Mardi 17 Octobre 2017

Revue de presse du mardi 20 novembre 2012

Ajouté le 20 Novembre 2012 à 10:48


 

 

  L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du mardi 20 novembre 2012

 

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.

 

-Le Patronat propose des amendements au PLF 2013: Claire et concise, la CGEM prend la défense des salariés. En plus de défendre l’entreprise, la CGEM défend les salariés. En effet, la Confédération a répondu hier au projet de loi de finances actuellement soumis à l’examen à la 1ère Chambre du Parlement en élaborant un ensemble d’amendements qui servent autant les intérêts des entreprises que ceux des salariés. A ce titre, la CGEM propose de renoncer à l’institution de la contribution de solidarité sur les revenus des salariés. En contrepartie, consciente des contraintes budgétaires de l’Etat et dans un souci de jouer son rôle d’institution citoyenne, la CGEM propose une démarche audacieuse qui veut qu’en lieu et place d’une ponction sur les salaires, la contribution des grandes entreprises qui réalisent un bénéfice égal ou supérieur à 100 millions DH soit augmentée, pour la porter à 2 pc de leur résultat au lieu de 1,5 pc proposés par le projet de loi de finances.

 

-Une précampagne électorale à l’USFP: Les cinq candidats dévoilent leurs projets. Le 9ème congrès national de l’USFP atteint sa dernière ligne droite. A moins d’un mois du congrès, les candidats en lice pour la succession à Abdelouahed Radi ont déjà entamé leurs campagnes même si elles ne doivent pas démarrer qu’à la fin de ce mois. Les cinq candidats sont donc passés à la vitesse supérieure ces derniers jours. Ils multiplient les rencontres avec les militants du parti mais également les responsables des organisations parallèles.

 

+LIBERATION+:.

 

-Chabat qualifie l’action gouvernementale de brouillonne: « Nous attendons la fin des travaux du 9ème Congrès de l’USFP pour plus de coordination avec notre allié naturel ». Depuis quelque temps, depuis qu’il est à la tête de l’Istiqlal, Hamid Chabat ne cesse de parler de l’imminence et de la nécessité d’un remaniement ministériel, critiquant au passage le rendement et la gestion des affaires publiques de la part de la majorité, ministres istiqlaliens compris. Le SG de l’Istiqlal a par ailleurs précisé que la direction attend le 9ème congrès de l’USFP pour plus de concertation avec ses alliés dans la Koutla en vue d’approfondir le débat sur le type de remaniement nécessaire.

 

-Le Maroc au chevet des victimes de la barbarie sioniste: Israël poursuit ses massacres à Gaza. offensive meurtrière de l’armée israélienne qui met à feu et à sang Gaza se poursuivait lundi pour la 6ème journée consécutive faisant une quinzaine de mort, portant ainsi le nombre des victimes de cette barbarie à une centaine de décès parmi la population palestinienne. Le Maroc, sensible à la situation tragique à Gaza et fidèle à l’esprit de solidarité envers le peuple palestinien martyr, a fermement condamné l’agression sioniste. SM le Roi Mohammed VI a ordonné la mise en place d’un hôpital de campagne marocain dans la bande de Gaza. L’initiative royale se veut conforme à l’esprit du Conseil de la Ligue arabe qui avait, entre autres, exhorté les pays arabes à apporter aides médicales et humanitaires à la population palestinienne de Gaza et à mettre à disposition des moyens techniques nécessaires pour le transport des blessés palestiniens à des fins de soins dans les pays frères.

 

+L’ECONOMISTE+:.

 

-Budget 2013: la CGEM surprend. Le gouvernement Benkirane ne devait certainement pas s’y attendre! La Confédération patronale, qui avait déclaré depuis le début que la taxation des hauts salaires est une solution de facilité, vient de proposer sa suppression. En contrepartie, elle suggère que ce soient les entreprises qui prennent en charge le manque à gagner pour le fonds de cohésion sociale. Selon le Patronat, la sur-taxation des hauts revenus affecterait les salaires des cadres des PME, qui « constituent une ressource indispensable pour relever les défis de la compétitivité ».

 

-L’Etat accélère le renflouement de l’ONEE. Trois milliards DH! C’est le montant que l’Etat va injecter au titre de la recapitalisation de l’Office national de l’eau et de l’électricité pour assainir sa situation financière. Cette recapitalisation se fera en trois tranches: un premier milliard versé en octobre et novembre. Deux autres suivront rapidement dans les premiers mois de 2013. Cet argent frais est l’un des piliers du contrat-programme qui contient aussi des mesures de rationalisation des charges.

 

+LE SOIR ECHOS+:.

 

-Gaza martyrisée. La bande de Gaza est toujours sous les bombardements de l’armée israélienne plus de six jours après le déclenchement de l’opération « pilier de défense ». Une situation dramatique dénoncée de part et d’autre par le monde entier. Sur le plan diplomatique, les tractations en vue d’une trêve sont toujours en cours.

 

-PLF 2013: La CGEM défend les salariés! La CGEM vient de rendre publiques ses propositions d’amendements au titre du projet de loi de finances 2013. Prônant une démarche solidaire et audacieuse, elle continue sur sa contre-attaque farouche rejetant catégoriquement les propositions gouvernementales. Le Patronat marocain qui se veut plus solidaire estime plus judicieux d’épargner les revenus salariaux et suggère plutôt de reconduire la contribution de solidarité sur les bénéfices seulement pour un an au lieu de trois ans ainsi que de revoir à la hausse la contribution des grandes entreprises.

 

+L’OPINION+:.

 

-SM le Roi ordonne la mise en place d’un hôpital de campagne marocain dans la Bande de Gaza: Consécration de la solidarité de proximité. Par ce geste humanitaire, qui n’est pas le premier du genre, le Souverain, non seulement vole au secours de la population palestinienne victime d’actes d’agressions sionistes que le Maroc dénonce vivement, inscrit de nouveau le Royaume au premier rang des nations qui portent très haut l’étendard de la solidarité humaine.

 

+AL BAYANE+:

 

-Agression israélienne contre la bande de Gaza: Chassé-croisé diplomatique sous les bombes. Comme à son habitude, Israël entame une nouvelle fois ses prochaines élections législatives par une campagne militaire. La nouvelle agression contre la bande de Gaza en est une énième épreuve. Pour mettre fin à cette agression, un chassé-croisé diplomatique se déroule depuis le weekend en vue d’imposer une nouvelle trêve entre les groupes armés palestiniens de Gaza et l’armée israélienne.

 

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.

 

-Sécurité routière: Les auto-écoles dans la ligne de mire. Face aux différentes réclamations pointant du doigt la responsabilité des auto-écoles dans l’augmentation du nombre des accidents, le ministère de l’Equipement et du transport a élaboré un nouveau cahier des charges. Afin de parer à ces problèmes, le ministère de l’Equipement et du transport a élaboré un nouveau cahier des charges fixant les conditions d’ouverture et d’exploitation des établissements d’enseignement de la conduite. Après avoir suivi le circuit de réglementation, ce projet va entrer en vigueur le 1er décembre prochain.

 

+AL MASSAE+:.

 

-Le PJD affirme: « Nous allons poursuivre les réformes avec SM le Roi et nous n’allons pas céder au +chantage+ de l’Istiqlal ». La direction du Parti de Benkirane a saisi l’occasion de la tenue de la réunion de son secrétariat général samedi et dimanche derniers, pour émettre des messages clairs à l’adresse de ses alliés au sein du gouvernement et de l’opposition. Ainsi, les membres du Secrétariat général ont été unanimes à affirmer lors de leurs interventions que le PJD ne cèdera pas face au chantage de l’Istiqlal, allusion faite à l’appel au remaniement ministériel, estimant que les pressions exercées par le parti de la Balance pour atteindre ses objectifs relèvent d’une logique « bien révolue ».

 

-Dilapidation de deniers publics dans la construction d’un centre médical « inexploitable »!. Un rapport confidentiel a mis à nu d’innombrables et graves irrégularités ayant entaché la réalisation d’un centre de médecine légale à Kénitra, qui s’est avéré « totalement inexploitable », après expertise suite à la fin des travaux de sa construction qui ont coûté plus de 3,8 MDH.

 

-Fathallah Oualalou, candidat en lice dans la course au Premier secrétariat de l’USFP insiste pour que le parti reste toujours dans les rangs de l’opposition. Dans la plate-forme de son programme électoral, M. Oualalou a indiqué que sa candidature pour présider aux destinées du parti vise à contribuer aux côtés des USFPéistes à la reconstruction du parti, tout en reconnaissant que la régression du rayonnement de l’USFP sur les plans organisationnel et politique est due aux conflits internes et à l’éloignement de la culture du projet sociétal.

 

-Nouveau scandale: Un responsable au ministère de Rebbah cède un appartement à son gendre. Le directeur de la Fondation des oeuvres sociales du ministère de l’Equipement et du Transport a cédé un appartement d’une superficie de plus de 100 M2 sis à Hay Nahda à son gendre résidant en Suisse pour près de 120 MDH. Par ailleurs, des sources bien informées ont indiqué que la Fondation des oeuvres sociales a tiré la sonnette d’alarme à cause de plusieurs infractions enregistrées ces dernières années, qui l’ont conduit à une situation financière très alarmante, avec un déficit de plus de 90 MDH, ce qui exige l’intervention immédiate et urgente des responsables pour mettre fin à la mauvaise gestion de la Fondation.

 

-L’association « Watani pour la liberté et la justice » fixe le 17 novembre 2013 comme date pour la tenue d’un référendum non officiel sur l’avenir des villes de Sebta et Melilia. Dans ce sens, Mohamed Boudouhi, président de l’association, active en Catalogne, a précisé que cette ONG va veiller tout au long de l’année prochaine aux préparatifs de ce référendum qui permettra de connaître le choix des habitants entre la rétrocession de ces deux villes au Maroc ou leur maintien sous contrôle espagnol.

 

+ASSABAH+:.

 

-Hamid Chabat, SG de l’Istiqlal, affirme qu’ »il y a une crise de prise de décision politique au sein du gouvernement » et réclame d’urgence un remaniement ministériel lors d’une rencontre avec des leaders des partis de l’opposition, tout en n’écartant pas l’éventualité de rejoindre ses rangs. Chabat a aussi noté que ce remaniement est devenu une nécessité impérieuse une année après l’installation de l’Exécutif au regard de la lenteur de son action et la vague de tension sociale qui sévit depuis un certain temps.

 

-Le bureau de la Chambre des Conseillers revient sur la décision de publier la liste des noms de 90 conseillers absentéistes des séances de la 2ème Chambre. Des sources informées ont indiqué que la publication de cette liste a été reportée suite à un différend qui a éclaté lors de la réunion du bureau de la Chambre pour éviter de tomber dans une sorte de « dénigrement politique ».

 

-Différend au sein de l’Istiqlal autour de la position à prendre vis-à-vis du gouvernement Benkirane: Des dirigeants istiqlaliens, membres du Comité exécutif, dont Noureddine Mediane, président du groupe istiqlalien à la chambre des représentants, et Abdellah Bekkali, directeur de publication du quotidien « Al Alam », ne partagent pas les avis de Hamid Chabat, concernant l’imposition d’un remaniement ministériel ou le retrait de la coalition gouvernementale. Par ailleurs, le courant pro-Bakkali aspire à la participation de l’USFP au sein de l’équipe Benkirane et refuse de se retirer de l’Exécutif.

 

-Des membres de la jeunesse du MP se rassemblent dans le cadre d’un mouvement réformateur et appellent Mohand Laenser, SG du parti de l’Epi, à intervenir d’urgence pour assainir le climat au sein de la jeunesse harakie et de la sauver de l’anarchie dont ils endossent la responsabilité à Aziz Dermoumi, SG de la jeunesse, qu’ils accusent de prendre des décisions unilatérales ne respectant pas ainsi la démocratie interne.

 

-Abdelouahed Radi, Premier secrétaire sortant de l’USFP, indique qu’il ne se portera pas candidat à aucun poste de responsabilité au sein du parti, soulignant qu’il poursuivra son action en tant que député, président de l’Union Interparlementaire et président de commune.

 

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.

 

-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane reçoit le feu vert de SM le Roi pour la réforme de la Caisse de compensation et l’institution de la contribution de la solidarité des riches en faveur des couches démunies, et ce lors de la réunion qui a eu lieu vendredi à Marrakech. Dans ce sens, le gouvernement a décidé la nomination d’un nouveau directeur général de la Caisse suite à un appel à candidatures lancé par le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, et la réduction progressive de la subvention de certains produits particulièrement ceux qui bénéficient aux sociétés industrielles tels que le gaz et les hydrocarbures, alors que des aides financières seront octroyées aux couches défavorisées.

 

-Projet de loi de finances 2013: Une proposition d’amendement pour s’enquérir de la situation des caisses noires et comptes spéciaux: Le groupe parlementaire du PJD examinera, lors de sa réunion hebdomadaire prévue ce mardi, la possibilité de présenter un amendement du projet de loi de Finances permettant davantage de transparence dans la gestion des fonds et comptes spéciaux.

 

-Les employés des collectivités locales se soulèvent contre le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser à cause des prélèvements sur les salaires des grévistes et décident d’observer une grève nationale mercredi et jeudi ainsi qu’un sit-in devant le Parlement jeudi.

 

+AL KHABAR+:.

 

-Fathallah Oulalou à l’origine du communiqué du trio Mohamed El Achaari, Larbi Ajjoul et Ali Bouabid: Des sources indiquent que la candidature de Oualalou pour le poste de premier secrétaire de l’USFP a brouillé les cartes de ces trois dirigeants qui misaient énormément sur le soutien du Maire de Rabat à El Achaari lors du 9ème congrès du parti. Le trio a été surpris par la suite par la candidature de Oualalou, ce qui les a poussé à rendre public ce communiqué dans lequel ils annoncent leur retrait de la course et présente une évaluation critique et politique de la crise au sein du parti de la rose.

 

-L’Association des Marocains victimes de l’expulsion arbitraire d’Algérie tire à boulets rouges sur Youssef Amrani, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, à la suite de sa réponse à une question orale du groupe de l’USFP sur la manière de traiter de nouveau le dossier de ces expulsés, précisant que la réponse de M. Amrani était décevante, l’accusant de ne posséder aucune vision claire pour le règlement de ce dossier en suspens depuis 37 ans.

 

-Les syndicats des collectivités locales décident d’observer une grève nationale mercredi et jeudi et appellent tous les fonctionnaires du secteur à participer au sit-in national qui sera organisé devant le Parlement jeudi matin et à poursuivre leurs mouvements dans le cadre des « vendredis de la colère ».

 

-La jeunesse du parti Al Badil Al Hadari décide, malgré la promulgation du décret de dissolution du parti il y a quatre années, de constituer une commission préparatoire de sa première assemblée générale pour le renouvellement de ses structures. Des sources ont révélé que cette initiative intervient en réaction à la décision du gouvernement conduit par Abdelilah Benkirane. Ce dernier avait proposé lors de sa réunion avec les représentants du parti, soit la création d’une nouvelle formation politique soit le recours à la justice.

 

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

 

-Le prélèvement sur les salaires des grévistes unifie les centrales syndicales. Ainsi, il a été décidé de commun accord entre les bureaux exécutifs de la FDT et de la CDT d’organiser une journée nationale de protestation dont la date sera fixée ultérieurement ». Les deux centrales ont même brandi la menace d’une grève générale pour faire face à l’offensive de l’Exécutif contre les libertés syndicales.

 

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.

 

-Les Marocains expulsés d’Algérie décident de recourir à la Cour pénale internationale pour réclamer leurs droits. Miloud Chaouch, président de l’Association des Marocains victimes de l’expulsion arbitraire d’Algérie, critique vivement le gouvernement Benkirane qui n’a pris aucune initiative en faveur de 45.000 Marocains qui vivent dans une situation sociale difficile, soulignant que l’association demande au gouvernement de soutenir son recours à la CPI à La Haye à travers la prise en charge des dépenses du procès qui peuvent s’élever à 70 MDH.

 

-Les candidats en lice pour le poste de premier secrétaire de l’USFP « décortiquent » la situation au sein du parti: Fathallah Oualalou accuse des Ittihadis de se déchirer et de s’éloigner de la culture du projet sociétal au profit de la guerre des positions, et Ahmed Zaïdi indique que le parti vit des moments de faiblesse très inquiétants, souffre d’un manque de confiance en les structures du parti et de paralysie de toutes les initiatives politiques.

 

-Mohamed Moubdie, président du groupe du Mouvement Populaire à la Chambre des représentants déclare: « Nous n’avons jamais posé ou débattu de la question du remaniement ministériel et toutes les informations publiées à ce sujet sont infondées », refusant par la même l’instrumentalisation du parti pour le règlement de comptes politiciens. Dans un entretien au journal, il a par ailleurs ajouté que « nous souhaitons un gouvernement qui soit à la hauteur des aspirations des citoyens: un Exécutif fort qui incarne le changement démocratique que connaît aujourd’hui le Maroc ».

 

+ATTAJDID+:.

 

-SM le Roi Mohammed VI ordonne la mise en place immédiate d’un hôpital de campagne marocain dans la bande de Gaza suite aux événements tragiques que connait région et la délégation composée de neuf ministres arabes, dont Saad Dine El Otmani, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, se rend aujourd’hui à Gaza pour s’enquérir de la situation dans la bande.

 

-La bibliothèque nationale du Royaume du Maroc abrite, samedi prochain, une rencontre consacrée aux échanges d’idées sur plusieurs questions et ce à l’initiative de la section du groupe international de réflexion « TEDx » en présence de l’Israélien Ofer Bronstein, et Khalid Soufiani, coordonnateur du groupe d’action national de soutien à l’Irak et à la Palestine souhaite la suspension de cette activité « normalisatrice » avec Bronstein, dont l’identité et le lien avec le projet sioniste, sont désormais connus de tous.

 

+AL ALAM+:.

 

-Le Coordinateur résident du système des Nations Unies en Algérie, Mamadou Mbaye déclare, lors d’une rencontre avec la presse dimanche à Alger, que « l’Algérie n’est pas partie prenante dans le conflit du Sahara ». Ainsi, le responsable onusien s’est démarqué du devoir de réserve et a fait fi, à travers cette position, des convictions exprimées par le Conseil de sécurité de l’ONU à ce sujet, ce qui exige de la diplomatie marocaine de prendre des mesures d’urgence et d’oeuvrer pour mettre fin aux dangereux dérapages de certains fonctionnaires et représentants onusiens.

 

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.

 

-Des associations des droits de l’Homme ont décidé d’observer un sit-in devant le siège du Parlement européen à Strasbourg demain mercredi à l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, pour protester contre la situation dramatique endurée par les enfants dans les camps de Tindouf en Algérie. Selon ces mêmes associations, cette situation constitue une terre fertile pour pousser ces enfants vers l’extrémisme et la criminalité.

 

-Malgré leur accueil favorable de la décision du ministère de la santé d’interdire aux médecins du public de pratiquer dans le privé: Les cliniques privées préoccupées par un éventuel manque de réanimateurs et d’anesthésistes. Selon Abdelmajid Boudali, SG du syndicat national des cliniques privées, ces dernières expriment leur inquiétude quant à d’éventuels problèmes d’ordre matériel et non pas techniques en rapport avec la compétence ou les spécialités.

 

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.

 

-Des appels populaires lancés au gouvernement Benkirane pour qu’il prenne des décisions « audacieuses » et « pratiques » pour le soutien des Palestiniens dans la bande de Gaza à travers la mobilisation de la diplomatie marocaine pour mettre fin à l’agression israélienne. Ainsi, des manifestations ont été organisées, le week-end dernier dans plusieurs villes du Royaume en signe de solidarité avec le peuple palestinien alors que les préparatifs vont bon train pour l’organisation d’une marche nationale dimanche prochain pour faire entendre la voix du peuple marocain qui soutient la cause palestinienne.

 

+AL MOUNAATAF+:.

 

-A l’approche de la fin de la 1ère année du mandat de l’actuel gouvernement: la classe ouvrière vit au rythme d’une vive tension sociale marquée par de forts mouvements de manifestation attisés par la déception quant au contenu du projet de loi de finances 2013 qui ne répond pas aux attentes des citoyens en général, et de la classe laborieuse en particulier.

 

+RISSALAT AL OUMMA+:.

 

-Des rencontres déclarées et non déclarées entre plusieurs partis en prévision de la soumission d’une motion de censure contre le gouvernement Benkirane. Des sources indiquent la tenue de réunions « secrètes » entre des groupes parlementaires de la majorité et de l’opposition pour faire chuter le gouvernement à travers une motion de censure, au moment où les relations entre le PJD et le RNI font état d’une trêve visant à laisser la porte ouverte à une éventuelle rentrée du RNI au gouvernement à la place de l’Istiqlal.

 

+AL BAYANE+:.

 

-Le gouvernement poursuit, lors de sa prochaine réunion, l’examen et l’adoption de son plan législatif qui comprend une série de projets de loi, ordinaires et organiques ainsi que l’échéancier pour la mise en oeuvre de ces différents textes, dont les premiers devraient être seront soumis au parlement au plus tard au début de l’année 2013








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma