Samedi 27 Mai 2017

Revue de presse du vendredi 13 juillet 2012

Ajouté le 13 Juillet 2012 à 9:43


 

 

 

 

  L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du vendredi 13 juillet 2012 :

 

AUJOURD'HUI LE MAROC

 

-Retour MRE: 80.000 de moins que l'année dernière! Cette année, les MRE ayant traversé le Détroit de Gibraltar à destination du Maroc sont moins nombreux. Selon les statistiques de la Guardia civil espagnole du 15 juin au 10 juillet 2012, le nombre de passagers a baissé de 15,8 pc par rapport à la même période de l'année précédente. Au total, 419.380 passagers et 108.168 véhicules sont rentrés au Maroc, contre 498.203 passagers l'année précédente. Une situation qui soulève plusieurs interrogations quant aux raisons qui expliquent cette baisse. La crise économique n'est pas à écarter, les MRE subissant de plein fouet les effets de la crise et les politiques d'austérité mises en place. Mais le ministère chargé des MRE ne voit pas les choses du même œil en avançant la hausse des transferts des MRE. Pour Mohamed Bernoussi, le SG du ministère, le véritable problème se pose au niveau des prix des billets d'avion qui restent trop chers et empêchent les familles nombreuses de se rendre au Maroc pour passer leurs vacances.

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB

 

-Rapport sur la prison d'Oukacha : L'argumentaire de l'Administration pénitentiaire. Hafid Benhachem, le délégué général de l'Administration pénitentiaire, s'est bien préparé pour cet oral devant les membres de la commission, qui sont venus en masse pour l'entendre. En effet, il s'est armé d'un rapport consistant pour faire le point sur les conclusions faites par les 12 députés, membres de la commission exploratoire. A travers son rapport, Benhachem a tenu, de prime abord, à louer le travail "important et positif" effectué par la commission, mais il a pointé du doigt le déséquilibre dudit rapport ainsi que la méthodologie suivie, notamment en ce qui concerne la généralisation du constat fait dans la prison d'Oukacha aux autres établissements pénitentiaires.

 

LIBERATION

 

-Les dernières augmentations des tarifs ne les ont pas satisfaits : la grogne des taximen casablancais se poursuit. A Casablanca, l'augmentation des tarifs des taxis, décidée dernièrement, ne semble pas déplaire qu'aux usagers mais également à certains professionnels du secteur qui jugent les dernières hausses de dérisoires et d'inefficaces. Pour eux, la résolution du problème de la hausse des prix des carburants passe par la concession du droit de publicité aux taximen et non par la hausse des tarifs. Un sit-in est prévu lundi 16 juillet pour réclamer ce droit et protester contre la situation du secteur qualifié de "déplorable".

 

L'ECONOMISTE

 

-El Malki réclame l'amnistie fiscale pour contrer la récession. La croissance sera faible cette année. De Bank Al-Maghrib au HCP, en passant par le FMI, toutes les prévisions sont unanimes. Au milieu de cette compétition de chiffres (3 pc pour BAM et 2,8 pc pour le HCP), le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) essaie de se démarquer en annonçant, par le biais de son président Habib El Malki, que le Centre reste fidèle à sa première estimation de début d'année qui prévoit un taux de croissance de 3,2 pc. Pour le Centre, le nouveau contexte politique et économique a fortement contribué à fragiliser la croissance. Ainsi, pour créer un climat psychologique chez les opérateurs économiques, le CMC propose une amnistie fiscale qui peut mettre fin au climat de doute.

 

L'OPINION

 

-Se disant "marginalisés" par les pouvoirs publics et réclamant une restructuration de fond du secteur : les professionnels des taxis à Casablanca se mobilisent. Ainsi, l'Union régionale des taxis, syndicat affilié à l'Union générale des entreprises et professions (UGEP), a décidé d'observer un sit-in lundi prochain de 10H à midi devant la gare Casa-voyageurs en guise de protestation contre la situation de la profession, "victime de marginalisation" par les pouvoirs publics, alors que le secteur appelle depuis des décennies à une restructuration de fond.

 

AL MASSAE

 

-Nouveau scandale à l'agence de la conservation foncière à Khémisset: Arrestation du directeur de l'agence en flagrant délit de corruption: Il a été épinglé en recevant un pot de vin d'une valeur de 1500 euros d'un Marocain résidant en Belgique pour la facilitation des procédures de la conservation d'un titre foncier.

 

-Mohamed Cheikh Biadiallah et les Istiqlaliens "enterrent" la commission d'enquête sur l'OCE. Selon un membre de la commission, l'on se dirige vers l'enterrement du rapport sur les dysfonctionnements relevés au sein de l'Office de commercialisation et d'exportation face à l'opposition farouche des Istiqlaliens à sa publication et l'atermoiement du président de la 2ème Chambre dans la fixation de la date de la présentation dudit rapport en séance plénière.

 

-Hafid Benhachem, délégué général de l'administration pénitentiaire, endosse au système judiciaire la responsabilité de la surpopulation au sein des prisons. Il a affirmé que ce problème de surpeuplement est dû au retard accusé en matière de prononciation des jugements notamment pour les personnes en détention préventive.

 

AL KHABAR

 

-Une parlementaire de la commission d'exploration à la prison de Oukacha met en doute la véracité du rapport réalisé sur cet établissement pénitentiaire. La députée Meriem Ouelhane, membre du MP, a indiqué que certaines informations contenues dans ce rapport sont loin de la réalité, ajoutant qu'elle a été surprise par plusieurs points mentionnés dans ledit rapport qui n'ont aucun rapport avec la réalité.

 

-Fuite des documents sur les indemnités et primes au ministère des Finances: Les Ittihadis réclament l'ouverture d'une enquête avec Salaheddine Mezouar et Nourreddine Bensouda. Les membres du bureau national du syndicat national démocratique des finances ont en outre appelé à l'ouverture d'une enquête concernant toutes les primes perçues par le Trésorier général du Royaume lors de son passage de la Direction générale des impôts au Trésor, tout en réclamant de procéder à un audit minutieux du compte bancaire 22-04 de la Trésorerie générale pour enquêter sur les primes et indemnités perçues par le nouveau Trésorier du Royaume et son prédécesseur.

 

-Des femmes actives dans le domaine des droits de l'Homme mettent en garde contre la recrudescence de la violence à l'égard des femmes: Elles ont appelé le gouvernement et le parlement à prendre les mesures administratives et judiciaires nécessaires pour leur protection contre toutes les formes de violence.

 

ASSABAH

 

-Hafid Benhachem, délégué général de l'Administration pénitentiaire et la réinsertion, indique, en marge des débats sur le rapport élaboré par la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants que 22 fonctionnaires impliqués dans des affaires de corruption ou de connivence avec des prisonniers dans le trafic de drogue ont été déférés devant le parquet général durant la période allant de 2008 au 5 juillet 2012.

 

-Visite du ministre espagnol de l'Intérieur à Mellilia: Des acteurs associatifs dans la région du Rif qualifient de "provocateur" le mutisme du gouvernement marocain concernant cette visite et expriment leur étonnement vis-à-vis de l'absence de toute réaction de l'Exécutif suite aux déclarations du responsable espagnol en marge de cette visite au préside occupé.

 

-Climat de tensions lors de la réunion tenue jeudi entre les dirigeants des partis de la majorité: Abdelilah Benkirane a tenté de minimiser les différends causés par le groupe PJDiste particulièrement leurs attaques contre le ministre de l'Intérieur Mohand Laenser, alors que certaines voix se sont élevées pour accuser le PJD d'avoir violé la Charte de la majorité signée avant la formation du gouvernement.

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 

-Des limogeages et des mutations au sein de plusieurs caids à Casablanca à cause de la prolifération de l'habitat anarchique. Selon plusieurs sources, ces affectations sont dues aux conclusions d'une commission du ministère de l'Intérieur qui a relevé lors de ses visites de terrain aux régions de "Lamkanssa" et de "Sidi Messoud" la prolifération du phénomène de l'habitat insalubre.

 

-La situation dans la prison de Oukacha divise les membres de la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme suite à la réponse écrite du délégué général de l'administration pénitentiaire en réaction au rapport sur la situation dans cette prison: Certains membres de la commission ont exprimé leur opposition au contenu du rapport dans sa totalité tandis que d'autres l'ont adopté.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 

-Décision de la suspension de l'approvisionnement du marché en gaz: Les distributeurs des bonbonnes de gaz tranchent demain lors d'une réunion qui se tiendra à Kasbat Tadla. Des sources concordantes ont affirmé qu'il y a eu une hausse notable dans l'acquisition des bonbonnes de gaz par les citoyens face à l'absence d'une quelconque réaction du gouvernement qui a préféré surveiller de près la situation.

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

 

-La BNPJ entame son enquête concernant l'affaire de la SONADAC, objet de dysfonctionnements et de mauvaise gestion révélés par des magistrats de la Cour des comptes: Les éléments de la police judiciaire ont procédé à l'arrestation d'un haut responsable du ministère des Finances qui occupait le poste d'inspecteur au sein de ladite société et à l'audition de l'ancien directeur de l'établissement et d'autres personnes accusées de dilapidation de deniers publics.

 

 

-Rapport sur la prison de Oukacha: Après s'être impliquée dans son élaboration, la majorité se démarque de son contenu accablant. Les groupes parlementaires de la majorité à la 1ère Chambre qui avaient appelé à cette mission exploratoire au sein de cet établissement pénitentiaire ont mis en doute le contenu du rapport réalisé et se sont échangé les accusations lors d'une réunion de la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme, puisque certains de ces groupes de la majorité ont affirmé que ce rapport ne reflète aucunement leurs points de vue.

 

AL ALAM

 

-La polémique sur la situation dans les prisons s'amplifie: Echec des tentatives visant à mettre en doute la véracité du contenu du rapport sur la prison de Oukacha. Par ailleurs, le gouvernement, par la voix du ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, s'est félicité du contenu du rapport de la commission sur la prison de Oukacha et s'est dit prêt à prendre les mesures urgentes proposées, tout en appelant à la création d'une commission restreinte qui sera chargée du suivi et du règlement des problèmes au sein des prisons.

 

ATTAJDID

 

-Des acteurs associatifs et de la société civile dénoncent la programmation de la projection par l'IRCAM du film "Tinghir-Jérsualem" et estiment que l'Institut a "trompé" les invités à cette projection en mentionnant seulement la deuxième moitié du titre du film "les échos du mellah" de crainte de boycott du film par l'assistance.

 

-Le comité conjoint de la défense des détenus salafistes appelle le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le ministre de la justice à l'ouverture d'une enquête "honnête" au sujet des informations faisant état de la contamination des prisonniers islamistes par le virus du sida à la prison de Salé 2, et à la participation de la défense de ces détenus et des associations des droits des humains indépendantes et honnêtes à cette enquête.

 

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA

 

-Des courants islamistes de l'étranger assistent aux travaux du 7ème congrès du PJD, dont le chef du bureau politique du mouvement Hamas, Khalid Mechâal, des représentants du parti de la liberté et de la justice en Egypte et du parti islamique irakien et le président du parti islamique malaisien. Des sources ont indiqué que les différentes formations politiques marocaines ont été invitées, sans exception aucune, à ce conclave, ajoutant que des invitations ont été également adressées à plusieurs secrétaires généraux et présidents de partis dans plusieurs pays arabes et islamiques.

 

RISSALAT AL OUMMA

 

-Après la décision du gouvernement espagnol d'augmenter les droits d'inscription à l'université pour les étudiants étrangers originaires des pays extra-communautaires: les étudiants marocains indiquent que les déclarations du ministre de l'Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi dans lesquelles il affirme avoir reçu des promesses des recteurs de certaines universités espagnoles pour l'exonération des étudiants marocains, reflètent "une ignorance flagrante et une négligence inacceptable vis-à-vis de leur situation". Ils ont, dans ce sens, réclamé des mesures juridiques concrètes basées sur un accord consensuel entre les gouvernements des deux pays qui confirme réellement l'exonération des étudiants marocains de ces nouvelles taxes.

 

AL MOUNAATAF

 

-Hafid Benhachem, délégué général de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion reconnaît l'existence de cas de harcèlements et d'abus sexuels et de trafic de drogue à travers les "paniers à provision". Cependant, il a indiqué que le rapport de la mission exploratoire effectuée par des membres de la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants ne reflète pas toute la réalité et souligné la nécessité de s'assurer de la véracité des déclarations des prisonniers ainsi que de tenir compte de la représentativité des personnes interrogées par rapport à l'ensemble de la population carcérale.

 

BAYANE AL YAOUM

 

-De nouvelles mesures pour l'obtention du permis de conduire au Maroc. Selon une source responsable à la Direction de la sécurité routière au ministère de l'Equipement et du Transport, il sera procédé dorénavant à un examen individuel au lieu de l'examen collectif. Ainsi, chaque candidat passera son propre test tout en étant surveillé par une caméra, de même qu'il y aura recours à la technique "du boitier tactile" au lieu de boitier actuellement en usage lors du passage de l'examen.

 

-Le pavillon "Abu Dhabi" sort Hafid Benhachem de son mutisme: le délégué général de l'administration pénitentiaire a minimisé le rapport des membres de la commission de la justice et de la législation qui a effectué une mission d'exploration à la prison de Oukacha ainsi que l'ampleur de prolifération du trafic de drogue et des abus sexuels au sein des établissements pénitentiaires.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma