Mardi 22 Août 2017

Revue de presse du jeudi 27 décembre 2012

Ajouté le 27 Décembre 2012 à 9:42


 

 

 

 

  L’essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du jeudi 27 décembre 2012:

 

+LE SOIR ECHOS+:.

 

-Le Maroc, pilier organique du CCG. Plus qu’une consécration, c’est un sacre! Les membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) viennent de proclamer officiellement que le Maroc et la Jordanie sont devenus « partenaire stratégique des Etats du Golfe »! Cette décision est assortie d’une déclaration solennelle annonçant qu’un Plan de coopération est mis en œuvre avec les deux Royaumes et nouveaux membres, destinés à renforcer encore plus et de manière catégorique le champ de coopération qui porte sur les domaines politique, économique, touristique, de la sécurité alimentaire, du transport, des technologies de l’information, des ressources naturelles, des énergies renouvelables, de l’électricité, de l’environnement, de l’enseignement supérieur et technique, de la recherche scientifique, de la jeunesse, du sport et de la justice. Vaste plan, en effet, il ne laisse rien au hasard et, surtout, recouvre un large spectre dont le moins que l’on puisse dire est qu’il traduit aussi les attentes du Maroc.

 

-Le PLF voir le bout du tunnel. Compte à rebours. Le parlement n’a plus que cette semaine pour accomplir sa mission avant de rendre sa copie finale du PLF 2013, le 31 décembre. La Chambre des conseillers a adopté le texte en sa totalité à la majorité, mardi en début de soirée, à l’issue d’une séance plénière présidée par Mohamed Cheikh Biadillah en personne. Approuvé par 64 voix pour, 44 contre et une seule abstention, celle de l’UMT, le PLF vient ainsi de traverser la deuxième manche de son étude au sein du Parlement. A l’issue de la séance plénière, tenue les 24 et 25 décembre, la Chambre des Conseillers a remis sa copie à la première pour une deuxième lecture. Un exercice qui ne devra durer qu’un jour, selon le président de la commission des finances à la 1ère Chambre.

 

+LIBERATION+:.

 

-Les conseillers l’ayant adopté: Le projet de loi de finances retourne devant la Chambre des représentants. Sans surprise, le gouvernement a pu, avant-hier, faire adopter le projet de loi de finances 2013 par la Chambre des conseillers, malgré l’opposition farouche de certains groupes parlementaires aux budgets sectoriels de plusieurs départements dont celui du ministère de la justice et des libertés. Lors d’une séance plénière tenue mardi soir et présidé par le président de la deuxième Chambre, Mohamed Cheikh Biadillah, le gouvernement a pu surmonter cette épreuve avec l’appui des groupes parlementaires du parti de l’Istiqlal, du MP, de l’Union Nationale du Travail et de l’UGTM.

 

-Enquête sur Al Omrane: Une commission parlementaire en chasse une autre. Et rebelote. La commission de l’Intérieur à la Chambre des représentants vient de constituer une 2ème commission d’enquête provisoire sur Al Omrane. Estimant insuffisant le travail et la démarche de la première, elle l’a remerciée et a décidé de tenir « une réunion afin de définir la méthodologie de travail de la nouvelle commission d’enquête de sorte à aller au delà de ce qui a été déjà fait ».

 

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.

 

-Trésor: la dette s’élève à plus de 430 milliards DH. Une année économique difficile, telle est la principale caractéristique de l’exercice 2011. Le vent de crise qui a soufflé chez les partenaires stratégiques du Maroc a ralenti la cadence financière du Royaume. Résultat: un financement de Trésor très impacté par rapport aux exercices précédents. La dette du Trésor s’est creusée davantage atteignant ainsi une évolution de 12 pc de son encours. Le montant mobilisé au cours de l’exercice 2011 est de 430,9 milliards de dirhams contre 384,6 milliards DH en 2010. Un constat révélé par le rapport d’activité 2011 de la direction du Trésor et des finances extérieures. A cet égard, le marché de la dette privée a connu un essor important. Les montants mobilisés ont atteint en 2011 une valeur de 64,9 milliards DH, soit plus de 7 fois leur niveau de 2005.

 

-Après un premier rapport jugé en deçà des attentes sur le holding: une deuxième mission d’enquête parlementaire à « Al Omrane ». Une commission d’enquête parlementaire se rendra de nouveau au holding « Al Omrane ». Il s’agit de la deuxième enquête en l’espace de quelques mois seulement. Une première mission avait été menée par une sous-commission ad hoc le 26 juin 2012. Si la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a décidé de revisiter les locaux du bras immobilier de l’Etat, c’est que le rapport de la première mission réalisée au sein du holding n’a pas beaucoup satisfait les députés.

 

+L’ECONOMISTE+:.

 

-Istiqlal-PJD: Le risque de blocage plane sur le gouvernement. La tension entre l’Istiqlal et le PJD est montée d’un cran. Après ses sorties sur la nécessité de procéder à un remaniement ministériel, Hamid Chabat remet une couche à l’occasion de la tenue du dernier Comité exécutif du parti, lundi soir. Ainsi, cette haute instance décisive a soulevé avec insistance la faiblesse de coordination entre les différentes composantes de la majorité. Ce constat, l’Istiqlal n’est pas le seul à le dresser. Le PPS, allié d’Abdelilah Benkirane, l’a déjà soulevé plus d’une fois. Son bureau politique insiste régulièrement sur l’accélération des réformes et la révision de certaines priorités lors de ses réunions hebdomadaires. Visiblement, malgré les mises en garde de l’Istiqlal, du PPS et de l’autre allié qu’est le MP, rien n’y fait. Le Chef du gouvernement continue à faire cavalier seul.

 

-L’autre scandale judicaire: Des tribunaux insalubres. Difficile, et surtout périlleux, d’effectuer une prestation de qualité, lorsque le bâtiment risque à tout moment de s’écrouler. Un diagnostic implacable, réalisé par le ministère de la Justice, lui-même, brosse un portrait peu reluisant de l’état de ses bâtiments à travers le Maroc. En substance, plus de la moitié des établissements de justice, à savoir tribunaux, centres de juges résidents et logements de fonction sont dans un état de délabrement avancé. Des photos-chocs, dévoilés par la tutelle, font montre d’une dégradation continue de ces lieux, de Ahfir à Berrechid en passant par Azilal. Pourtant, ce département dispose d’un patrimoine foncier conséquent mais non adéquat. Il peine toujours à s’en débarrasser.

 

+AL BAYANE+:.

 

-Budget 2013: Dernière ligne droite. Comme on s’y attendait, le PLF 2013 a été adopté au niveau de la Chambre des conseillers, mardi, au terme de deux jours d’âpres discussions entre les conseillers des groupes de la majorité et de l’opposition. En effet, le projet de budget 2013 a été approuvé par 64 voix pour, 44 contre et l’abstention d’un conseiller, à l’issue de la réunion plénière tenue mardi soir sous la présidence de Mohamed Cheikh Biadillah. Quelque 242 amendements ont été proposés, dont 4 par le gouvernement, 35 par la majorité et 203 par l’opposition. Au final, 36 amendements seulement ont reçu l’aval de l’Exécutif, qui a invoqué l’article 77 de la Constitution à quatre reprises pour rejeter ceux jugés « susceptibles de déséquilibrer les fondamentaux financiers ».

 

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.

 

-Acquisition des logements de l’Etat: Quatre nouvelles facilités seront accordées aux fonctionnaires. Le gouvernement prépare un projet de décret qui va permettre à une catégorie des fonctionnaires qui occupent des logements de l’Etat d’en profiter à des conditions très favorables. En effet, un projet de décret a été préparé dans ce sens par le ministère de l’Economie et des finances à travers la direction des Domaines de l’Etat. Ce texte apporte quatre nouveautés de taille: La première consacre un abattement de 40 pc de la valeur du bien à vendre, la 2ème consiste en une véritable facilité accordée par l’Etat, même aux retraités (les acquéreurs peuvent verser, au départ, 10 pc seulement du prix de vente fixé, alors qu’auparavant, les taux étaient de 20 pc pour les fonctionnaires en fonction et 50 pc pour ceux en retraite), la troisième permettra aux éventuels acquéreurs de verser le reste du prix fixé en plusieurs mensualités et la dernière consiste à abandonner l’application du taux d’intérêt sur les traites à payer.

 

+ASSABAH+:.

 

-Décès d’un jeune trentenaire de la ville de Nador quelques heures après s’être amputé une grande partie de son bras droit à l’aide d’une scie en guise de protestation, selon ses proches, contre le refus des responsables de l’hôpital provincial de la ville de lui promulguer des soins d’urgence à cause des maux dont il souffrait au niveau des doigts de sa main. Des sources médicales ont indiqué que la victime a été évacuée au début vers l’hôpital hassani de Nador avant d’être transférée d’urgence vers l’hôpital Al Farabi à Oujda, où elle est décédée des suites de son état grave.

 

+AL KHABAR+:.

 

-Le MP de Mohand Laenser protège les ministères qui lui ont été accordés et soutient le gouvernement Benkirane. Des sources bien informées ont indiqué que le parti de l’Epi mène ces derniers jours une course contre la montre pour la protection de ses positions et la défense de ses portefeuilles ministériels au sein du gouvernement après les récurrentes réclamations du SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat concernant la nécessité d’un remaniement ministériel. Selon les mêmes sources, une réunion urgente a été tenue récemment par le groupe parlementaire haraki à la Chambre des représentants en présence des trois ministres au sein de l’Exécutif (Mohand Laenser, Mohamed Ouzzine et Lahcen Haddad) qui ont notamment exprimé leur appui et leur détermination à faire réussir cette nouvelle expérience gouvernementale.

 

-L’UNTM anticipe le ministre Mohamed El Ouafa et met dans l’embarras les autres centrales syndicales. La Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement affiliée à l’UNTM a révélé la liste de ses 52 membres bénéficiant des décharges d’activité de service pour des raisons syndicales qui devait être publiée par le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, ce qui a mis dans l’embarras les autres centrales syndicales.

 

-Les détenus salafistes menacent le ministre de la justice, Mustapha Ramid de faire exploser la situation dans les prisons. Les détenus de la salafia ont de nouveau accusé le ministre Ramid de s’être désengagé vis-à-vis de ses promesses avant de décrocher le portefeuille de la justice, et menacé de faire exploser la situation dans les établissements pénitentiaires si leurs dossiers ne sont pas rouverts et réglés selon leur dossier revendicatif.

 

+AL MASSAE+:.

 

-Des affrontements au cocktail « molotov », aux bonbonnes de gaz et aux jets de pierres entre des étudiants sahraouis et d’autres appartenant au courant dit kaidi (basistes) sèment la terreur à Marrakech. Ces violents affrontements, qui ont éclaté après que cinq étudiantes originaires des provinces du sud aient expulsé deux étudiantes d’autres provinces du Royaume de leurs chambres et se soient emparées de leurs biens, se sont transformés ensuite en confrontation entre les étudiants « basistes » et les forces de l’ordre, au cours de laquelle des étudiants sahraouis ont saccagé plusieurs commerces et véhicules appartenant à des habitants des quartiers avoisinants.

 

-Hamid Chabat sauve le PLF 2013 du gouvernement Benkirane à la Chambre des conseillers. Le groupe istiqlalien à la 2ème Chambre a sauvé le projet de budget élaboré par le gouvernement Benkirane face aux partis de l’opposition qui ont réussi, avant l’adoption finale du projet, à rejeter en commission cinq budgets sectoriels. Selon des sources sûres, les conseillers istiqlaliens ont reçu des instructions directes de Hamid Chabat pour assister à la séance plénière consacrée à l’adoption de ce texte, ajoutant que les membres du groupe ont également reçu des appels téléphoniques et des SMS les sommant de ne pas quitter l’Hémicycle jusqu’à l’adoption du PLF.

 

-Nouveau scandale au port de Tanger-Med: Le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies enquête sur une affaire de chantage de deux sociétés espagnoles par des fonctionnaires du service de contrôle de la qualité au sein du port, qui ont été suspendus pour enquête. Les deux sociétés ont adressé deux plaintes au département d’Abdelkader Aâmara dans lesquelles ils accusent lesdits fonctionnaires de « chantage » et d’ »abus de pouvoir », ce qui a engendré de grandes pertes pour les deux entreprises qui s’apprêtent également à intenter une action en justice contre la direction du port pour réclamer leur indemnisation.

 

-Etat d’alerte au sein des services sécuritaires à cause d’une vidéo inconnue diffusée sur internet qui appelle les Marocains à manifester le 13 janvier prochain contre « l’injustice ». Selon des sources bien informées, les recherches se poursuivent pour déterminer l’origine et la partie responsable de la diffusion de cette vidéo.

 

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.

 

-Nomination aux hautes fonctions de l’Etat: Le gouvernement Benkirane commence à faire chuter les « généraux » à la tête des administrations et établissements publics. Quelques mois seulement après l’adoption du texte de loi relatif aux nominations aux hautes fonctions de l’Etat, les « grosses têtes » ont commencé à tomber. Ainsi, le ministre du Commerce, Abdelkader Aâmara a relevé de ses fonctions Saad Benabdellah, directeur de Maroc-Export, tandis que le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad a annoncé la vacance du poste de directeur de l’ONMT, après la démission de Hamid Haddou. Par ailleurs, Mohamed Najib Boulif, ministre chargé des affaires générales, cherche un remplaçant à Najib Benamour à la tête de la Caisse de compensation, alors que Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat, avait écarté El Mountassir Bensaid du poste de directeur de l’Ecole nationale de l’architecture.

 

-La cité universitaire de Marrakech s’embrase pour la 3ème fois depuis octobre dernier à cause d’affrontements entre des courants estudiantins. De nouvelles confrontations ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi entre des étudiants issus des provinces du sud et d’autres inféodés au courant dit kaidi, d’une part et avec les forces de l’ordre, d’autre part, où ont été utilisés des cocktails molotov et des gourdins, provoquant de graves dégâts matériels aux biens des habitants et des commerces des quartiers avoisinants.

 

-Des fonctionnaires du service de contrôle de la qualité au port Tanger-Med accusés de chantage exercé à l’égard de sociétés d’exportation. Le port Tanger-Med vit ces jours-ci au rythme d’un grand scandale où sont impliqués des fonctionnaires du service de contrôle de la qualité relevant du ministère de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies, suite à des plaintes adressées au délégué du ministère à Tanger par deux sociétés où elles font état d’actes de chantage et d’abus de pouvoir de la part de ces deux responsables qui ont été suspendus en attendant les résultats de l’enquête menée par une mission d’inspection relevant du département d’Abdelkader Aâmara.

 

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

 

-Le Parti socialiste unifié (PSU) appelle Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, à un dialogue national pour la reconstruction de la Gauche lors de la troisième session du Conseil national du parti à Casablanca, où les débats ont porté sur la réalité de la Gauche et son avenir à la lumière des développements actuels, ainsi que sur la recherche d’un mode d’action pour la reconstruction de la gauche.

 

-L’Interpol traque 100 Marocains à travers le monde. Selon un bulletin de l’Interpol, la liste des Marocains recherchés comprend une dizaine de présumés terroristes, alors que les autres sont recherchés pour trafic international de drogue, blanchiment d’argent, falsification de documents et vol de voitures.

 

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.

 

-Le Parti de l’Istiqlal déclare une guerre médiatique ouverte au PJD via son quotidien arabophone « Al Alam » et des responsables au sein de la formation de la balance indiquent que la nouvelle direction est soucieuse de faire réussir cette expérience gouvernementale à condition de réaliser un véritable décollage économique et la paix sociale, soulignant que le PI ne sortira pas du gouvernement et continuera d’assumer pleinement ses responsabilités, puisqu’il constitue une composante essentielle de la coalition gouvernementale.

 

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.

 

-Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane invite les secrétaires généraux des cinq centrales syndicales les plus représentatives et la présidente de la CGEM à tenir, la semaine prochaine, une réunion de la « Haute commission », afin de discuter des questions d’ordre syndical. Suite à cette invitation, Abderrahmane Azzouzi, SG de la FDT, a indiqué que la Fédération et la CDT vont trancher dans les prochains jours, dans le cadre de leur coordination, leur position concernant la participation à cette réunion.

 

-Le conflit au sein de l’USFP s’invite à la commission administrative et au groupe parlementaire. Le groupe d’Ahmed Zaidi, candidat malheureux au poste de Premier secrétaire, cherche à prendre le contrôle de la commission administrative du parti pour « protéger l’USFP contre tout déraillement de la ligne socialiste ». Un dirigeant USFPéiste indique par ailleurs que les sympathisants de Zaidi ont réalisé, après la réunion du groupe parlementaire lundi dernier, que le conflit avec Lachgar pourrait leur faire perdre la direction du groupe en raison de la présence de membres pro-Lachgar qui tente de renforcer sa position.

 

+ATTAJDID+:.

 

-Environ 140 familles des tribus d’Ait Lias vivent dans des « baraques » dans plusieurs douars de la commune Oued Ifrane, au milieu des montagnes de l’Atlas, dans des conditions précaires. Les habitants sont privés d’infrastructures de base (établissements scolaires et sanitaires, transport public..). Par ailleurs, un responsable de la Kiadat de Souk El-Had a vivement réprimandé le conducteur d’un charriot pour avoir emmené le journaliste du quotidien dans la région.

 

-Grogne parmi les candidats à l’opération du pèlerinage 2013 suite à la décision du ministère des Habous et des affaires islamiques d’augmenter de 2100 DH le prix à payer pour effectuer le rite du pèlerinage par rapport aux frais de l’année précédente. Selon Khalid Boutayeb, chef du département Hajj et des affaires sociales au ministère, cette hausse est due à la flambée des prix de logement à la Mecque et à Médine, et ce en raison du manque de l’offre en logements suite à la démolition de plusieurs habitations dans le cadre des travaux d’extension de la Mosquée de la Mecque.

 

+RISSALAT AL OUMMA+:.

 

-Les députés de l’opposition et de la majorité à la Chambre des représentants ont vivement critiqué, mardi, le travail de la mission d’enquête parlementaire au holding Al Omrane, effectuée par une sous-commission ad hoc mise en place par la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants. Ils ont également critiqué la méthodologie suivie dans l’élaboration du rapport de la mission d’enquête.

 

+AL MOUNAATAF+:.

 

-A cause de son ignorance de la dimension sociale et de sa consécration de la crise d’endettement: La majorité passe au forceps le PLF 2013 à la Chambre des Conseillers, où les partis de l’opposition ont réussi à faire chuter en commission cinq budgets sectoriels.

 

+AL ALAM+:.

 

-Cité universitaire de Marrakech: Des armes blanches, des jets de pierre et des cocktails molotov dans de violents affrontements entre des étudiants issus des provinces du sud et d’autres appartenant au courant dit « kaidi », ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre pour assurer la sécurité des résidents et des lieux avoisinants.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma