Lundi 24 Avril 2017

Algérie/législatives: grande manipulation des résultats

Ajouté le 12 Mai 2012 à 8:39


 

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  Les islamistes algériens ont dénoncé vendredi une grande manipulation des élections législatives, estimant que les résultats officiels du scrutin pourraient exposer la population à des dangers dont ils refusent d’assumer la responsabilité.

 

  Il y a une grande manipulation des résultats réels annoncés dans les wilayas (départements) et une exagération illogique de ces résultats en faveur des partis de l’administration, ont-ils affirmé.

 

  Cette pratique finira d’achever ce qui resterait de l’espoir et de la confiance du peuple et expose le peuple à des dangers dont nous n’assumons pas la responsabilité, ont déclaré le Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), El-Islah (Réforme) et Ennahda (Renaissance) dans un communiqué reçu par l’AFP juste avant l’annonce officielle des résultats du scrutin de jeudi.

 

  Et si cette fraude est reconnue officiellement, nous allons prendre les mesures nécessaires et nous imputerons toute la responsabilité au président de la République, a ajouté l’Alliance de l’Algérie verte (AAV, islamiste).

 

  Selon les résultats annoncés vendredi par le ministre de l’Intérieur Daho Ould Kablia, le Front de Libération Nationale (FLN, parti présidentiel) a remporté le scrutin, avec 220 des 462 sièges, et les islamistes ont subi un revers, en arrivant en 3ème position avec 66 sièges.

 

L’Alliance islamiste n’a décroché que 48 sièges.

 

  Le Rassemblement national démocratique (RND) du Premier ministre Ahmed Ouyahia est arrivé en deuxième position, avec 68 sièges.

 

  Le FLN et le RND, membres de l’Alliance présidentielle sortante, conservent donc leur majorité dans la nouvelle assemblée nationale.

 

  Ces deux partis nationalistes sont coalisés depuis 2004 dans une Alliance présidentielle que le MSP avait quitté en janvier pour former l’Alliance de l’Algérie Verte (AVV) avec Al-Islah et Ennhada.

 

  Le peuple en 1991 a voté une sanction contre le FLN, en 2012 c’est un vote refuge en faveur du FLN, a estimé Ould Kablia en annonçant les résultats du scrutin.

 

  Il faisait allusion à la victoire promise au Front Islamique du Salut (FIS) aux élections de 1991 si elles n’avaient pas été interrompues par les militaires. Le pays a ensuite basculé dans une guerre civile qui a fait près de 200.000 morts.

 

  Le taux de participation au scrutin de jeudi a été revu légèrement à la baisse à 42,36% des 21 millions d’électeurs, contre 42,9% annoncés jeudi soir. Ce taux avait atteint 35,67% en 2007.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

El Othmani en Algérie : de l’Uma à l’Oumma

Algérie: un chef d'Aqmi condamné à la peine capitale

Algérie: plaque commémorative dans la maison de Camus 52 ans après sa mort

L'Algérie félicitée par l’USA

Préparatifs pour la réouverture des frontières maroco algérienne

Maroc-Algérie: La réouverture des frontières se prépare

Algérie: Abdelhamid Mehri n’est plus

La course maroco-algérienne fait le bonheur de l’Espagne !

Le FMI pour l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

Algérie/législatives: grande manipulation des résultats





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma