Mardi 26 Septembre 2017

Six accusés condamnés à un an de prison pour "apologie du terrorisme"

Ajouté le 14 Juillet 2017 à 13:06


Les mis en causes ont également écopé d'une amende de 10.000 dirhams chacun pour avoir posté des publications sur le réseau social "Facebook", après l’assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie, exaltant cet acte criminel.


Lareleve.ma

 

La justice a condamné, jeudi soir, à une année de prison ferme chacun six accusés poursuivis pour "apologie et incitation à des actes terroristes".

 

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel à Salé a condamné, jeudi soir, à une année de prison ferme chacun des six accusés poursuivis pour "apologie et incitation à des actes terroristes".

 

Les mis en causes ont également écopé d'une amende de 10.000 dirhams chacun pour avoir posté des publications sur le réseau social "Facebook", après l’assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie, exaltant cet acte criminel.

 

Lors de son plaidoyer devant la Chambre, le procureur général a condamné les accusés pour "apologie d'actes terroristes" et "incitation à des actes terroristes", tandis que la défense a revendiqué l'acquittement des accusés ou leur condamnation à une peine équivalant la durée de leur détention préventive, soulignant l'absence de préméditation dans cette affaire.

 

Selon un communiqué conjoint des ministères de l'Intérieur et de la Justice et des Libertés publié le 22 décembre 2016, "l’apologie d’actes terroristes constitue un crime puni par la loi, après qu'un groupe de personnes a clairement exalté, sur les réseaux sociaux, l’acte d’assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie".

 

"Étant donné que l’apologie d’actes terroristes constitue un crime puni par la loi, conformément à l’article 218-2 du Code pénal, une enquête a été ouverte par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet général, en vue d’identifier les personnes impliquées et engager les procédures juridiques à leur encontre", a précisé le communiqué.

 

"Ces agissements extrémistes et inacceptables sont aux antipodes des préceptes de l’Islam prônant la tolérance et rejetant tout extrémisme, et sont contraires aux constantes de la société marocaine fondées sur la modération, le juste milieu et la consécration des valeurs de tolérance et de cohabitation", a ajouté la même source.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Cour de Salé/terrorisme: de la confirmation du verdict à l'aggravation de la peine

Tunisie: Ben Ali condamné à perpétuité pour complicité de meurtres

France : le nouveau visage du jihadisme

Aïd Al Adha: Ces pratiques malveillantes qui font surface

Revue de presse du jeudi 15 novembre 2012

Revue de presse du lundi 07 janvier 2013

Revue de presse quotidienne

Revue de presse marocaine du 13/09/2013

Revue de presse marocaine du 26 septembre 2013

Actes de vandalisme à Laâyoune: Report au 18 décembre prochain de l'examen du dossier de six accusés

Six accusés condamnés à un an de prison pour "apologie du terrorisme"

24 ans de prison à l’encontre de 33 accusés condamnés pour "incendie volontaire et désobéissance"





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma