Mardi 26 Septembre 2017

Forte chute prévue de la production de céréales au Maroc

Ajouté le 24 Avril 2012 à 15:20


 

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  La production céréalière du Maroc devrait chuter de près de moitié pour l’année 2012-2013 par rapport à la récolte précédente en raison de la sécheresse, a déclaré mardi le ministre de l’agriculture Abdelaziz Akhannouch.

 

  La production devrait atteindre de 48 millions de quintaux contre 88 millions de quintaux au cours de la campagne 2010-2011, a-t-il dit dans un discours à l’ouverture des assises annuelles de l’agriculture qui se tiennent à Meknes (centre).

 

  Le ministre a qualifié l’actuelle saison agricole de «particulière» en raison du déficit pluviométrique enrégistré entre les mois de janvier et mars 2012.

 

  Pour soutenir les agriculteurs marocains, l’Etat a débloqué une enveloppe budgétaire de 1,35 milliard de dirham (123 millions d’euros) dont une grande partie a été réservée à la préservation du cheptel, a ajouté le ministre.

 

  L’agriculture représente environ 15% du PIB du Maroc et emploie près d’un marocain sur deux.

 

  L’agriculture marocaine, notamment les céréales dont le royaume est un grand consommateur, dépend grandement des pluies qui ont été très faibles cet hiver, à l’exception des dernières semaines.

 

  Ce déficit va obliger l’Etat à importer de grandes quantités de blé, aggravant encore plus le déficit de la balance commerciale du pays et qui importe déjà la quasi-totalité de son pétrole.

 

  M. Akhannouch a assuré toutefois que la production des autres filières agricoles, en particulier les arbres fruitiers et les légumineuses, sont en progression notable.

 

  L’agriculture représente environ 15% du PIB du Maroc, un pays de quelque 33 millions d’habitants, et emploie près d’un Marocain sur deux.

 

  Le ministre s’exprimait devant un large auditoire dont le chef du gouvernement Abdelillah Benkirane et des responsables du secteur agricole, à la veille de l’ouverture du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) qui se tient du 25 au 29 avril dans l’ancienne ville impériale de Meknes.

 

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Akhannouche : les dessous d’une démission

Le roi nomme un gouvernement dirigé par Abdelilah Benkirane

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES: Ouverture des frontières en 2012?

TERRORISME

Les Oscars, comment ça marche?

Les saisons exotiques des planètes du Système Solaire

Mhamed Fakhir pour succéder à Decastel ?

«Aïcha Kandicha» selon l’artiste-peintre tangéroise" Sanae Regragui"

Forte chute prévue de la production de céréales au Maroc

Mort d’un migrant après une chute près de Dunkerque





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma