Mardi 26 Septembre 2017

Revue de presse lundi 11 juin 2012

Ajouté le 11 Juin 2012 à 10:19


 

 

 

 

  L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du lundi 11 juin 2012

ASSABAH

 

-Le PJD s’apprête à remettre, ce mardi, à Abdelilah Benkirane, un rapport détaillé sur des walis et gouverneurs présumés impliqués dans des affaires de « corruption ». Des sources du Conseil national du parti de la Lampe soulignent que le rapport est en cours de finalisation après avoir réuni les données collectées par les secrétaires généraux provinciaux du parti dans plusieurs régions, provinces et préfectures du Royaume.

 

-Le Club des magistrats du Maroc décide de se retirer des séances du dialogue national sur la réforme du système judiciaire: Il affirme que sa décision intervient en tant que réaction naturelle à son « exclusion » de la Haute instance du dialogue national et endosse la responsabilité au ministre de la Justice et des Libertés qui a proposé la composition de ladite Haute instance et la méthodologie du dialogue à suivre.

 

-Les diplômés chômeurs participent massivement à la marche de la colère à Rabat: les manifestants ont appelé au départ de Abdelilah Benkirane et de son gouvernement et protesté contre la politique d’appauvrissement menée par l’Exécutif, ainsi que contre l’exclusion et la marginalisation de l’ensemble des citoyens.

 

-Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dévoile la liste des nouveaux diplomates affectés dans plusieurs ambassades du Maroc à l’étranger. Des sources bien informées indiquent que la nouvelle liste des nominations comporte une seule femme, alors que Rabat attend depuis plus d’une année une réponse de Paris et de Riyad au sujet de la nomination de nouveaux ambassadeurs en France et en Arabie Saoudite.

 

AL MASSAE

 

-Trois morts et cinq blessés dans un 2ème effondrement d’une maison dans l’ancienne médina de Casablanca: Les familles des victimes, qui ont exprimé leur colère et leur mécontentement suite à ce nouveau drame, ont vivement protesté contre le wali du Grand Casablanca et le DG de la DGSN et réclamé la présence du Chef du gouvernement pour s’enquérir de visu de la situation dans l’ancienne médina de la métropole.

 

-Les participants à la marche de la « colère » à Rabat brandissent des slogans appelant au départ du gouvernement et de Abdelilah Benkirane qui, selon eux, est le responsable de la détérioration des conditions de vie des couches défavorisées et de la hausse des prix des produits alimentaires à la suite de l’augmentation des prix à la pompe.

 

-Les chioukhs de la salafia jihadia expriment leur refus de rejoindre tout parti politique, que ce soit le parti de la Renaissance et la Vertu ou celui que compte créer prochainement Mohamed Fizazi.

 

-Retour au Maroc des officiers-marins des compagnies maritimes « COMARIT-COMANAV » après six mois de souffrances au port de Sète en France et Aziz Rebbah propose le rééchelonnement des dettes des compagnies pour sortir de la crise.

 

-Rude bataille pour le poste de secrétaire général de l’Istiqlal: Des altercations et échanges d’accusations entre les pro-Abdelouahed El Fassi et les pro-Hamid Chabat. La réunion de la sous-commission des statuts et règlements, issue de la Commission préparatoire du 16ème Congrès du PI, qui s’est déroulée samedi dernier dans un climat mouvementé, s’est transformée en une séance pour les règlements de comptes.

-Le Club des magistrats du Maroc décide, à l’issue de la session extraordinaire de son conseil national samedi à Rabat, de se retirer du dialogue national sur la réforme du système judiciaire, soulignant que cette décision intervient comme réaction naturelle de l’exclusion du club de la Haute instance du dialogue national tout en endossant la responsabilité au ministre de la Justice.

 

AL KHABAR

 

-Accord sur la répartition du temps d’intervention imparti au Chef du gouvernement et aux groupes parlementaires à la Chambre des conseillers dans le cadre de la séance mensuelle des questions orales et l’opposition promet une séance chaude à Abdelilah Benkirane au sujet de l’augmentation des prix des carburants.

 

-Débats mouvementés au sein de la sous-commission des statuts et règlements, issue de la Commission préparatoire du 16ème Congrès de l’Istiqlal et les pro-Abdelkader El Kihel, secrétaire général de la jeunesse istiqlalienne oblige le président de la sous-commission à amender l’âge des jeunes istiqlaliens qui vont bénéficier du quota relatif à l’élection des congressistes et des membres du Conseil national en l’élevant à 40 ans au lieu de 35 ans, en vue de permettre à Adil Benhamza d’être parmi les bénéficiaires, étant donné qu’il est âgé de 37 ans.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

-La marche de la colère organisée par l’ODT à Rabat unifie les rangs des couches sociales démunies et appelle le gouvernement à rendre des comptes: Des milliers de manifestants ont réclamé l’amélioration de leurs conditions de vie et le départ de Abdelilah Benkirane.

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 

-La marche de la colère à Rabat unifie les rangs des opposants aux politiques suivies par le Chef du gouvernement: La dernière augmentation des prix des carburants a été présente avec force dans les slogans brandis par les manifestants.

 

-Le Club des magistrats du Maroc se retourne contre le ministère de la Justice et décide de se retirer du dialogue national sur la réforme du système judiciaire. Le Club a aussi ouvert un nouveau front de sa bataille contre le gouvernement et le ministère de tutelle, en décidant de recourir à de nouvelles formes de protestation.

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

 

-La Chambre des Conseillers tient sa séance mensuelle des questions orales mercredi prochain: la 2ème Chambre accorde au Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane plus de 4heures pour répondre aux interventions des différents groupes parlementaires, dans le cadre du principe de parité des temps d’intervention, ce qui fera de cette séance la plus longue dans l’histoire de ladite Chambre depuis sa création.

 

-L’UMT rejette catégoriquement les nouvelles hausses des prix à la pompe et appelle le gouvernement Benkirane à revenir immédiatement sur cette augmentation et à lancer un dialogue national sur la réforme de la Caisse de compensation.

 

ATTAJDID

 

- Nouvel effondrement de maisons dans l’ancienne médina de Casablanca: l’hécatombe continue. Trois personnes ont trouvé la mort dans l’écroulement d’une maison à Derb Lamâazi dans l’ancienne médina et huit morts à déplorer en moins d’un mois. Suite à cet accident, et sur hautes instructions de SM le Roi, une commission interministérielle a tenu samedi sa première réunion pour le suivi du dossier de ces habitats menaçant ruine.

 

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA

 

-Congrès du parti de l’Istiqlal: Abdelouahed El Fassi candidat pour présider aux commandes du parti de la Balance et Hamid Chabat appelle le fils de Allal El Fassi à ne pas se porter candidat pour préserver l’aura honorable de sa famille dans la lutte contre l’occupation française, alors que des sources au sein du parti prévoient la participation de près de 5000 Istiqlaliens à ce congrès.

 

BAYANE AL YAOUM

 

-La majorité gouvernementale décide au cours de cette semaine la date du lancement des consultations relatives au processus électoral, et le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane supervise ces consultations avec les partis politiques au lieu du ministère de l’Intérieur.

 

-La mort continue de pourchasser les habitants de l’ancienne médina de Casablanca: Trois morts et des blessés dans l’effondrement d’une maison à Derb Lamâaizi. Suite à ce nouveau drame, les habitants du quartier sont montés au créneau contre le gouvernement qui a lancé un programme d’urgence pour le relogement des habitants des maisons menaçant ruine.

 

RISSALAT AL OUMMA

 

-Le drame de l’effondrement des habitats menaçant ruine se poursuit: l’écroulement d’une maison à Derbn Lamâazi à l’ancienne médina de Casablanca fait 3 morts et 6 blessés graves.

 

-L’UMT exprime son rejet catégorique de la décision du gouvernement d’augmenter les prix du carburant et appelle à un dialogue national sur la réforme de la Caisse de compensation.

 

-Les cadres supérieurs au chômage réagissent avec force aux récentes déclarations du Chef du gouvernement concernant le recrutement direct dans la fonction publique et les qualifient de « comiques ». Pour la coordination des cadres supérieurs en chômage, le nouveau gouvernement n’a cessé de se moquer et de négliger leurs revendications.

 

AL HARAKA

 

-La création du Conseil national de la presse suscite un large débat parmi les journalistes qui veulent la mise en place d’une instance indépendante démocratique. Le SNPM adresse une lettre au ton virulent au ministère de la Communication sur la composition dudit conseil, qui doit être, selon le syndicat, composé des seuls professionnels sans ingérence aucune de la part d’une tierce partie.

 

AUJOURD’HUI LE MAROC

 

-Effondrement de maisons : l’hécatombe continue et dix morts en moins d’un mois à Casablanca. La métropole est sous le choc une deuxième fois en moins d’un mois. Une maison s’est effondrée samedi à Derb Maizi en dehors de la muraille de l’ancienne médina. Deux hommes et une fillette ont trouvé la mort et cinq autres personnes ont été blessées, dont deux en état critique. L’incident a ravivé les douleurs des habitants de la médina. Quelques heures après l’annonce de la triste nouvelle, une commission présidée par le Chef du gouvernement a tenu une première réunion avec pour principale mission de procéder à un recensement exhaustif des habitats menaçant ruine à Casablanca et dans d’autres villes du Royaume. Les premières estimations parlent de 4000 maisons dans l’ancienne médina de Casablanca alors que ce chiffre a atteint 114.000 unités au niveau national.

 

L’ECONOMISTE

 

-Effondrement à Casablanca : morts par négligence. Cris, pleurs, blessures c’est un weekend sanglant qu’ont dû passer les habitants de l’ancienne médina de Casablanca à Derb Lamaâzi suite à l’effondrement d’une maison, samedi dernier, faisant trois morts et des blessés.

 

-COMARIT : Un plan de sauvetage en gestation. COMARIT verra-t-elle enfin le bout du tunnel ? Rien n’est moins sûr, mais les spéculations continuent. De sources concordantes, un plan de sauvetage de la compagnie maritime a été enclenché.

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB

 

-Habitat : Un nouvel effondrement tragique à Casablanca. Cette nouvelle tragédie qui a coûté la vie à trois personnes, remet au-devant de la scène la problématique des maisons menaçant ruine. Selon le président de la commune de Sidi Belyout, Kamal Dissaoui, « le dernier recensement, datant de l’année 2004, fait ressortir que plus de 130.000 ménages au Maroc vivent dans des maisons menaçant ruine, alors que plus de la moitié sont situées à Casablanca, soit 66.000 ménages. Cependant, ces chiffres doivent être actualisés et bien évidemment revus à la hausse ».

 

 

AL BAYANE

 

-Habitations vétustes, les drames se poursuivent : une commission ad hoc pour l’urgence d’agir. Drames en série. A peine un mois après la mort de cinq personnes dont quatre de la même famille dans l’effondrement d’une maison à Sidi Fateh dans l’ancienne médina de Casablanca, un nouvel écroulement d’un immeuble enregistré, samedi, dans la même médina a engendré trois décès et 6 blessés graves. Après le ratage des communes urbaines concernées, le dossier de ces habitations vétustes est aujourd’hui entre les mains du gouvernement. Ainsi, un recensement exhaustif des habitations menaçant ruine à Casablanca et dans d’autres médinas du Royaume sera effectué par une commission mise en place à cet effet sur hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.

 

L’OPINION

 

-Médina de Casablanca : Un nouvel effondrement fait 3 morts et sept blessés. A quelques trois semaines de l’effondrement qui avait coûté la vie à cinq personnes à Sidi Fateh, une autre tragédie d’effondrement d’une maison de trois étages dans la médina de Casablanca a eu lieu samedi dernier en début de matinée.

 

LIBERATION

-Trois morts et plusieurs blessés dans l’effondrement d’une maison à Casablanca : SM le Roi ordonne un recensement exhaustif des habitations menaçant ruine. A Casablanca, le bilan des victimes des maisons menaçant ruine ne cesse de s’alourdir. Une maison de deux étages s’est écroulée à Derb Maizi, faisant trois morts et cinq blessés graves, selon un bilan provisoire. A la suite de cet effondrement, SM le Roi a donné ses hautes instructions pour la constitution d’une commission chargée de procéder à un recensement exhaustif des habitations menaçant ruine à Casablanca et dans d’autres médinas du Royaume.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma