contrarier « l’ami et le partenaire » qui vient de contribuer au renforcement des capacités financières de cette institution pour 5 milliards de dollars. Avant de « conseiller » à l’Algérie de « s’ouvrir au monde extérieur, à ses investissements, ses biens, ses services », Mme Lagarde fait allusion au rôle que ce pays peut jouer dans sa région. Elle évoque l’Algérie qui la « fascine » en lui aménageant une place dans l’espace et le temps méditerranéen et africain, au « coeur du Maghreb, carrefour des cultures », et « pont entre la tradition et le renouveau, entre la culture ancestrale du bassin méditerranéen et l’avant-garde de l’Afrique moderne ».

- Mohamed Amrabt, directeur du bureau de l’AMDI-France : Nous avons tous les atouts nécessaires, il faut les valoriser. Dans une conjoncture difficile, les Bureaux de représentation de l’Agence marocaine des investissements (AMDI) ont un rôle important à jouer pour drainer les flux d’investisseurs et autres opérateurs vers le Royaume. L’année 2012 n’a pas fait exception. Mohamed Amrabt, directeur du bureau de l’AMDI-France, fait le bilan de cette antenne durant l’exercice écoulé d’autant plus que l’Hexagone est le premier partenaire économique du Maroc sur le continent européen.

- Le tableau blanc interactif (TBI) remplace la craie blanche dans nos écoles: Des écoles privées en sont déjà équipées. Le tableau blanc interactif (TBI), est un système de vidéo projection numérique qui vise à remplacer le tableau avec la craie ou crayon effaçable en lui ajoutant parfois des haut-parleurs. Le tableau est généralement fourni avec logiciel dédié, qui permet de dessiner dessus d’une façon adaptée à l’écran tactile. Le TBI est censé apporter plus de flexibilité et enrichir les différentes approches didactiques en classe. Ce type de tableau est le seul outil qui permet de déplacer des objets, de les réduire, de les agrandir et de les transformer.

 

AUJOURD’HUI LE MAROC

 

- Initiative royale pour le développement de l’Oriental: 100 milliards DH investis en 10 ans. Bilan positif de l’Initiative royale pour le développement de l’Oriental qui avait été lancée par SM le Roi Mohammed VI le 18 mars 2003. L’Oriental occupe désormais une bonne place dans toutes les stratégies sectorielles très ambitieuses du Royaume, notamment le Plan Azur pour le tourisme et le Plan Maroc Vert pour l’agriculture. Le grand effort financier en dix ans commence aujourd’hui à donner des résultats générés par les investissements de grande envergure dans les domaines de l’équipement et des infrastructures.

- Pour la promotion de l’artisanat: Marrakech se dote de cinq circuits touristiques. Pour découvrir un pays ou une région ou carrément un endroit, l’option circuit permet à la fois d’allier découverte et quiétude. Et c’est dans ce sens-là que Marrakech a abrité lundi la cérémonie d’inauguration de 5 circuits touristiques intégrant l’artisanat. Fruit de partenariat et de collaboration entre différents acteurs, cette manifestation a été l’occasion de présenter les objectifs du projet.

- Une première pierre jetée: La TPE aura son Forum international fin mai à Casablanca. Un forum exclusivement dédié à la TPE verra prochainement le jour à Casablanca. Premier en son genre, cet événement vient mobiliser l’ensemble des partenariats économiques en vue de promouvoir ce segment. Deux jours d’échanges (29 et 30 mai) permettront aux dirigeants de TPE marocaines de découvrir les dernières initiatives ainsi que les nouveaux produits dans les domaines du financement, des assurances, de l’accompagnent et de l’innovation.

 

AL BAYANE

 

- La CGEM appelle à la flexibilité de l’emploi. Entretien avec Jamal Belahrach, président de la commission « Emploi et relations sociales » de la CGEM: la flexibilité n’est plus un tabou. Si le chômage des jeunes fait de la résistance, c’est parce que le marché du travail ne fonctionne pas comme il se doit! Aujourd’hui, plus que jamais, nous nous devons de refonder un dialogue social adapté aux nouveaux enjeux de notre pays et de nos entreprises.

- Affaire CIH: L’instruction se poursuivra demain jeudi. Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca poursuivra, demain jeudi, l’instruction de l’affaire de l’ancien président directeur général du Crédit immobilier et hôtelier (CIH), Khalid Alioua et consorts. Selon des sources concordantes, la défense déposera une requête de mise en liberté provisoire de l’accusé principal dans cette affaire. L’ex numéro 1 du CIH fait aujourd’hui l’objet d’un épais dossier et est accusé de mauvaise gestion et de dilapidation des deniers publics.

 

L’ECONOMISTE

 

- Sidérurgie : Les « prix alerte » à l’import augmentent. C’est une décision cruciale pour le secteur de la sidérurgie que l’administration des douanes s’apprête à prendre. La douane prévoit d’augmenter incessamment le seuil des « prix alerte » des importations de produits laminés, également appelés indicateurs d’appréciation. Ce qui devrait renforcer un peu plus la protection du marché local par rapport aux importations massives. Une mesure prise dans l’urgence en attendant l’aboutissement de l’enquête destinée à instaurer des mesures antidumping, conformément aux préconisations de l’OMC.

- Industrie automobile : Etoffer le tissu des fournisseurs, une nécessité. L’industrie automobile semble maintenir le cap vers la croissance. Un rythme imprimé par l’usine de l’Alliance Renault-Nissan à Melloussa. La dernière-née des unités industrielles Renault, qui fabrique des véhicules sous la marque Dacia, a réussi à boucler sa première année de production avec un peu plus de 50.000 véhicules produits.

- Qui suivra les traces de Renault ?: Depuis plusieurs mois, des rumeurs sur l’arrivée probable d’un deuxième constructeur se font persistantes sans toutefois être confirmées. D’éventuels candidats ont été cités, comme Volkswagen ou Toyota, mais rien de vraiment concret. Mais tout vient à point à qui sait attendre, une maxime qu’a fait sienne Abdelkader Amara, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies. Le Maroc a entrepris le démarchage de plusieurs constructeurs de taille mondiale en concertation avec les divers organismes de promotion du pays dont l’AMDI , expliquait le ministre récemment à Tanger.

 

LE SOIR ECHOS

 

- Sebta-Melillia: Un think-tank épingle l’Espagne. La Compagnie méditerranéenne d’analyse et d’intelligence stratégique (CMAIS), sorte de think-tank de réflexion stratégique, vient de publier un rapport exhaustif sur 7 territoires marocains encore sous occupation. Intitulé « Les territoires marocains occupés par l’Espagne », ce document n’a pas d’autre ambition que de rappeler aux uns et aux autres une réalité politique et historique

- Les Marocains sont optimistes sur l’évolution de leur société. Dans un entretien au journal, Nursuna Memecan, députée AKP et membre de PACE (Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe) en marge de la visite de la délégation de PACE, Memecan a souligné: Les associations (marocaines) auxquelles j’ai pu m’adresser semblaient optimistes sur l’évolution de la société marocaine.

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB

- Défense commerciale: Les importations de papier désormais sous surveillance. La défense commerciale, qui vise à protéger les produits marocains de la concurrence déloyale que leur livrent les produits importés, tourne à plein régime. Les mécanismes de cette défense sont en effet de plus en plus activés à chaque fois qu’un producteur national saisit le département du Commerce extérieur pour une supposée concurrence déloyale qui peut prendre plusieurs formes, avec des éléments d’informations biens documentés qui justifient de mettre en branle la machine de la défense commerciale.

- Projet immobilier: Un éco-village à Sefrou. Convaincus par le potentiel de leur pays d’origine, les Franco-Marocains de l’UFMD initient une démarche innovante au service du développement économique humain du pays. Dans cette perspective, ils ont développé un projet de construction d’un éco-village à Sefrou. Ce projet de village résidentiel à Sefrou est une approche originale

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 

- Les USFPeistes se dirigent vers l’apaisement des conflits qui ont émergé lors du 9ème congrès du parti: Une réunion entre les membres du bureau politique et du groupe socialiste à la Chambre des représentants, présidé par Ahmed Zaïdi, l’un des opposants à la nouvelle direction, serait tenue mardi matin au siège du parti à Rabat.

- Une marche nocturne à Sidi Ifni appelant à dévoiler les tenants et aboutissants du naufrage de l’embarcation d’immigrés marocains près de Lanzarote (Iles Canaries): Des familles des victimes et portés disparus de l’embarcation des migrants marocains, qui a été heurtée par le bateau de la Guardia civile espagnole, soutenues par des militants des droits de l’Homme sont descendues, dans la nuit de lundi à mardi, dans les rues de Sidi Ifni après la publication par les médias espagnols des détails de cet accident au cours duquel 20 migrants ont trouvé la mort par noyade.

 

AL ALAM

 

- Dialogue national: La Coalition des ONGs marocaines des droits de l’Homme, qui comprend 18 ONGs, s’injure contre l’initiative de Habib Choubani, ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile. Dans un communiqué, la coalition a estimé que ce dialogue manque de transparence, de démocratie et de tous les principes d’un dialogue sérieux.

 

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA

 

- Les islamistes comptent créer une nouvelle centrale syndicale des enseignants universitaires après s’être retirés du syndicat national de l’enseignement supérieur et Mohamed Lachkar, coordinateur de ce courant indique que la création d’un nouveau syndicat est « l’une des probabilités retenues » , soulignant que près de 70 enseignants-chercheurs sans appartenance politique qui se sont retirés du 10è congrès du SNESUP ont décidé de rejoindre le mouvement réformateur dont le nombre a atteint environ 200 membres.

- L’alliance entre le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, et le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat, annoncée au grand jour, commence à tirer à boulets rouges sur Abdelilah Benkirane: Lachgar indique qu’ il y a aujourd’hui un projet culturel conservateur qui domine après l’affaiblissement du projet progressiste et Chabat souligne que notre présence au sein de la majorité ne veut pas dire qu’on va toujours acquiescer , et ce lors d’une rencontre tenue dimanche entre les deux parties à l’école privée Gouvernance et économie.

- Après les carrières du Ghassoul, le groupe du PJD à la Chambre des représentants appelle à la mise en place d’une commission parlementaire d’enquête sur le mode de gestion de la mine d’argent d’Imiter (Est de Ouarzazate) et les bénéfices de l’Etat et des collectivités territoriales des recettes de ce gisement, selon une lettre du groupe du PJD.

- Vive confrontation entre le trafiquant de drogue Miloud Zehhaf, alias Ould Hiboula et 16 agents de police lundi à la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat et le représentant du parquet général requiert la peine maximale à l’encontre des policiers reconnus coupables.

 

ASSABAH

 

- Le Procureur général du Roi près la cour d’appel de Fès a renvoyé, lundi, le dossier des deux juges soupçonnés d’avoir reçu un pot de vin de 45 millions de centimes au Conseil supérieur de la magistrature à Rabat. Une source fiable a indiqué que le procureur général a reçu, samedi dernier, un rapport sur les résultats des trois analyses des bandes vidéo montrant les juges évoquant le dossier foncier N 86.

- Baraka paraîtra devant la prochaine réunion de la majorité. Des sources gouvernementales ont indiqué que le ministre de l’Economie et des Finances sera convoqué durant la prochaine réunion de la majorité pour jeter la lumière sur la situation économique du pays et les mesures gouvernementales visant à atténuer l’impact de la crise financière qui sévit dans la zone euro.

- Chabat et Lachgar pour la relance de la Koutla démocratique. Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, et Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, ont souligné lundi la nécessité de relancer la Koutla démocratique. Par ailleurs, Chabat a critiqué le retard marquant l’action du gouvernement et son incapacité à établir les priorités.

- Vivendi/Maroc Telecom: La cession prendra plus de temps. Vivendi ne cèdera pas les 53pc de ses parts dans le capital de Maroc Telecom lors de l’assemblée générale de ses actionnaires qui se tiendra 30 avril prochain. La décision intervient après que l’américain DirectTV ait jeté l’éponge sur GVT, la filiale de télécoms alternatifs au Brésil de Vivendi, ce qui a eu un impact sur la valeur des actions Vivendi à la Bourse de Paris.

 

AL MASSAE

 

- Le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat, remporte la bataille du remaniement ministériel sur papier : Chabat a pu imposer la requête du remaniement ministériel dans la Charte de la majorité, dont certains articles ont été amendés par le secrétariat de la coalition gouvernementale, et qui est fin prête pour son approbation par la présidence de la coalition de la majorité lors de sa réunion le week-end prochain.

- Le PAM mobilise ses notables et se prépare aux prochaines élections pour faire face au PJD et Hakim Benchemmas, l’un des dirigeants du PAM a indiqué, lors d’une rencontre dimanche à Fès consacrée à l’élection des membres du bureau régional de l’instance des élus de la ville, que « l’expérience gouvernementale comporte des indicateurs préoccupants ».

 

AL MOUNAATAF

 

- Coordination CDT/FDT pour organiser une marche nationale fin mars. La marche sera suivie par d’autres formes de manifestation pour protester contre les agissements du gouvernement qui s’est désengagé de certaines dispositions de l’accord de 26 avril 2011 et a vidé le dialogue social de sa substance, et pour défendre la dignité et les droits de la classe ouvrière.

 

AL KHABAR

 

- Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, critique le décret ministériel relatif aux nominations aux hautes fonctions, élaboré par Abdelaâdim El Guerrouj, ministre délégué chargé de la Fonction publique et la modernisation de l’administration, notant lors d’une conférence organisée dimanche par l’Ecole de la Gouvernance et de l’Economie à Rabat, que les ministres du gouvernement Benkirane ont mis en place des critères conforment aux profils des cadres ciblés et Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, a, par la même occasion, critiqué la politique du gouvernement relative aux prélèvements sur les salaires des grévistes.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 

- Boulif protège la rente dans le secteur du tabac. Le ministre des Affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif, a appliqué des prix illégaux, a tué la concurrence et a élaboré un cahier de charges illégal. Des questions se posent: pourquoi a-t-il mis en application la décision même avant sa publication sur le bulletin officiel et pourquoi a-t-il pris cette décision au niveau de la Commission d’approbation de son ministère?

- Les Marocains sont plus pessimistes à l’ère Benkirane. Un sondage, réalisé par le site bayt.com, a montré que les Marocains ne croient pas à l’amélioration des conditions socioéconomiques et le niveau de vie dans l’avenir. Selon le sondage, la majorité des Marocains ne s’attendent pas à une réduction du coût de vie ou à la création d’emplois et ne pensent pas à investir ou à acheter une voiture à l’avenir.

 

BAYANE AL YAOUM

 

- Avis aux adhérents de la CNOPS et de la CNSS: les médicaments gratuits à partir d’avril prochain. Après des négociations marathon, qui ont duré plusieurs mois, les organismes de gestion de l’assurance maladie obligatoire et la Fédération des syndicats pharmaceutiques ont signé, récemment, un mémorandum d’entente qui permet aux adhérents d’acheter des médicaments gratuitement.

 

RISSALAT AL OUMMA

 

- Le baron de la drogue Ouled Haiboula revient sur accusations à l’encontre de quatre policiers qu’il avait accusés de corruption. Lors d’une confrontation entre Ouled Haiboula et les agents de sécurité, il a affirmé n’avoir pas reconnu ces agents.

 

ASSAHRA AL MAGHRIBIA

 

- L’opposition rejette le budget de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des services de Casablanca au titre de l’année 2012. Lors de l’Assemblée générale de la chambre, l’opposition a également rejeté l’ordre du jour présenté par Hassan El Bourkani, président de la Chambre, notamment le PV de l’assemblée précédente, les rapports moral et financier au titre de l’année 2012, et le projet de budget au titre de l’année 2013.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma