Jeudi 19 Octobre 2017

Revue de presse du lundi 28 janvier 2013

Ajouté le 28 Janvier 2013 à 12:07


 

 

  L’essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du lundi 28 janvier 2013 :

 

 

+LE SOIR ECHOS+:.

 

-Jettou épingle les partis politiques: La Cour des comptes vient de publier son rapport annuel 2011. Dans ce rapport, la Cour a procédé entre autres au contrôle des dépenses exécutées par les partis politiques dans le cadre des subventions annuelles qui leur sont octroyées par l’Etat, ainsi qu’au contrôle des comptes annuels présentés par les partis au titre de l’exercice 2010. Sur les 35 partis autorisés légalement, seuls 18 ont présenté leurs comptes à la Cour des comptes au titre de l’année 2010, dont 15 ont présenté leurs comptes certifiés par un expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre des experts comptables. Selon la Cour, l’analyse des données des comptes annuels ainsi représentés a permis d’arrêter le total de leurs actifs à un montant de 160 MDH. En ce qui concerne les passifs, ils comprennent les capitaux propres assimilés avec un montant de 127,1 MDH.

 

-Proposition de loi: Pas d’immunité pour les ministres! Le PAM veut briser un tabou, celui de la responsabilité pénale des membres du gouvernement. Il vient de déposer auprès du bureau de la Chambre des représentants une proposition de loi visant la mise en œuvre de l’article 94 de la Constitution. « Les membres du gouvernement sont pénalement responsables devant les juridictions du Royaume pour les crimes et délits commis dans l’exercice de leurs fonctions. La loi détermine la procédure relative à cette responsabilité ». C’est ce que stipule ledit article et qui nourrit l’inspiration de l’opposition au sein de la Chambre des représentants. S’articulant autour de trois chapitres, la proposition de loi a de quoi alimenter le débat au sein de la commission de législation, de justice et des droits de l’Homme. Mais le PAM compte dépasser les frontières du Parlement pour faire de la responsabilité pénale des membres du gouvernement un débat public.

 

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.

 

-Finances publiques: Réformer le système de la compensation pour éviter un tsunami financier. La Caisse de compensation continue d’affoler les compteurs! D’année en année et de mois en mois, cette entité qui sert à subventionner certains produits importés passe d’un record à un autre. Cela rend très urgente la réforme de ce système de subvention qui n’en finit pas de mettre à mal les finances publiques de l’Etat. Ceci, sans pour autant remplir sa mission initiale puisqu’il profite beaucoup plus aux couches aisées qu’à celles défavorisées. Le gouvernement mais aussi ses partenaires sont tenus de passer à l’action dès cette année. Surtout que l’Exécutif s’est engagé à s’attaquer à cette question dans les quelques mois à venir, avec un programme apparemment bien ficelé. L’urgence de cette réforme est encore une fois mise en évidence par les derniers chiffres du ministère des Finances. Ceux-ci montrent que la Caisse de compensation a englouti 50,7 milliards de DH en onze mois, soit l’équivalent des budgets de plusieurs départements ministériels réunis. Ce qui ressemble à un tsunami financier.

 

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.

 

-Quelque 15.693 déclarations déposées à la Cour des comptes à fin 2011, dont 7.298 hors délai et à peine 18 partis politiques sur 35 ont déclaré leurs comptes. L’une des nouveautés cette année du rapport de la Cour des comptes concerne la publication par la Cour de données sur les déclarations de Patrimoine et la vérification des comptes des partis politiques. Il en ressort, en effet, que sur les 35 partis autorisés légalement, seuls 18 ont présenté leurs comptes au titre de l’année 2010. Et sur les dix-huit partis, qui se sont prêtés au jeu de la transparence, quinze seulement ont présenté des comptes certifiés par un experts comptable inscrit au tableau de l’ordre des experts comptables.

 

-Lutte contre le terrorisme: Le Maroc, la France, l’Espagne et le Portugal se concertent, l’Algérie out! Le Maroc, la France, l’Espagne et le Portugal ont adopté, à l’issue d’une réunion vendredi à Rabat, une déclaration commune pour des réponses « coordonnées et efficaces » aux menaces qui guettent la stabilité et la sécurité dans la région, deux semaines après le début de l’intervention militaire au Mali face à l’avancée de groupes terroristes vers le sud du pays. Cette déclaration de Rabat a été qualifiée par les quatre ministres marocain, français, espagnol et portugais de « pas décisif » sur la voie de lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

 

+L’ECONOMISTE+:.

 

-Impôts: La nouvelle circulaire. Plus d’équivoque sur l’application des mesures fiscales introduites pas la Loi de Finances 2013. En particulier pour la contribution sociale qui avait soulevé beaucoup d’interrogations même parmi les cabinets spécialisés. Le dispositif désormais précisé aussi bien pour les personnes physiques que les entreprises. La nouvelle circulaire de la Direction Générale des Impôts (DGI) lève le voile sur l’interprétation de nombreuses mesures fiscales en précisant le mode et le champ de leur application. Pour l’IS à 15 pc, la mise en Âœuvre ne court que pour les exercices antérieurs à 2013.

 

-Cour des comptes: la touche Jettou. Le rapport de la Cour des comptes de 2011, très attendu, confirme les appréhensions suscitées lors de la nomination de Driss Jettou en août dernier. Cette institution a effectivement entamé une nouvelle vie, qui tranche avec la période où les rapports avaient conduit des responsables en prison. Elle est entrée dans une sorte de normalisation. Donc, ceux qui s’attendaient à des révélations croustillantes pour alimenter les scandales publics seront déçus. En effet, dans la liste des entreprises publiques contrôlées, les « grandes stars » brillent par leur absence.

 

+LIBERATION+:.

 

-Les tribunaux bloqués le 1er février: grève à l’appel du SDJ. Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ), affilié à la FDT, revient à la charge. Les membres de son conseil national organisent à partir de demain un sit-in à Ksar Lakbir et l’ensemble du personnel de la justice, exception faite des magistrats, se mettra en grève de 24h le vendredi 1er février dans les tribunaux du Royaume. Une marche nationale pacifique prendra à cet effet son départ à partir du tribunal de première instance de Tanger pour rejoindre le lieu où une session de dialogue sur la soi-disant réforme de la justice est censée se tenir. Ce sont les décisions qui ont prises par le bureau national du SDJ réuni pendant 2 jours pour débattre de la situation de tension qui règne dans le secteur à la suite de l’offensive, sans précédent, sur les libertés syndicales, menées par le ministre de la Justice contre les secrétariats greffe et particulièrement les militants du SDJ.

 

-Insécurité et monde rural en questions. La Chambre des représentants tient aujourd’hui la séance mensuelle consacrée aux questions relatives à la politique générale adressées au Chef du gouvernement. Cette séance, la sixième du genre, sera consacrée à la situation sécuritaire et à celle du monde rural. Le premier sujet a été proposé par le Groupe socialiste avec les autres groupes parlementaires de l’opposition, tandis que le second a été présenté par la majorité gouvernementale.

 

+L’OPINION+:.

 

-La série noire des démolitions des monuments patrimoniaux se poursuit à Casablanca: « Casamémoire » appelle à une politique forte, intégrant le patrimoine dans les plans d’aménagement. Le patrimoine architectural de Casablanca a longtemps fait l’objet de plaidoyers pour sa sauvegarde pour cause de démolition de nombreux monuments de grande valeur architecturale et historique au fil des décennies. Au point qu’aujourd’hui il n’y aurait plus personne à convaincre de la nécessité et de la pertinence de la sauvegarde et de la restauration de ce patrimoine architectural mondialement connu. Pourtant, la série noire des démolitions des monuments se poursuit mordicus à Casablanca, ce qui prouve que la pression économique et la spéculation foncière et immobilière l’emportent de loin et toujours dans la capitale économique sur toute autre considération. Dans un communiqué, l’association « Casamémoire », qui multiplie les actions militantes pour la protection du patrimoine architectural, « déplore ces autorisations de démolition qui menacent directement l’intégrité de la valeur patrimoniale de Casablanca » et « prône la mise en oeuvre d’une politique forte et efficace en matière de protection, et ce en intégrant le patrimoine dans les plans d’aménagement, en initiant un moratoire concernant les démolitions, en proposant Casablanca à la liste indicative du patrimoine mondial et en encourageant les opérations de restauration et de réhabilitation ».

 

+ASSABAH+:.

 

-L’opposition interpelle Abdelilah Benkirane sur la situation sécuritaire. La Chambre des Représentants tient, ce lundi, la séance mensuelle consacrée aux questions relatives à la politique générale adressées au Chef du gouvernement. Lors de cette séance, Benkirane devrait décliner la stratégie de l’Exécutif pour la promotion du monde rural et la lutte contre la criminalité.

 

-Enquête à Figuig pour déterminer l’identité des corps de quatre personnes, victimes des violations passées des droits de l’Homme. Mustapha Manouzi, président du Forum Vérité et Justice, a indiqué que suite à sa plainte verbale adressée au ministre de la Justice et des libertés, ce dernier a ordonné, lundi dernier, au Procureur général du Roi à Oujda l’ouverture d’une enquête pour l’identification des corps découverts.

 

-Le SDJ revient à la charge en observant de nouvelles séries de grèves dans l’ensemble des tribunaux. Ainsi, le Syndicat a décidé d’observer une grève de 24heures vendredi prochain dans l’ensemble des juridictions du Royaume, ponctuée par une marche nationale pacifique qui prendra son départ à partir du tribunal de première instance de Tanger pour rejoindre le siège où se tiendra le forum régional consacré au dialogue sur la réforme de la justice. Par ailleurs, les membres du conseil national du SDJ organisent, à partir de demain mardi, un sit-in à Ksar El Kébir.

 

-Des partis politiques pourraient être privés des subventions accordées par l’Etat. Les partis, qui ne soumettent pas à la Cour des comptes leurs comptes annuels accompagnés des justificatifs et de tous les documents y afférents, ne pourraient plus profiter des subventions accordées par l’Etat. Selon le rapport de la Cour, seulement 18 sur les 35 partis ont présenté leurs comptes à la Cour des comptes au titre de l’année 2010.

 

+AL MASSAE+:.

 

-La méningite tue une fille et affecte 7 autres personnes à Casablanca au cours de la semaine dernière et le ministère de la Santé minimise le taux de propagation de la maladie et considère que la situation épidémiologique dans la métropole demeure normale.

 

- »L’intifada du kif » éclate à Al Hoceima suite à l’intervention des autorités locales pour interdire la culture du cannabis. Des sources sûres ont indiqué qu’un important dispositif sécuritaire s’est dirigé dimanche matin vers la ville suite à des actes de vandalisme qu’ont connus la région de Beni Jmil, le siège du Caïdat et de la commune après l’annonce par les autorités de l’interdiction de la culture du kif.

 

-USFP: Les pro-Ahmed Zaïdi se dirigent vers l’adoption de l’option « Ni PJD ni PAM » lors d’une réunion prévue demain mardi. Selon des sources ittihadies bien informées, cette option permettra de préserver l’identité et de mieux servir les intérêts du parti de la Rose. Par ailleurs, le Premier secrétaire du parti, Driss Lachgar tiendra ce lundi la 1ère réunion des membres du nouveau bureau politique pour l’élaboration du plan d’action du parti.

 

-Les greffiers, affiliés au syndicat démocratique de la justice (SDJ), observeront vendredi prochain une grève nationale et organiseront une marche qui prendra le départ du tribunal de première instance de Tanger vers le lieu où se tiendra le Forum régional du dialogue national sur la réforme de la justice.

 

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.

 

-Un rapport confidentiel des services de renseignements espagnols révèle que la direction du polisario parraine les activités terroristes dans la région sahélo-saharienne, en fournissant des combattants aux groupes terroristes et en les approvisionnant en nourriture. Selon une source, ledit rapport met en garde le gouvernement espagnol contre le danger que représente la présence de camps au coeur du Sahara, dirigés et contrôlés par des éléments séparatistes, appelant à une solution politique urgente du conflit artificiel autour du Sahara, sur la base de la proposition marocaine d’autonomie pour préserver la sécurité régionale.

 

-Le Syndicat démocratique de la justice observe un sit-in en guise de protestation contre la décision du ministère de la justice de relever le SG adjoint du syndicat de ses fonctions. Les membres du conseil national du SDJ observent à partir de demain mardi un sit-in « préventif » à Ksar El Kébir en signe de protestation contre la décision du ministère de la justice de relever de ses fonctions le SG adjoint du Syndicat et Chef du greffe du tribunal de 1ère instance de Ksar El Kébir, Fakhredinne Benhaddou. Le Syndicat a également décidé d’observer une grève nationale de 24 heures le vendredi prochain dans l’ensemble des tribunaux du Royaume, qui sera ponctuée par une marche nationale pacifique qui prendra son départ du tribunal de 1ère instance de Tanger vers le lieu où se tiendra le forum régional sur la réforme du système judiciaire.

 

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.

 

-Parlement: les députés réclament un service de sécurité indépendant du ministère de l’Intérieur. Dans un nouveau rebondissement concernant l’affaire du député PJDiste, Abdessamad El Idrissi, tabassé par les forces de l’ordre, la Chambre des représentants examine des propositions pour la réhabilitation de l’institution législative, dont celle relative à la mise en place d’un service de sécurité propre au Parlement et totalement indépendant du ministère de l’Intérieur. Les députés ont également proposé que les cartes professionnelles des membres de ce service qui seront chargés de la protection des locaux du parlement, soient signées par le président de la Chambre des Représentants et non pas par le ministre de l’Intérieur.

 

-Le PJD accuse des « parties » d’avoir tenté d’ »embraser » la ville Marrakech lors des événements de Sidi Youssef Ben Ali afin de mettre le Chef du gouvernement dans l’embarras. Selon Mohamed Larbi Belkaid, député pjdiste dans la circonscription de Marrakech-Ménara, le groupe parlementaire PJD a réclamé la convocation du ministre de l’Intérieur pour discuter de ces incidents devant la commission de l’Intérieur à la 1ère Chambre, puisque des témoignages ont révélé l’utilisation d’argent pour attiser ces protestations et ces marches pacifiques.

 

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.

 

-Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, sur le point de lancer une chaîne de télévision et une station radio sur le web. Des dirigeants istiqlaliens ont indiqué que le projet médiatique de l’Istiqlal baptisé « TV Balance » vise l’élaboration d’un nouveau mode de gestion des activités du parti particulièrement à la lumière des critiques formulées par Chabat à l’encontre des médias relevant du parti, qui, selon lui, ne sont pas en phase avec l’actuelle étape.

 

-Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, préside ce lundi la première réunion du nouveau bureau politique, élu la semaine dernière, sans fixer aucun ordre du jour ou agenda pour cette réunion qui pourra débattre de plusieurs questions d’actualité. Par ailleurs, des sources ittihadies ont indiqué que le premier secrétaire a gardé la qualité de porte-parole officiel du parti, tout en écartant l’éventualité du recours à la justice par son adversaire Ahmed Zaïdi.

 

-Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) décide d’observer une grève nationale de 24 heures dans tous les tribunaux du Royaume vendredi prochain et d’organiser une marche pacifique du tribunal de première instance de Tanger vers le lieu qui abritera le Forum régional du dialogue national sur la réforme de la justice, et Abdessadek Saaidi, SG du SDJ accuse le ministère de « tyrannie et d’arrogance ».

 

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

 

-Nouvelle confrontation entre Chabat et Benkirane à cause des nominations aux hautes fonctions. Chabat a décidé de soutenir la nomination de Rahal Mekkaoui, ancien SG du ministère de la Santé, au poste de SG du ministère de l’Energie et des Mines. Selon un dirigeant PJDiste, il s’agit là d’ »une tentative pour faire saboter l’action gouvernementale et miner la coalition ».

 

-Les syndicats des fonctionnaires et du personnel des collectivités locales menacent le ministère de l’Intérieur d’un mois de février sous le signe des grèves. La Fédération nationale des fonctionnaires et des employés des collectivités locales et l’Organisation démocratique des collectivités locales ont exprimé leur disposition à mener un long mouvement de protestations contre le ministère de l’Intérieur pendant le mois de février pour la satisfaction de leurs dossiers revendicatifs.

 

+AL KHABAR+:.

 

-Forum de Davos: Abdelilah Benkirane adresse des messages à qui de droit . Lors du 43ème Forum économique mondial de Davos, le Chef du gouvernement a mis en exergue le processus des réformes initié dans le Royaume et défendu l’exception marocaine, accusant l’Occident de refuser la démocratie qui porte les islamistes au pouvoir.

 

-La succession de Hamid Chabat à la tête de l’UGTM préoccupe la direction du Syndicat et ce à l’approche de la tenue du congrès extraordinaire de la centrale syndicale. Des sources syndicales ont indiqué que le congrès a été reporté au 20 mars prochain alors qu’il était initialement prévu janvier courant afin de trancher le nom du successeur de Chabat, ajoutant qu’une bataille très rude fait rage entre Abdessslam Lebbar, Khadija Zoumi et Mohamed Larbi Kabbaj qui représentent des courants différents au sein de l’UGTM.

 

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.

 

-Le SDJ décide d’observer une grève nationale dans l’ensemble des tribunaux du Royaume vendredi prochain et d’organiser une marche nationale pacifique du siège du tribunal de 1ère instance de Tanger vers le lieu où se tiendra le forum régional sur la réforme du système judiciaire. Le syndicat a également décidé d’observer un sit-in préventif demain mardi en signe de protestation contre les atteintes et restrictions portées par le ministre de tutelle aux activités de la centrale syndicale la plus représentative dans le secteur de la justice.

 

+AL ALAM+:.

 

-Le spectre de la guerre au Mali pèse sur la situation dans les camps de Tindouf, après que la direction des séparatistes ait reçu des ordres très fermes des services de renseignements militaires algériens pour faire évacuer dans l’immédiat les ressortissants étrangers qui se trouvent au sein des camps sous le couvert de présentation d’aides humanitaires aux Sahraouis et ce suite à la prise d’otages au complexe gazier d’In Amenas.

 

+ATTAJDID+:.

 

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, indique devant les grands décideurs politiques et économiques participant au Forum de Davos samedi, que « personne ne peut nous imposer un mode de vie », appelant l’Occident à comprendre la spécificité des sociétés arabes et islamiques. Il a ajouté que le Maroc vit le Printemps arabe à sa propre manière à travers la réforme de la Constitution, l’organisation d’élections qui ont fait émerger une nouvelle carte politique.

 

-Dix organisations de la société civile condamnent la programmation du film « Tinghir-Jérusalem: les échos du Mellah » parmi les films en compétition officielle lors de la 14ème édition du Festival national du film de Tanger, prévu en février prochain. Elles ont dans ce sens appelé à retirer ce film de la programmation, afin d’être en phase avec la position de l’Etat et du peuple marocains qui soutiennent la cause palestinienne.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma