Samedi 21 Octobre 2017

Tramway Rabat-Salé, déjà un style de vie

Ajouté le 16 Juin 2012 à 8:51


 

 

 

Lareleve.ma-MAPF

 

  A peine un an après sa mise en circulation, le Tramway de Rabat-Salé a tout l'air d'avoir conquis le cÂœur des habitants des deux villes jumelles-rivales, au point de devenir le moyen de transport privilégié de bon nombre d'entre eux, voire d'imprégner leur style de vie.

 

  Accueilli dubitativement au début, ce "convoi d'acier" qui sillonnait les artères de Rabat et Salé en émettant un son de cloche "bizarre" pour se frayer un chemin au milieu de foules a fini, au fil du temps, par faire oublier toutes les critiques qui avaient cours, avant et pendant l'exécution du projet. Piétons et autres occupants de la chaussée qui squattaient les rails, car non-habitués à la présence du mastodonte, ainsi que les automobilistes, contrariés d'avoir à cohabiter avec ce nouveau occupant dans une voie publique qu'ils croyaient leur apanage exclusif, ont dû convenir que cet "intrus" n'est pas si incommodant qu'on le pensait.

 

  Signe patent d'une intégration parfaite du Tramway dans le paysage urbain des deux villes: il ne défraye plus   la chronique avec des accidents, parfois tragiques, qui marquaient ses débuts. Même dans les conversations privées, les "faits" sortant de l'anodin qui impliquaient Tram et citoyens sont petit à petit relégués à la part incongrue pour commencer à disparaître.

 

  Aujourd'hui, étudiants, fonctionnaires, touristes et autres en font leur monture préférée, ce qui a déteint agréablement sur le cadre de vie, en termes de qualité de la prestation, de commodité et de célérité. Ils sont près de 80.000 voyageurs, dont 10.000 abonnés (la moitié sont des étudiants), à avoir "fait confiance à ce moyen de transport" durant sa première année, souligne la Société du Tramway (STRS). Interrogés, presque la majorité des usagers affirment sans hésiter qu'il existe "un avant et un après tram".

 

  "Fini le sentiment d'incertitude et d'angoisse qui me taraudait chaque matin quand je m'apprêtais à prendre un moyen de transport en commun pour me rendre au travail", lance Mohamed, un habitant de Salé qui travaille dans une société de Rabat- centre.

 

  "Le spectre du réveil à 6h00, retard de bus, grève de taxis ou bouchons énormes sur les ponts du Bouregreg ne me hantent plus. Ils ont même définitivement disparu de mon vocabulaire", a-t-il pavoisé, esquissant un sourire de plénitude.

 

  "C'est pratique, confortable et économique, renchérit, pour sa part, Nadia, une étudiante slaouie qui était auparavant confrontée au calvaire d'emprunter plus d'un moyen de transport pour rejoindre Madinat Al-Irfane.

 

  Moyen de transport fiable et aisé pour les usagers, Il est également un outil agréable de découverte. "Prendre le tram est une expérience plutôt agréable, surtout si l'on choisit le trajet qui passe par l'Agdal, le centre-ville, Hassan et la Marina", confie Ihssan, fonctionnaire de Rabat, sans oublier d'énumérer d'autres atouts. "Un personnel attentionné et omniprésent, des rames propres et climatisées", quand bien même elle trouve que "les rames aux fauteuils rouges sont moins climatisées que celles aux fauteuils bleus. Je ne sais pas pourquoi", ironise-t-elle.

 

  Force est de constater, également, que ce projet a changé le sort de plusieurs quartiers, à l'instar du boulevard Al-Maghrib Al-Arabi à Rabat qui, naguère, vivait dans l'ombre de l'Avenue Hassan II, gigantesque artère avoisinante qui lui volait la vedette.

 

  Après l'installation des rails et, surtout, l'achèvement, dernièrement, des travaux d'aménagement des trottoirs et des parkings, le visage de cette avenue a commencé à changer : les commerces, qui préféraient avoir plutôt pole position à l'entrée du boulevard, du côté de Bab El Had, ont commencé se redéployer vers l'intérieur, tout au long de l'artère, devenue plus animée qu'auparavant.

 

  "Décidément, vivre ici devient plus agréable", commente un habitant de ce quartier en sirotant un thé dans l'un des multiples cafés qui ont ouvert récemment ou qui ont subi un lifting pour être au rendez-vous de cette nouvelle dynamique.

 

  Reste que malgré ces progrès, le Tramway a d'autres challenges à relever, notamment pour se concilier quelques réfractaires et les convaincre de ses vertus en matière de protection de l'environnement. Dans ce sens, une catégorie qui ne semble pas prête à céder au chant de sirène, doit être particulièrement visée, à savoir les automobilistes.

 

  Laisser son véhicule au garage et prendre le Tram, voire conduire sa voiture jusqu'à l'arrêt le plus proche pour continuer sur les rails, doit devenir une habitude pour tout un chacun et ce ne sont pas les arguments qui manquent pour persuader de l'utilité d'un tel comportement.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Tramway de Rabat Salé : Lancement d’une billettique moderne

Il faut sauver Casablanca?

Tramway Casablanca…

Casablanca : Les «Ferracha» squattent le boulevard Mohammed V

Tramway de Casa:Travaux sur le principal carrefour

préparatifs pour la démolition du pont Moulay Hassan de Rabat

Suspension de la grève des employés de la société de tramway de Rabat-Salé

Les Journées du Patrimoine de Casablanca

Préservation du patrimoine du Royaume et son héritage historique

Une femme mortellement fauchée par le tramway à Rabat

préparatifs pour la démolition du pont Moulay Hassan de Rabat

Tramway Rabat-Salé, déjà un style de vie

Tramway Rabat-Salé : des études d'extensions du réseau en cours

Kiosque: l’exécutif se dirige vers la levée de la subvention du sucre

Bientôt une seconde ligne du tramway Rabat-Salé

Rabat va étendre les lignes du Tramway

Approbation de l’extension de la ligne du tramway Rabat-Salé de 7 km

Tramway Rabat-Salé: les nouveaux horaires du mois de ramadan

Tramway Rabat-Salé: achèvement des travaux d’extension en 2019





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma