Mardi 25 Avril 2017

Revue de presse du mercredi 26 septembre 2012

Ajouté le 26 Septembre 2012 à 9:06


 

 

 

 

   L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du mercredi 26 septembre 2012:

 

 

LIBERATION

 

-Le MEN se substitue aux délégations et académies pour gérer les demandes: Des autorisations au compte-gouttes pour les enseignants tentés par le privé. Beaucoup de bruit pour rien. Finalement, les enseignants du public peuvent bel et bien exercer dans le privé. Le changement au fait constitue tout au plus une "résurrection" de textes qu'on avait fini par oublier à force de ne pas en tenir compte. Lesdits enseignants doivent, comme cela devait être toujours le cas, se soumettre aux circulaires et notes réglementant cette pratique. Un changement de taille, cependant, l'autorisation est désormais gérée par le ministère et non par les délégations ou les académies.

 

-La retraite à 62 ans, sans passer par la commission concernée: Nizar Baraka provoque l'ire des syndicats. La retraite à 62 ans au lieu de 60 pour les fonctionnaires ne manquerait pas de faire l'objet d'une polémique soutenue entre les syndicats et le gouvernement, surtout si ce dernier inclut cette option dans la loi de Finances 2013 sans passer par la commission chargée de discuter de la problématique des Caisses de retraites. Pour Larbi Habchi, membre du bureau exécutif de la FDT: "Les syndicats ne sont pas au courant de cette mesure que le gouvernement entend introduire dans la loi de Finances 2013. Le gouvernement n'a pas le droit de le faire. Car, il y a une commission technique et politique qui se penche sur cette problématique".

 

AUJOURD'HUI LE MAROC

 

- Pour un salaire mensuel maximum de 7.143 DH: Louardi invite les médecins du privé à exercer dans les hôpitaux publics. Des médecins généralistes, spécialistes, chirurgiens-dentistes ou encore des pharmaciens exerceront bientôt dans les hôpitaux publics. La loi ne le permet pas aujourd'hui, mais le gouvernement vient d'élaborer un projet de décret qui autorise le ministre de tutelle à recruter parmi les médecins libéraux. Ainsi, le département de la Santé proposera des Contrats à durée déterminée (CDD) de 11 mois renouvelables trois fois maximum pour les praticiens du privé. Ces derniers recevront un salaire mensuel maximum de 7.143 dirhams. Le recours aux médecins du privé est expliqué par les responsables par la pénurie chronique que connaît le Maroc parmi le personnel médical.

 

-Le comité exécutif du PI démarre ses travaux: Chabat veut réviser le règlement interne de l'Istiqlal. Après l'élection de Hamid Chabat secrétaire général de l'Istiqlal, le conseil national a élu les membres du comité exécutif. Et la liste proposée par Chabat et ses alliés a entièrement été approuvée. Les tenants de la thèse adverse y ont vu "une vengeance", une autre marque d'exclusion". Mais selon Adil Benhamza, membre reconduit du comité exécutif, "la composition actuelle de cette instance dominée par le courant Chabat est le résultat de la démocratie et permet au contraire une cohésion homogénéité optimale, condition indispensable pour une reddition des comptes".

 

AL BAYANE

 

-Rentrée agricole: Les précipitations de l'espoir. C'est un ouf de soulagement que viennent de pousser les agriculteurs. Les premières ondées d'automne font leur apparition ne peuvent être que bénéfiques pour les opérations de labour, en particulier dans la région du Sud, sachant que le démarrage de la campagne agricole dépend étroitement de précipitations significatives. En attendant, les agriculteurs attendent toujours les mesures qui seront prises par le gouvernement pour le lancement officiel de la campagne agricole.

 

L'ECONOMISTE

 

-BAM ne panique pas: Le taux directeur maintenu à 3pc. La décision de Bank Al-Maghrib de maintenir le taux directeur à 3pc à l'issue du conseil du 25 septembre a été accueillie avec amertume dans les salles de marché. Les professionnels s'attendaient à une révision à la baisse du taux mère pour donner un nouveau souffle à l'activité économique. Pour eux, les conditions étaient réunies pour une manipulation du taux directeur après la baisse intervenue en mars dernier. La Banque centrale, elle, juge la situation autrement, et motive son choix par "une orientation globalement neutre des risques et une prévision centrale de l'inflation en ligne avec l'objectif de stabilité des prix".

 

-L'Istiqlal a un nouveau comité exécutif. Hamid Chabat, nouvellement élu à la tête du parti de l'Istiqlal, a réussi son premier grand test. Il a en effet pu se constituer une large majorité au sein du Comité exécutif élu lundi dernier en début de soirée. On ne compte plus, désormais, dans ce comité que des membres qui ont toujours été favorables à l'élection de Chabat au poste de secrétaire général de la formation politique.

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB

 

-Complexe solaire d'Ouarzazate: Les Saoudiens dans la première tranche. Après avoir poussé le suspense à son paroxysme pendant des mois, Mustapha El Bakkouri, président du directoire de la MASEN (Moroccan Agency for Solar Energy), a finalement dévoilé le consortium adjudicataire ayant remporté l'appel d'offres afférent à la conception et la maintenance de la première phase du complexe solaire d'Ouarzazate. Et c'est le groupe saoudien "International Company for Water and Power" (ACWA) qui a été retenu pour la concrétisation de ce projet de grande envergure.

 

L'OPINION

-Election d'un nouveau comité exécutif avec 14 nouveaux membres: Une équipe homogène qui travaillera unie. Le deuxième point figurant à l'ordre du jour de la première session ordinaire du Conseil national du Parti de l'Istiqlal issu du 16ème congrès général du parti, et consacré à l'élection des membres du comité exécutif, a été couronné par l'élection de 26 membres de cette instance exécutive, dont six femmes et quatre jeunes masculins de moins de 40 ans. Ainsi, 12 anciens membres ont été maintenus et 14 nouveaux membres ont été élus pour la première fois.

 

AL MASSAE

 

-Les partisans de Abdelouahed El Fassi intentent un procès contre Hamid Chabat pour "fraude", après que le courant du nouveau SG du parti ait remporté la majorité écrasante des 26 sièges du Comité exécutif. Par ailleurs, Chabat a offert un déjeuner en l'honneur des membres du Comité pour la mise en place de la feuille de route à suivre au cours des quatre prochaines années.

 

-Annonce en octobre prochain de la liste des nouveaux ambassadeurs marocains: Des sources informées ont révélé que cette liste comprend le nom de Mohamed Cheikh Biadillah, actuel président de la Chambre des Conseillers, qui devrait, selon les mêmes sources, occuper le poste d'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, en remplacement de Mohamed Loulichki.

 

-Abdelmajid Moumer, membre de la jeunesse ittihadie et candidat pour le poste de Premier secrétaire de l'USFP intente un procès contre la Cour des comptes pour "atermoiement" dans la publication de son rapport sur les finances de l'USFP.

 

-Les conseillers communaux de la ville de Rabat appellent à la révision du système de l'unité de la ville après neuf années de sa mise en œuvre, précisant que ledit système a provoqué "un blocage" dans la gestion des affaires de la ville et attisé les conflits politiques dans les villes où il a été appliqué, notamment Tanger, Marrakech et Casablanca.

 

ASSABAH

 

-Abdelilah Benkirane et Hamid Chabat "face to face": Grande prudence au sein du PJD vis-à-vis des répercussions de l'élection de Hamid Chabat à la tête de l'Istiqlal sur la participation du parti au sein du gouvernement. Par ailleurs, des sources proches de Chabat ont affirmé que ce dernier oeuvre à la désignation d'un porte-parole des ministres de l'Istiqlal au sein du gouvernement, et ce, selon les mêmes sources, en vue de contrecarrer les sorties médiatiques "populistes" des ministres pjdistes et qui engagent l'ensemble des autres ministres.

 

 

-Abdelkader El Kihel, le SG de la jeunesse istiqlalienne, arrive en tête des élections des membres du Comité exécutif de l'Istiqlal devançant ainsi d'anciens ministres alors que Khadija Zoumi qui a soutenu Chabat n'a pas été élue membre dudit Comité.

 

-Les partisans de Abdelouahed El Fassi affirment que l'Istiqlal a été victime d'"une conspiration bien orchestrée": Ils ont déclaré qu'ils vont prendre la décision politique qui s'impose à la nouvelle situation et poursuivre leur militantisme au sein du parti, refusant toute scission ou la formation d'une nouvelle instance politique à l'heure actuelle.

 

AL KHABAR

 

-Scandale de taille en Chine: L'ambassadeur du Maroc à Pékin, Jaafar Alj Hakim, s'absente lors des travaux du 3ème forum économique et commercial sino-arabe, tenu du 13 au 17 septembre dans la ville de Yinchuan, capitale de la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest) et ignore la délégation du PJD, qui a représenté le Royaume à ce forum. Khalid Rahmouni, membre du secrétariat général du parti de la lampe, a exprimé son mécontentement vis-à-vis de l'attitude de l'ambassadeur marocain, alors que la délégation, conduite par Mohamed Yatim, vice-président de la Chambre des représentants, a été chaleureusement reçue par les responsables du ministère des affaires étrangères et du parti communiste chinois. Rahmouni a affirmé avoir informé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani, de cet incident, en attendant la version des faits de Mohamed Yatim.

 

-Victoire écrasante du courant Chabat aux élections du comité exécutif du parti. Cette élection n'a pas apporté de grandes surprises, à l'exception de la défaite de la parlementaire et numéro 2 de l'UGTM, Khadija Zoumi.

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 

-Préparation de la prochaine rentrée parlementaire: Des consultations entre les groupes de la majorité à la Chambre des représentants avant l'ouverture de la session d'automne pour définir un plan de travail commun au sein de la première Chambre. Par ailleurs, les coordinateurs de la majorité gouvernementale, le président du groupe du PJD à la première Chambre, Abdelaziz Omari, et le président du groupe istiqlalien à la chambre des Conseillers, Mohamed El Ansari ont tenu une réunion avec Habib Choubani, ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, consacrée à l'examen de la tenue d'une rencontre avec le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane et les autres ministres pour préparer la prochaine rentrée parlementaire.

 

-Les partisans de Abdelouahed El Fassi recourent à la justice contre Hamid Chabat après avoir mis en doute la transparence de l'opération d'élection des membres du Comité exécutif de l'Istiqlal, et ce à la suite de l'échec essuyé par la plupart des ministres istiqlaliens lors de cette élection à l'exception de Abdessamad Kayyouh.

 

-Inquiétude du PJD vis-à-vis du nouveau SG de l'Istiqlal, Hamid Chabat: Une source au sein du parti de la Lampe a indiqué que cette appréhension est due au fait que Chabat avait, à maintes reprises, adressé des signaux "inamicaux" envers le PJD, ajoutant que des responsables pjdistes s'attendent au pire de la part de Chabat.

 

-Affaire de corruption au sein du ministère de la Santé: Des sources syndicales affirment que de fortes pressions ont été exercées sur le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi, qui ont donné lieu à l'arrêt de la mission d'inspection effectuée par l'Inspecteur général du ministère juste après l'éclatement du scandale du marché des vaccins qui a conduit au limogeage du directeur de l'Equipement et du chef de service des médicaments.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 

-Le gouvernement Benkirane face à l'épreuve de la légitimité de la Loi de finances 2013 qui sera présentée en novembre sur fond d'une conjoncture délicate marquée par les répercussions de la crise économique et financière internationale sur l'économie marocaine. Ainsi, selon des sources sûres, ce projet de loi de finances sera le vrai test sur le plan politique pour le gouvernement Benkirane et un indicateur pour l'évaluation des intentions de l'Exécutif sur les plans économique et social pour répondre aux attentes des citoyens et aux revendications des acteurs économiques.

 

-UGTM: Khadija Zoumi grande favorite en lice pour remplacer Hamid Chabat à la tête de la centrale syndicale. Selon des sources, la voie ne sera pas cependant balisée devant Khadija Zoumi, surtout après l'émergence de gros différends entre elle et le nouveau SG du parti de l'Istiqlal, ce qui lui a valu son écartement du nouveau comité exécutif.

 

 

-Le président de la Ligue de l'enseignement privé, Mohamed Talib accuse le ministre de l'Education nationale, Mohamed El Ouafa de "vol" de 1500 enseignants du privé qui ont été formés par la Ligue en partenariat avec l'ANAPEC dans le cadre de l'opération de recrutement direct suivie à quatre occasions par le ministère. Dans un communiqué, Talib a par ailleurs qualifié la circulaire interdisant de manière provisoire aux enseignants du privé d'exercer dans le public d'"acte de vengeance", non étudié et unilatéral qui incite à la déperdition scolaire.

 

AL ALAM

 

-Election d'un nouveau comité exécutif de l'Istiqlal avec 14 nouveaux membres: Le nouveau comité compté six femmes et quatre jeunes et la démocratie interne au sein du parti saluée par différents acteurs sur les plans national et international.

 

AL MOUNAATAF

 

-Hamid Chabat réclame la formation d'un gouvernement de coalition. Selon des sources proches du nouveau SG du parti de l'Istiqlal, Chabat tient à un remaniement ministériel et à la formation d'un gouvernement de coalition, où le parti de la balance possèdera huit portefeuilles ministériels.

 

-Les professeurs agrégés décident de poursuivre en justice le ministère de l'Education nationale en raison des prélèvements effectués sur leurs salaires pour la seule raison d'avoir exercé leur droit syndical. Par ailleurs, ils ont décidé d'observer une grève nationale les 4 et 5 octobre prochain.

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

 

-Le ministère de l'Education nationale reçoit 716 plaintes via le numéro vert et ce une semaine après le lancement de ce service. Les plaintes portent sur le retard accusé dans l'ouverture de certains internats et de certaines cantines scolaires, et l'absence d'enseignants. La cellule centrale chargée d'assurer le suivi des plaintes affirme que 360 plaintes ont été traitées, alors que les services régionaux du ministère œuvrent pour le traitement des autres plaintes.

 

ATTAJDID

 

-Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, décharge les présidents des universités de la gestion financière et des projets d'investissement. Lors d'une journée d'étude sur la gouvernance au sein des universités, organisée mardi à Rabat, Daoudi a souligné que de grandes sommes d'argent sont dépensées sans aucun résultat probant.

 

-Grande marche pour l'eau à Aït Ourir: Près de "5000" habitants de la ville de Aït Ourir, près de Marrakech, ont organisé lundi une marche inédite en guise de protestation contre les coupures récurrentes de l'eau potable. Face à cette situation, les autorités locales ont promis de régler ce problème de manière progressive.

 

RISSALAT AL OUMMA

 

-La ligue de l'enseignement privé au Maroc tire à boulets rouges sur Mohamed El Ouafa, ministre de l'Education nationale: Elle a dénoncé le non respect par le ministère de ses promesses relatives au soutien, à la promotion et à la mise à niveau du secteur de l'enseignement privé ainsi que son atermoiement qui retarde l'ouverture des centres de formation aux enseignants de ce secteur.

 

-Marche imposante à Aït Ourir pour l'eau: La ville située près de Marrakech a connu lundi une marche avec la participation de près de "15.000" personnes vers le siège de la wilaya de la cité ocre, en guise de protestation contre la qualité et les coupures récurrentes de l'eau potable.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

Villa des arts de Casablanca : Rencontre avec Rachida Madani et Rachid Khaless

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

Parlement: Sanctions prévues à l’encontre des députés absentéistes

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

Rabat-Alger: réconciliation en vue?

Le Trophée Aïcha des Gazelles accompagné par La MDJS

Athlétisme : le Cubain Dayron Robles en stage en Martinique





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma