Mardi 26 Septembre 2017

SIAM: Les seize déclinaisons locales du PMV

Ajouté le 27 Avril 2012 à 10:54


 

 

 

Lareleve.ma

 

  Le pôle régions du 7ème salon international de l'agriculture de Meknès (SIAM), qui réunit les seize régions du Royaume, résume à lui seul toute la dynamique déclenchée autour du Plan Maroc Vert (PMV), destiné à mettre en valeur l'ensemble du potentiel agricole national.

 

  Sur 4.000 m2, la superficie totale du pôle, chacune des régions, forte de son plan régional agricole, déclinaison locale du PMV, déploie son potentiel, en mettant en avant ses spécificités, ses réussites et les innovations territoriales qu'elle a mises en œuvre.

 

  Outre les aspects esthétiques des 16 stands du pôle, qui tentent de refléter l'identité agricole, les potentialités et les spécificités de chaque région et attirer, par-là, le maximum de visiteurs, c'est de conclusion de partenariats et d'exploration d'opportunités d'investissements dont il est, avant tout, question.

 

  Côté investissements, les chiffres avancés par l'une et l'autre des seize régions donnent toute la mesure des ambitions portées par la stratégie du PMV, mais aussi des efforts qui devront être consentis d'ici 2020.

 

  A commencer par la région Tanger-Tétouan, qui devrait prendre réellement son destin en main, si les investissements projetés trouvent le chemin de la mise en œuvre. Un cas de figure prévoyant un chiffre d'affaires (CA) agricole, qui devrait passer de 7.939 millions de DH (MDH) en 2010 à 18.067 MDH en 2020, tandis que la création d'emplois devrait sensiblement augmenter, pour passer de 26.640 journées de travail à 49.271 journée.

 

  Dans la région de Chaouia-Ouardigha, le CA du secteur agricole devrait croitre sensiblement en passant de 3.110 MDH en 2010 à 13.290 MDH en 2020. Les journées de travail projetées passeront, quant à elles, de 18.530 journées de travail en 2010 à 24.460 journées à l'horizon 2020.

 

  Une augmentation assez spectaculaire du CA devrait être enregistrée dans la région Gharb-Chrarda-Bni Hssen, qui verrait son volume d'investissements passer de 8.826 MDH à 23.384 MDH. Ce qui aura logiquement une incidence directe sur les journées de travail créées, qui seraient de 66.196 journées à l'horizon 2020 contre 41.783 en 2010.

 

  Dans l'Oriental, les acteurs régionaux tablent sur une augmentation du CA de 3.836 MDH en 2010 à 6.054 MDH en 2020, avec en conséquence un accroissement des journées de travail de 18.788 journées en 2010 à 21.646 à l'horizon 2020.

 

  Vers l'Ouest, les concepteurs du plan agricole régional de Rabat-Salé-Zemmour-Zair ne comptent pas rester en marge de cette dynamique. Ils projettent d'augmenter le CA agricole de la région de 4.245 MDH en 2010 à 6.924 MDH en 2020. Les journées de travail créées passeront, quant à elles, de 11.636 journées de travail en 2010 à 19.156 à l'horizon 2020.

 

  Dans la région avoisinante du Grand Casablanca, il est prévu une hausse du CA du secteur agricole de 1.448 MDH en 2010 à 2.262 MDH en2020, ainsi que des journées de travail, pour passer de 2.799 journées de travail en 2010 à 3.394 en 2020.

 

  Les investissements seront encore plus importants dans d'autres régions du Royaume. C'est le cas notamment de  Marrakech-Tensift- ElHaouz, Meknès-Tafilalet, Tadla- Azilal, Souss-Massa-Daraa et Doukkala-Abda.

 

  A Marrakech-Tensift-El Haouz, le chiffre d'affaires du secteur agricole devrait ainsi augmenter de 21.522 MDH en 2010 à 40.784 MDH en 2020, alors que les journées de travail créées devraient passer, quant à elles, de 899.939 journées de travail en 2010 à 2.302.104 à l'horizon 2020.

 

  Dans la région Meknès- Tafilalet, dont le chef-lieu accueille le Salon international de l'agriculture, les ambitions sont grandes. Le chiffre d'affaires du secteur devrait passer de 12.255 MDH en 2010 à 19.030 MDH en 2020. Les journées de travail créées passeraient, quant à elles, de 66.363 journées de travail en 2010 à 75.567 à l'horizon 2020.

 

  A Tadla-Azilal, le chiffre d'affaires du secteur agricole devrait connaître une augmentation en passant de 7.604 MDH en 2010 à 18.725 MDH en 2020, alors que les journées de travail passeront de 18.802 journées de travail en 2010 à 56.613 en 2020.

 

  Dans le sud, la région du Souss-Massa-Daraa voit tout aussi grand. Les prévisions des responsables du secteur tablent sur un accroissement du CA pour atteindre 17.669 MDH en 2020 contre 11.838 MDH en 2010. Les journées de travail prévues passeraient de 30.804 journées de travail en 2010 à 36.845 en 2020.

 

  Dans le peloton de tête des régions, figure également la région Doukkala-Abda, dont le CA devrait connaître une hausse en passant de 9.087 MDH en 2010 à 13.937 MDH en 2020, avec à la clé des journées de travail qui devront sensiblement augmenter en 2020 (25.795 journées) contre 18.965 en 2010.

 

  Vient ensuite, la région de Taza-Taounate-Al Hoceima. Le CA chiffre d'affaires du secteur agricole y devrait connaître une nette augmentation de 4.837 MDH en 2010 à 9.128 MDH en 2020. La hausse concerne aussi, bien évidemment, les journées de travail qui passeraient de 10.994 journées en 2010 à 20.026 à l'horizon 2020.

 

  A Fès-Boulemane, l'on projette une hausse du CA du secteur pour passer de 3.038 MDH en 2010 à 5.965 MDH en 2020. Les journées de travail passeront, quant à elles, de 7.019 journées de travail en 2010 à 9.065 journées à l'horizon 2020.

 

  Au chapitre des moins nanties, il y a lieu de citer les régions de Guelmim-Smara, Laayoune-Boujdour-Sakia El Hamra et Oued-Eddahab-Lagouira.

 

  A Guelmim-Smara, les prévisions tablent sur un chiffre d'affaires de 1.456 MDH en 2020 contre 901 MDH en 2010 et des journées de travail de 1.201 journées en 2020, contre 759 journées en 2010.

 

  Toujours dans le sud, Laayoune-Boujdour-Sakia El Hamra projette une augmentation du CA du secteur agricole de 418 MDH en 2010 à 641 MDH en 2020, mais aussi des journées de travail créées pour passer de 3.695 journées de en 2010 à 4.862 à l'horizon 2020.

 

  Enfin, la région Oued-Eddahab-Lagouira verrait le CA de son secteur agricole passer de 23 MDH en 2010 à 30 MDH en 2020. Les journées de travail, elles, dépasseraient 6.524 journées à l'horizon 2020, contre 2.164 en 2010.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



SIAM: Les seize déclinaisons locales du PMV

Revue de presse du vendredi 26 avril 2013

Revue de presse du lundi 06 mai 2013

Revue de presse du lundi 17 juin 2013

Revue de presse quotidienne

Kiosque: Le patronat rejette toute hausse du Smig

SIAM: le Prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi de la 9è édition

Revue de presse quotidienne

SIAM: Les seize déclinaisons locales du PMV

Foot professionnel: les clubs complètement hors-jeu

La régionalisation pourrait régler la question du Sahara

Revue de presse quotidienne

Tanger: SM le Roi inaugure la station de traitement des eaux usées de Boukhalef

Boualem Sansal : "Un scénario syrien est possible en Algérie"





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma