Samedi 21 Octobre 2017

Revue de presse du samedi 30 juin 2012

Ajouté le 30 Juin 2012 à 11:13


 

 

 

 

  L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du samedi 30 juin 2012 :

 

AL MASSAE

 

-Abdelilah Benkirane défend ses décisions lors de la 2ème séance mensuelle des questions orales à la Chambre des Représentants et répond à ses détracteurs concernant la hausse des prix des carburants. Il envoie ainsi des messages codés à ses adversaires politiques tout en appelant les Marocains à « se serrer la ceinture » pour faire face à la dette estimée à 15.000 DH pour chaque citoyen.

 

-Khalid Alioua arrêté et écroué à la prison de Oukacha pour détournement de fonds du CIH et le juge d’instruction ordonne l’arrestation de trois autres prévenus dont deux proches de Alioua alors que 13 autres ont été mis en liberté.

 

-Blocage au sein du parti de l’Istiqlal sur fond de dissensions concernant le choix du successeur de Abbas El Fassi: Le congrès est menacé d’implosion. Des sources indiquent que Abbas El Fassi a tenté de reporter l’élection du nouveau secrétaire général du parti après la tenue du congrès mais cette proposition a été rejetée par la majorité des membres du Comité exécutif.

 

-La justice rend justice au parti Al Oumma: Le tribunal administratif décide de ne pas donner suite à la requête du ministère de l’Intérieur de refus d’autorisation de création du parti. Suite à cette décision, Le SG du parti, Mohamed El Marouani a indiqué que justice a été rendue à sa formation qui a été victime de restrictions durant six années alors qu’en principe c’est la liberté de création des partis qui devrait prévaloir quand ces formations politiques répondent aux conditions requises.

 

-Des pertes estimées à 13 milliards de centimes dans le secteur de l’aviculture suite à la vague de chaleur qui avait atteint des pics de 40 à 48 degrés.

 

-Le PAM concurrence le PJD dans la défense des détenus salafistes et rend visite à Abdelkader Belliraj. Cette entrée en lice du PAM est intervenue suite à la visite effectuée par Khadija Rouissi et Nabila Omar, membres du groupe PAM à la Chambre des représentants à Abdelkader Belliraj et Hassan Khatab dans la prison de Salé pour les convaincre de mettre un terme à la grève de la faim qu’ils observent depuis un mois.

 

ASSABAH

 

-Khalid Alioua, ancien PDG du CIH et d’autres responsables de cet établissement bancaire incarcérés à la prison de Oukacha: Ils sont poursuivis pour dilapidation de deniers publics, d’abus de pouvoir et de participation. La liste des prévenus comprend 16 personnes dont la soeur de Alioua, son cousin et d’anciens responsables du CIH et des directeurs d’établissements hôteliers.

 

+Abbas El Fassi propose le report de l’élection du SG du parti de l’Istiqlal: Une réunion « secrète » a été tenue entre Mohamed El Ouafa et Hamid Chabat au siège de l’UGTM pour convaincre Chabat de se retirer de la course au poste de secrétaire général du parti de la Balance.

 

-Le PJD entame sa normalisation avec le ministère de l’Intérieur. Le parti de la Lampe a choisi l’apaisement dans ses rapports avec le ministère et des instructions ont été données au parti pour éviter toute tension avec Mohand Laenser. Selon des sources au sein du secrétariat général du PJD, l’on se dirige vers la clôture du dossier Aftati en se limitant seulement à sa convocation par le Parquet général en tant que témoin dans la fameuse affaire des primes.

 

-Le Chef du gouvernement mardi prochain devant la Chambre des Conseillers et des appels sont lancés pour mettre en place une nouvelle vision de la manière de son interpellation sur les sujets d’actualité. Selon des sources, un accord a été conclu et qui stipule d’accorder 4heures pour la séance mensuelle des questions orales, dont 2heures de temps d’intervention pour les conseillers et deux heurs pour le Chef de l’Exécutif. Cependant, un différend a éclaté concernant l’interprétation de l’article 100 de la Constitution.

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 

-L’extrémiste Abdallah Nhari émet une fatwa qui appelle au meurtre du rédacteur en chef Mokhtar El Ghzioui, après que ce dernier ait exprimé la nécessité de respecter les libertés individuelles en tant que droit parmi les autres droits de l’Homme universellement reconnus.

 

-Afin d’éviter la crise, le parti de l’Istiqlal décide de tenir son 16ème congrès en deux phases: la première qui a été lancée hier sera consacrée à l’adoption des projets des rapports des sous-commissions et de l’examen minutieux du statut du parti alors que la deuxième aura lieu en septembre prochain et sera réservée à l’élection du nouveau secrétaire général du parti et des membres du comité exécutif. Par ailleurs, les Istiqlaliens ont convenu que Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi se retirent de la course au poste de secrétaire général, ce qui ouvre la voie à la candidature de Mohamed El Ouafa en tant que candidat du consensus entre les différents courants au sein du parti.

 

-Des voix au sein de l’USFP appellent au report de la tenue du 9ème Congrès du parti prévue en septembre prochain: Elles expliquent cet appel au report pour prendre plus de temps pour apaiser les tensions et réunir toutes les conditions pour une bonne préparation de ce congrès.

 

-Khalid Alioua et 15 autres personnes poursuivies dans l’affaire du CIH devant le Procureur général du Roi pour dilapidation de deniers publics.

 

AL KHABAR

 

-Le Parti de l’Istiqlal élira son secrétaire général en septembre prochain: Des sources indiquent que la course pour le poste de secrétaire général du parti reste limitée entre Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale, et Hamid Chabat, membre du Comité exécutif du parti à la suite du retrait de Abdelouahed El Fassi, fils du leader historique du parti de la Balance Allal El Fassi.

 

-26.000 postes d’emploi prévus par la loi de Finances 2012 et le ministère de l’Intérieur s’accapare la part du lion suivi par le ministère de l’Education nationale.

 

-Le ministre de la Justice et des Libertés se réconcilie avec ses anciens collègues: Il a tenu une réunion avec une délégation de l’Association des barreaux du Maroc, représentée par son président, Hassan Ouahbi et son vice-président Abdelkébir Makkar, consacrée à l’examen de la décision du bureau de l’association de se retirer de la Haute instance nationale sur la réforme du système judiciaire.

-Le tribunal administratif se prononce en faveur de la constitution du parti Al Oumma suite au rejet de la requête déposée par le ministère de l’Intérieur pour l’interdiction de la création de ce parti sous prétexte qu’il n’a pas rempli les conditions requises par la loi.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 

-L’association des barreaux du Maroc dément les déclarations du ministère de la justice concernant son implication dans les préparatifs des travaux de la Haute instance du dialogue national pour la réforme du système judiciaire et qualifie de « mensongères » les déclarations du ministre de la justice, estimant que sa représentation par une seule personne au sein de la Haute instance et par une autre au sein de l’instance nationale dont il a été décidé de se retirer est « très faible et minime », surtout que l’association comprend 12.000 avocats.

 

-Abdelali Hamieddine, membre du secrétariat général du PJD et président du Forum Al Karama pour les droits de l’Homme attaque les institutions de l’Etat. Il affirme que le Maroc a franchi de grands pas en matière de lutte contre les formes de torture en mettant en place un important arsenal juridique et en ratifiant les conventions internationales y afférentes mais sur le terrain, le pays n’a pas encore atteint cet objectif.

 

LIBERATION

 

-Contre vents et marées, Benkirane tient à sa hausse : Le coût de la vie malmené. Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane persiste et signe. Il n’y aura pas de baisse des prix des carburants même avec un baril à 89 dollars. Selon lui, l’Etat doit saisir l’opportunité qu’offre l’accalmie des prix au niveau international pour récupérer les sommes allouées préalablement à la Caisse de compensation.

 

-Prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde : la CNOPS poursuivie en justice. L’association marocaine de lutte contre la polyarthrite rhumatoïde (AMP) poursuit la CNOPS en justice. Elle a pris cette décision suite à de nombreuses correspondances adressées à cet organisme pour mettre fin aux difficultés administratives rencontrées par les polyarthritiques affiliés à la Caisse nationale des Organismes de prévoyance sociale, lesquelles sont restées jusqu’à présent lettre morte.

 

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:

-Fonction publique : Une circulaire réorganise le passage des concours. Elle a été qualifiée de révolution par les spécialistes. La toute dernière circulaire du chef du gouvernement, qui porte sur les concours d’accès à la fonction publique, l’est certainement. Envoyé en début de semaine aux différents ministères et établissements publics concernés, le document apporte beaucoup de nouveautés. Primo, la note de Abdelilah Benkirane invite les différents départements à organiser des concours dans les régions et pas uniquement au centre. Objectif, faciliter la tâche aux prétendants aux postes publics qui ne devraient plus être obligés de se déplacer à Rabat. C’est une sorte de décentralisation du concours et pour donner à tous les mêmes chances de réussite. Secundo, la circulaire insiste sur l’importance d’une réorganisation des dates de passage des concours.

 

AL MOUNAATAF

 

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane reproduit lors de la séance mensuelle des questions orales à la Chambre des représentants son discours sur les « réalisations ». Alors que Benkirane a reconnu que les membres du gouvernement n’étaient pas au courant de la décision de la hausse des prix des carburants jusqu’à la dernière heure, l’opposition a fait état de l’impact négatif de ces augmentations sur le pouvoir d’achat des citoyens et appelle à l’ouverture d’un dialogue national pour la réforme de la Caisse de compensation.

 

RISSALAT AL OUMMA

 

-L’ancien PDG du CIH, Khalid Alioua et d’autres responsables passent leur première nuit à la prison de Oukacha: le juge d’instruction a ordonné leur détention préventive pour dilapidation des deniers publics.

 

BAYANE AL YAOUM

 

-Les Marocains auront droit d’entrée en Tunisie sur simple présentation de la carte d’identité nationale, à partir du mois de juillet. Le Secrétaire d’Etat tunisien auprès du ministre des Affaires étrangères, Abdellah Triki a indiqué que les ressortissants des pays maghrébins auront droit d’entrer sur le territoire tunisien sur simple présentation de la carte nationale au lieu du passeport en plus du droit de circulation, d’emploi, de propriété et d’investissement.

 

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA

 

-Le juge d’instruction ordonne l’incarcération de l’ancien PDG du CIH Khalid Alioua et d’autres responsables à la prison d’Oukacha à Casablanca.

-La Fédération interprofessionnelle du secteur avicole révèle que la vague du chergui qui a sévi dans plusieurs régions du Royaume a causé des pertes au secteur estimées à 131 millions de DH.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma