Lundi 24 Avril 2017

France: une tentative d'attentat déjouée à cinq jours de la présidentielle

Ajouté le 18 Avril 2017 à 14:40


Lareleve.ma-AFP

 

Deux hommes "radicalisés" suspectés de préparer un attentat "imminent" en France ont été interpellés mardi à Marseille (sud), à cinq jours du premier tour d'une élection présidentielle à l'issue très incertaine.

 

Le président François Hollande a salué "une prise remarquable". "Nos services et nos policiers ont travaillé de manière remarquable nous permettant d'arrêter deux personnes qui vont maintenant être confrontées devant des juges et des policiers pour que nous sachions exactement quelles étaient leurs intentions", a-t-il ajouté.

 

Les deux suspects, de nationalité française, Clément B., 22 ans, et Mahiedine M., 29 ans, avaient déjà été incarcérés pour des faits sans caractère terroriste, a indiqué une source proche du dossier.

 

Les équipes du candidat conservateur François Fillon, de la patronne de l'extrême droite Marine Le Pen et du centriste Emmanuel Macron ont été prévenues la semaine dernière, selon les informations recueillies par l'AFP auprès des candidats.

 

Le ministère de l'Intérieur "avait renforcé la sécurité à Montpellier" où François Fillon tenait meeting vendredi et des craintes entouraient son meeting à Nice lundi, selon des sources au sein du parti de droite "Les Républicains".

 

Dans l'entourage de Marine Le Pen, on soulignait que "le fait que les deux individus aient été interpellés à Marseille alors que Marine Le Pen y tient un meeting le lendemain n'est peut-être pas un hasard".

 

"Le risque terroriste est plus élevé que jamais", a déclaré le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl après l'arrestation de deux hommes "connus pour leur radicalisation".

 

Ils avaient un projet d'attentat "certain", "dans les tout prochains jour, a-t-il dit.

 

Des armes ainsi que du matériel rentrant dans la composition d'explosifs ont été retrouvés lors des perquisitions.

 

"Tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité de ce rendez-vous majeur" qu'est l'élection présidentielle des 23 avril et 7 mai, a assuré le ministre.

 

La France a été frappée depuis 2015 par une série d'attentats jihadistes qui ont fait 238 morts et une vingtaine de tentatives d'attentats ont été déjouées depuis début 2016, selon le gouvernement.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Le grand quiproquo d’Ali Anouzla

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

TERRORISME

Cyclisme: Grégory Baugé et la France déchus de leurs titres

Le cinéma français sur un nuage

L’équipe nationale peaufine sa préparation à Marbella

Electoralisme ou TVA sociale en France ?

Carla Bruni face à un tourbillon Polémique

Youssfi en Urgence...

Une usine au Maroc plutôt que des immigrés de plus en France

Algérie: une tentative d’immolation tourne à l’émeute à Jijel

Revue de presse du mercredi 07 novembre 2012

France: une tentative d'attentat déjouée à cinq jours de la présidentielle





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma