Mardi 26 Septembre 2017

D'intenses recherches sont menées par la police pour retrouver un homme filmé devant un lycée

Ajouté le 22 Mai 2012 à 13:30


 

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  La police italienne mène d'intenses recherches pour retrouver les traces d'un homme qui serait potentiellement l'auteur de l'attentat perpétré, samedi dernier, contre un lycée professionnel à Brindisi (sud-est), dans lequel une lycéenne de 16 ans a trouvé la mort et au moins cinq autres ont été blessées dont une grièvement.

 

  Ces recherches ont été confirmées, mardi, par la ministre italienne de l'intérieur, Annamaria Cancellieri, après les informations diffusées la veille sur l'interpellation d'un suspect par la police.

 

  "L'analyse des images des caméras de surveillance positionnées sur un kiosque à journaux près du lycée permet de voir distinctement un homme, à l'heure de l'attentat, qui semble sur le point d'actionner une télécommande", a indiqué la ministre lors d'une audition parlementaire.

 

  Selon Cancellieri, "l'hypothèse des enquêteurs est qu'il s'agisse de la personne qui a provoqué l'explosion car la séquence des images permet de percevoir un tremblement et tout de suite après un nuage de fumée".

 

  "Juste après, l'individu s'éclipse derrière le kiosque pour se diriger vers une rue adjacente, disparaissant ensuite des écrans des caméras", a-t-elle poursuivi.

 

  Lundi après-midi, la police interrogeait un suspect dans le cadre de l'enquête sur l'attentat perpétré à l'aide d'un engin artisanal confectionné avec trois bonbonnes de gaz.

 

  Selon le quotidien "Il Corriere della Sera", l'homme avait disparu depuis lundi matin et "aurait été trahi par une main blessée, clairement visible sur la vidéo prise devant l'école" au moment de l'attentat.

 

  Dès dimanche, le procureur de Brindisi Marco Dinapoli avait affirmé privilégier l'idée d'un "acte isolé".

 

  L'attentat avait été exécuté, samedi vers 07h45 (05h45 GMT), alors que les élèves, majoritairement des jeunes filles, faisaient leur entrée au lycée professionnel Morvillo-Falcone, du nom de l'épouse du célèbre magistrat anti-mafia, Giovanni Falcone, tués tous les deux dans un attentat spectaculaire, le 23 mai 1992, à Palerme (Sicile).








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Un sexologue marocain propose le "speed dating" pour résoudre les problèmes du célibat

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

Une main robotisée contrôlable par les ondes cérébrales

Carla Bruni face à un tourbillon Polémique

Face book: Semeur de divorces dans les couples !

Chamakh veut d’abord faire une CAN fantastique, Le reste suivra

Les islamistes cueillent les fruits du Printemps arabe

SYRIE-QATAR-POLITIQUE-VIOLENCES-ARMES

USA: l’Internet au cœur des débats

ALGÉRIE-LIBYE : Le préfet d'Illizi libéré

D'intenses recherches sont menées par la police pour retrouver un homme filmé devant un lycée

Khouribga: Découverte du corps d’un jeune homme d’un marécage

Un imam abuse d’une fillette de 8 ans

Crash d'AirAsia: six corps attachés à leur siège repêchés

USA: l’auteur d’un meurtre diffusé sur Facebook se suicide





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma