Mardi 22 Août 2017

Ce qu'il faut retenir du Discours Royal à l’occasion de la Fête du Trône

Ajouté le 9 Août 2017 à 16:58


Lareleve.ma

 

Le discours adressé par le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion de la Fête du Trône, sur un ton particulièrement ferme, fait toujours la une des journaux en raison de l'importance de son contenu plein de messages à qui de droit, et vu le «contexte national riche en acquis et chargé en défis» dans lequel il intervient.

 

Les principaux axes à retenir au sujet de ce discours, comme ils ont été relevés et cités par plusieurs spécialistes et analystes politiques, sont:

 

*Certains responsables se défilent de leurs rôles

    

Le Roi a déploré les agissements de certains responsables qui font preuve de procrastination dans le règlement des doléances des citoyens et le traitement de leurs dossiers.  Dans ce sens, le Souverain a regretté les agissements de certains acteurs politiques qui ont «perverti l’action politique en la détournant de la noble finalité qui lui est assignée par définition ».

 

 « A tous ceux qui déçoivent les attentes du peuple, Je dis : « Assez ! Ayez crainte de Dieu pour ce qui touche à votre patrie… Acquittez-vous pleinement des missions qui sont les vôtres, ou bien éclipsez-vous ! Car le Maroc compte des femmes et des hommes honnêtes et sincères envers leur pays », a mis en garde le souverain. 

 

*La nécessité de lier l’exercice de la responsabilité à la reddition des comptes

 

Tout en pointant du doigt l’effronterie de certains responsables qui ne s’acquittent pas de leurs devoirs, le Souverain a rappelé qu’il est devenu impératif d’appliquer l’alinéa 2 de l’article premier de la Constitution relatif à l’établissement d’une une corrélation entre responsabilité et reddition des comptes. « Tout comme la loi s’applique à tous les Marocains, elle doit s’imposer en premier lieu à tous les responsables, sans exception ni distinction, à l’échelle de tout le Royaume » a martelé Le Roi.

 

*Renonciation de certains partis politiques à «remplir leurs rôles»

 

Revenant sur les événements qui se sont produits dans certaines régions, le Souverain a déploré la renonciation de certains partis à assumer leurs rôles. Et quand la situation a dérapé, «les différents acteurs se sont rejeté mutuellement la responsabilité. Au moment où se sont imposés les calculs politiques étriqués, la notion de patrie s’est éclipsée et les intérêts des citoyens ont été malmenés ». Le Roi a nommément évoqué la situation à  Al Hoceima, notamment pour reprocher aux partis politiques d’avoir manqué à leurs rôles « parfois à dessein et de propos délibéré, et, d’autres fois, par défaut de crédibilité et de patriotisme ».

 

*Les forces de l’ordre ont assumé leurs responsabilités avec «courage»

 

Lors des évènements d’Al Hoceima, les forces publiques ont préservé la sécurité et la stabilité, a souligné le Souverain dans son discours. Face à la population, les forces population, les forces publiques ont assumé « leur responsabilité avec courage, patience, retenue et ont fait preuve d’un grand respect de la loi » car « pour garantir la sécurité des citoyens et préserver leurs biens, il faut respecter la loi, a rappelé le Souverain. « Les agents des forces de l’ordre consentent d’énormes sacrifices, travaillent jour et nuit, dans des conditions difficiles, pour remplir le devoir qui leur incombe (…) les Marocains ont le droit, et même le devoir, d’être fiers de leur appareil sécuritaire » a rappelé le Roi.

 

* Inefficacité des services publics 

 

Le Souverain a souligné la déficience du secteur public, en comparaison avec le secteur privé,  rendu «efficient et compétitif grâce à un modèle de gestion organisé autour des notions de suivi, de contrôle et d’incitation», contrairement à l’administration publique qui souffre d’une faible gouvernance et d’un rendement insuffisant.

 

 De plus, le secteur privé attire les meilleurs cadres qui participent à la gestion des entreprises nationales et internationales, tandis que la plupart des fonctionnaires publics «manquent de compétences et d’ambition», a déploré le Souverain qui a noté que certains d’entre eux pratiquent «l’absentéisme, se satisfaisant d’un traitement mensuel sûr, pour modique qu’il est, ne manifestant aucune ardeur au travail et ne nourrissant aucune ambition professionnelle ».

 

*Les Centres régionaux d’Investissement, un frein au processus d’investissement

 

Afin de mettre en évidence la déficience de l’administration publique, Le Roi a cité en exemple le cas des Centres régionaux d’Investissement. A l’exception d’un ou deux, les CRI « ne jouent pas leur rôle de mécanisme incitatif» au lieu de régler les problèmes qui se posent régionalement aux investisseurs », a indiqué le Souverain. Un dysfonctionnement qui a des retombées négatives sur les régions, affectant ainsi les conditions de vie des citoyens, notamment dans  certaines régions souffrant d’un «déficit en installations et en prestations sanitaires, éducatives et culturelles, ainsi qu’en opportunités d’emploi ».

 

* Les réalisations dans certains secteurs sociaux sont en-deçà des attentes

 

Dans ce discours, le souverain a rappelé que le Maroc «se développe à un rythme soutenu» et jouit d’une «d’une grande crédibilité à l’échelle continentale et internationale », mais le Souverain constate, avec contrariété, que le bilan et la réalité des réalisations sont en-deçà des attentes dans certains secteurs sociaux. Les projets de développement humain et territorial, qui ont un impact direct sur l’amélioration des conditions de vie des citoyens, demeurent en-deçà des attentes.

 

 «Dans bon nombre de domaines, cet état de choses tient essentiellement au faible niveau du travail en commun et à l’absence d’une vision nationale et stratégique. Il résulte aussi du fait que la dysharmonie l’emporte trop souvent sur la cohérence et la transversalité, que la passivité et la procrastination remplacent l’esprit d’initiative et l’action concrète», a précisé le souverain dans son discours.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification







 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma