Mardi 26 Septembre 2017

Revue de presse du jeudi 07 mars 2013

Ajouté le 7 Mars 2013 à 10:49


 

  L’essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du jeudi 07 mars 2013:

 

ASSABAH

 

- Le substitut du Procureur général du Roi à Midelt a été suspendu, mercredi matin, de ses fonctions en attendant la saisine du Conseil supérieur de la magistrature. Cette décision a été prise suite aux déclarations du substitut du Procureur général à un hebdomadaire, à l’occasion du sit-in organisé devant le tribunal de première instance de Midelt en guise de protestation contre les agissements du substitut du Procureur général, accusé de forcer un citoyen à embrasser ses chaussures. Des sources indiquent que ces déclarations constituent une provocation du fait qu’il a accusé explicitement des partis politiques d’être derrière cette affaire.

 

- Elections partielles: Saïd Ameskane, SG délégué du Mouvement Populaire (MP) estime que les accusations d’abus de pouvoir de certains partis au gouvernement contre la direction du MP, risquent de miner la coalition gouvernementale. Dans un entretien, il a fait savoir que la direction du parti refuse l’escalade à ce sujet.

 

- Le Polisario se livre au trafic des cartes HCR. Des sources sahraouies indiquent que le nombre des personnes non-Sahraouies accueillies dans les camps de Tindouf a enregistré une augmentation notable au cours des dernières semaines. Selon ces sources, des éléments de la soi-disant armée sahraouie fournissent aux nouveaux venus, fuyant l’enfer de la guerre dans le nord du Mali, des permis de résidence en vue d’obtenir par la suite des cartes du HCR en échanges de sommes d’argent que seuls les membres de réseaux organisés de contrebande, opérant entre les frontières des pays voisins, sont en mesure de payer.

 

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.

 

- Déjeuner du « leadership économique » à Casablanca avec Samuel Kaplan, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, organisé par le Conseil de développement et de solidarité » (CDS). M. Kaplan : Au Maroc, il faut parler d’une évolution menée par un Souverain respecté qui a su faire évoluer les choses, tout en maintenant la stabilité du pays. Les Américains, qui savent l’importance du facteur temps, ont compris cela (…) L’habileté d’un pays, c’est sa capacité à stabiliser les fondamentaux, et la manière dont le Maroc a stabilisé l’agriculture est impressionnante. Il y a bien sûr d’autres secteurs qui avancent moins bien, mais je peux dire que la manière avec laquelle le Maroc avance est impressionnante et singulière. Nous sommes ainsi reconnaissants au Maroc pour son implication lors de la seconde guerre mondiale, nous lui sommes reconnaissants pour le requiem qui a eu lieu pour les victimes du 11 septembre à la cathédrale de Rabat. Le Maroc a été l’un des rares pays au monde à avoir fait ce geste et nous lui en témoignons de la gratitude.

 

-Enseignement de l’amazigh: 1 million de bénéficiaires cette année. Lors de son passage devant la commission de l’Enseignement à la Chambre des représentants, le ministre de l’Education nationale a souligné que l’objectif cette année est d’atteindre un million d’élèves bénéficiaires de l’enseignement de l’amazigh. Pour ce faire, quelque 5000 enseignants ont été formés. M. El Ouafa est revenu également sur le phénomène de la violence dans les établissements scolaires, précisant que le manque de suivi psychosocial des élèves y contribue beaucoup.

 

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.

 

Délais de paiement: La loi suspendue jusqu’en 2014. Après le débat houleux suscité à la suite de l’entrée en vigueur de la loi sur les délais de paiement, il semble que le gouvernement ait été réceptif par rapport aux doléances du secteur privé. Le ministère des Finances et celui de l’Industrie et du commerce travaillent en effet, depuis quelques jours, sur un projet de décret commun qui aura pour objet de suspendre les effets de l’application de la loi…sur les délais de paiement jusqu’en janvier 2014. Pourquoi janvier 2014? En fait, l’idée du gouvernement est d’introduire dans la prochaine loi de Finances 2014, une disposition pour clarifier le traitement fiscal des majorations de retard.

 

+LIBERATION+:.

 

-A Casablanca l’augmentation des cas de tuberculose inquiète les professionnels de santé : A l’approche de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose, la présidente de l’Association « SOS tuberculose et maladies respiratoires » est prompte à tirer la sonnette d’alarme: Le programme national de lutte contre la tuberculose souffre d’un problème de gouvernance en plus du déficit en ressources humaines. Plus grave encore, et toujours selon Pr Zoubida Bouayad, ce programme, qui dès son élaboration a privilégié le partenariat, tourne toujours le dos à tous ceux, du tissu associatif, qui sont sur le terrain de la lutte contre la tuberculose. On le sait, la tuberculose constitue un problème de santé au Maroc. Selon les chiffres publiés en 2011, près de 27.000 de nouveaux cas sont enregistrés tous les ans. El Houssein El Ouardi, le ministre de la Santé, ne cache pas la poussière sous le tapis et admet qu’il y a encore des difficultés à atteindre l’objectif visé, c’est-à-dire l’éradication de la tuberculose à l’horizon 2015.

 

-Les pluviométries menacent nos infrastructures boiteuses : Des quantités de pluies sont attendues d’ici la fin de la semaine et risquent de provoquer des dégâts comme c’est le cas des années précédentes. En effet, et jusqu’à l’écriture de ces lignes, les précipitations enregistrées lundi et mardi ont provoqué l’effondrement d’une maison menaçant ruine à l’ancienne ville de Marrakech ainsi que la fermeture de plusieurs écoles et établissements scolaires comme le cas à Safi, Essaouira et Agadir. La ville de Casablanca a eu son lot de dégâts matériels, puisque plusieurs axes routiers de la métropole ont été paralysés partiellement. Un problème qui semble se répéter chaque fois que le pays connaît de fortes pluies. Et c’est dire combien nos responsables notamment les communes doivent prendre au sérieux le dossier des infrastructures.

 

+L’OPINION+:

 

- Près d’un demi-siècle de coopération maroco-japonaise: Un soutien au développement efficace et sans fanfaronnades. La Jica, qui apporte son assistance aux projets planifiés par le Maroc en concertation avec les différents départements ministériels concernés, est active dans plusieurs domaines socioéconomiques, de la pêche maritime au développement rural, en passant par la construction des routes et le secteur de la santé. En 46 ans, la Jica a investi 310 millions de dollars dans la coopération technique, 337 millions de dollars dans l’aide financière non remboursable et plus de 2,8 milliards de dollars à travers des prêts en yen japonaise, à des taux préférentiels, consacrés à la réalisation de 34 programmes de coopération technique et de la coopération sud-sud au sein de la Jica.

 

- McKinsey Global Institute: Les contraintes de financement continueront de peser sur la croissance mondiale. Les bonnes performances récentes des principaux indices boursiers pourraient laisser à penser que la crise financière de 2008 a été surmontée. Mais en réalité, ce n’est pas le cas. C’est ce qui ressort, en tout cas, d’une nouvelle étude de McKinsey Global Institute intitulé: Mondialisation financière: repli ou réforme. Pour ce qui est du Maroc, Murad Taoufiki, directeur général de McKinsey Maroc, affirme que le Royaume va devoir trouver un nouvel équilibre dans lequel il attirera davantage de financements directs et indirects d’autres pays émergents. Un essor accéléré du marché des capitaux et de la Bourse de Casablanca sera nécessaire pour réaliser cet objectif, face notamment à la concurrence accrue d’autres places émergentes

 

+AL BAYANE+:

 

- Venezuela: Le dernier disciple de Bolivar s’en va. Hugo Chavez s’en va après avoir dominé l’actualité en Amérique comme étant un fidèle héritier de la doctrine de Dimon Bolivar, l’homme qui fut le porte-étendard de l’émancipation des peuples latino-américains au 19è siècle contre le colonialisme espagnol. Il s’est éteint, mardi après-midi, à l’âge de 58 ans suite à un cancer après avoir dirigé le Venezuela durant près de 14 ans. Chavez, un charismatique homme qui aimait monopoliser les micros de la radio et l’écran de la télévision publique, s’était érigé comme le contemporain libérateur en Amérique Latine face à « l’impérialisme américain ». il s’était aussi arrogé le titre de guide de la révolution des humbles.

 

+L’ECONOMISTE+:.

 

-Les dessous des détournements de trafic international: Le détournement du trafic international taraude les opérateurs télécoms et prend des proportions importantes. Ces dernières années, le phénomène s’intensifie et devient plus sophistiqué. Les fraudeurs recourent à des méthodes de plus en plus ingénieuses et difficiles à appréhender, occasionnant de lourdes pertes aux opérateurs. « Ces fraudes représentent 5 à 10 pc du total du marché du trafic international estimé à quelque 4 milliards de DH. C’est énorme ! », révèle Fréderic Debord, directeur général d’Inwi.

 

-Médicaments : Pénurie dans les hôpitaux. Le constat est alarmant. Presque tous les hôpitaux du Maroc sont en manque de médicaments, y compris les services des urgences. C’est du moins ce qu’a souligné Ali Lotfi, secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail (ODT), qui a tiré la sonnette d’alarme, en déplorant l’absence d’une véritable politique du médicament au Maroc. Les actions menées par El Housseil El Ouardi, ministre de la Santé, dans ce domaine, dont l’une des mesures phares est la baisse des prix de certains produits ne semblent pas suffisantes aux yeux d’Ali Lotfi.

 

+LE SOIR ECHOS+:.

 

-Industrie automobile: Le diagnostic de Carlos Ghosn : A l’occasion de la 83ème édition du Salon de l’auto de Genève, Carlos Ghosn, le PDG de Renault a répondu aux questions sur le marché de l’automobile et de son évolution à court terme: Il est difficile de lire le marché de l’automobile. Tous les constructeurs ont prédit une hausse de l’ordre de 3 à 7 pc mais il est trop tôt pour avoir la véritable tendance. D’ici 2016 il n’y aura pas de fléchissement de cette tendance, a-t-il dit. Interrogé sur l’impact de la crise sur l’ usine de Tanger, M. Ghosn souligne : Tout d’abord, la crise n’affecte pas les produits d’entrée de gamme. Bien entendu, nous pourrions dire que sans la crise, les ventes sur ce segment seraient encore plus importantes, mais la croissance y est très saine. La Sandero, le Duster et la nouvelle Logan connaissent un tel succès aujourd’hui que nous sommes en sous-capacité. Même si le marché européen décline, nous devons produire davantage de ces voitures. Je n’ai aucun souci aux capacités dédiées aux véhicules d’entrée de gamme. Tanger est dédiée à ce segment qui correspond au low-cost en Europe et à l’entrée de gamme dans les pays émergents. Deux marchés qui devraient continuer à progresser.

 

-Les Gazelles retrouvent le désert du sud : La 23ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles aura lieu du 20 au 28 mars dans le désert marocain avec la participation de 300 pilotes issues de 21 nationalités. L’unique Rallye 100 pc féminin revient avec ses valeurs écologiques et humanitaires, et toujours sans critères de vitesse.

 

+Al ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:

 

- Grève nationale du Syndicat démocratique des collectivités locales mercredi. Selon le syndicat il s’agit d’une mise en garde au ministère de tutelle et à la direction générale des collectivités locales, afin de revenir à la table des négociations et reprendre le débat sur les points de désaccord .

 

- L’historien et chercheur français Benjamin Stora dans une interview avec le site Infomediaire : L’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie pourrait effectivement favoriser les échanges sur les plans générationnel, culturel et économique.

 

+RISSALAT AL OUMMA+:

 

- Elections partielles: Echange d’accusations de fraude électorale entre les composantes de la majorité menace la coalition, malgré les tentatives de dissoudre les différends à la dernière réunion des dirigeants de la majorité.

 

+AL MASSAE+:.

 

-Le ministre de la Justice et des Libertés, Mutapha Ramid, révoque le substitut du procureur à Midelt, accusé d’avoir obligé un citoyen à lui embrasser les chaussures, et ce après la recrudescence des protestations et en attendant de prendre les mesures disciplinaires à l’encontre du magistrat.

 

-Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, menace de se retirer du gouvernement au lendemain d’une réunion houleuses du bureau politique du Mouvement Populaire (MP) et tire à boulets rouges sur le PJD et l’Istiqlal suite aux accusations de fraude, lors des dernières élections législatives partielles à Sidi Kacem et Settat, proférées par ces deux partis à l’encontre du MP.

 

-Ahmed Zaïdi, président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, indique que les représailles à l’encontre de Abdelali Doumou et Ali El Yazghi visent le groupe socialiste après la décision du bureau politique du parti de la rose d’adresser aux deux députés une mise en garde suite à leurs déclarations à propos d’ingérences de parties extérieures de l’USFP lors du déroulement du 9ème congrès du parti.

 

-Les ministres et des experts en développement prospecte l’avenir du Maroc de l’après 2015 : Abdelouahed Souail, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a souligné, à l’ouverture d’un atelier relatif aux consultations nationales sur les priorités du développement d’après 2015, organisé mercredi à Rabat, qu’ « On ne peut pas rêver l’avenir en dehors des idées d’inclusion, d’équité, de partage et de solidarité entre toutes les composantes de la société. Mohamed Boulif, ministre chargé des Affaires générales et la Gouvernance, indique que « les objectifs du millénaire pour le développement et les plans de développement de l’après 2015 exigent de grands efforts ».

 

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:

 

- Le Ministre de la Justice et des libertés Mustafa Ramid suspend le juge de Midelt, accusé de contraindre un citoyen à lui baiser les pieds, et soumis son cas devant le Conseil supérieur de la magistrature. L’avocat du mécanicien Hicham Hemmi indique que l’aspect administratif et disciplinaire ne constitue qu’une partie du dossier, faisant savoir que le plaignant est intéressé judiciaire de l’affaire et ne compte pas retirer sa plainte.

 

- Un rapport accablant de la HACA: Le gouvernement se taille la part du lion dans les chaînes du pôle public, et la langue française dispose d’une durée plus longue que la langue tamazight, pourtant constitutionnalisée.

 

- Etude du ministère de l’Education nationale: 20pc des cas de violence dans les écoles sont l’œuvre d’élèves contre des enseignants. Devant une commission parlementaire, réunie mercredi, le ministre de l’Education nationale Mohammad El Ouafa a indiqué que des réunions sont tenues avec la direction de la sécurité nationale et de la Gendarmerie royale pour assurer la sécurité dans les environs des écoles

 

+ATTAJDID+:.

 

- Ismael Haniyah, président du gouvernement palestinien à Gaza, dans un entretien au journal: Le Maroc a été toujours aux côtés du peuple palestinien notamment dans les situations difficiles.

 

-L’Etat procède, pour la première fois, à la cession, par le biais d’ enchères, de fonciers du domaine public : La direction des domaines de l’Etat a récupéré près de 20 fonciers et vendu 12 autres pour 43 millions de dirhams.

 

+AL KHABAR+:.

 

-Abdessamad Sadouk, Secrétaire général de Transparency-Maroc critique le gouvernement pour avoir exclu les ONGs de l’élaboration du projet de la loi sur le droit à l’accès à l’information, lors d’une conférence sur le thème « corruption et média », organisée mardi à Rabat. Driss Ksikess, directeur du centre des études sociales, économique et managériales révèle que 4 entreprises détiennent 80 pc de la publicité destinée aux médias, faisant allusion au monopole dans ce secteur.

 

-Les membres du bureau politique du MP ont été unanimes, lors de sa dernière réunion, quant à la nécessité de réagir avec force aux critiques des ministres du parti par des membres de la majorité gouvernementale, particulièrement les dirigeants de l’Istiqlal et du PJD, affirmant que les résultats des élections partielles sont saines. Mohamed Ouzzine, membre du bureau politique de la mouvance populaire et ministre de la Jeunesse et des Sports indique que les accusations proférées par l’Istiqlal contre le ministère de l’intérieur d’intervenir dans ces échéances électorales constituent une « insulte » pour les citoyens.

 

+AL ALAM+:.

 

- L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires a procédé lundi à la saisie définitive des plats cuisinés surgelés de marque « Findus » qui étaient en saisie conservatoire dans les points de vente et chez l’importateur.

 

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

 

-Le ministère de l’Intérieur soumet les voitures du parc de l’Etat au contrôle dans les barrages sécuritaires dans le cadre de mesures préventives concernant l’utilisation des voitures de service lors d’activités douteuses, dont le trafic de drogue.

 

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:

 

- Le ministre de l’Education nationale suspend la procédure de réconciliation en vigueur dans les établissements d’enseignement. Intervenant devant la commission de l’Education, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, Mohammed El Ouafa a souligné que son département poursuivra en justice tout agresseur quel que soit sans rang, tant que l’acte d’agression est survenu au sein d’un établissement d’enseignement.

 

- L’autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination: Des ONGs reprochent à Bassima Hakkaoui de consacrer la culture d’unilatéralisme. Dans un communiqué, des dizaines d’ONGs féministes et des droits de l’Homme et des syndicats ont accusé la ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social de consacrer la culture d’unilatéralisme dans la mise en place d’une commission scientifique chargée de la création de la l’autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination.

 

+BAYANE AL YAOUM+ :.

 

-Affaire ONDA : La Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Casablanca poursuivra ce jeudi l’examen de l’affaire de Abdelhanine Benallou et Co poursuivis pour « détournement de deniers publics et participation, abus de pouvoir et usage de faux avec l’utilisation de documents contenant de fausses données, chacun en ce qui le concerne ».

 

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.

 

-La HACA indique, dans un communiqué, que le gouvernement et les partis de la majorité parlementaire ont bénéficié du volume horaire le plus élevé dans les médias audiovisuels (84 pc) au cours du troisième trimestre de 21012, ajoutant que le temps d’intervention des partis non représentés au Parlement n’a pas dépassé les 3 pc

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma