Samedi 24 Juin 2017

3 questions à Mohamed Abderrahmane Berrada

Ajouté le 4 Avril 2017 à 12:24


Lareleve.ma/ Mohamed Boudari

 

Mohamed Berrada, fondateur et Président du groupe Sapress, homme des médias et de communication, vient de lancer son site électronique: "Jihat News " consacré à l’information et à l’actualité régionale. Ce journal électronique vient enrichir le champ de l’analyse de l’information sur les 12 Régions que comprend le Royaume du Maroc. Les détails.

 

1- Comme il est d'habitude chaque fois qu’un organe de presse vient d’apparaitre, la question qui vient tout de suite est 'pourquoi', pourquoi donc " jihatnews" ?

 

    Mohamed Abderrahmane Berrada : D’abord pourquoi pas un autre titre ? Puisque il y en aura toujours des nouveaux supports médiatiques, que ce soit des journaux sur papier, électroniques ou autres, même si le papier traverse actuellement une crise partout dans le monde, mais nous voyons quand même dans certains pays et même au Maroc qu’il y a de nouvelles publications qui paraissent sur le papier.

 

    Pourquoi donc un nouveau titre qui parait dans cette nouvelle formule que je viens de mettre au point  dit «Jihatnews» après une langue étude. Je voudrais tout d’abord dire que ce projet s’inscrit dans un projet global qui entend non seulement  un journal électronique qui est «Jihatnews», qui commencera en arabe d’abord puis en français par la suite, mais qui englobe aussi l’édition de douze volumes (livres) dédiés chacun à une région, une petite encyclopédie qui est actuellement en cours d’impression, c’est des livres qui donnent la monographie de chaque région, ses statistiques ses atouts ses potentialités les chantiers qui sont dans cette région..etc.

 

    La régionalisation c’est quelque chose qui est très nouveau dans notre pays, c’est un nouveau modèle de gouvernance..Nous avons créé ce nouveau journal de «Jihatnews» pour essayer d’accompagner, d’expliquer  et vulgariser pour que les citoyens comprennent c’est quoi la régionalisation..

 

    Evidemment ce n’est pas un journal qui prend la place d’autres journaux,  ni un journal qui se substitue à d’autres journaux, c’est un journal qui vient, comme les autres journaux, pour apporter  tout son coté avec sa façon de faire, il est peut être un peu différent que les autres..et puis surtout, c’est un journal qui est spécialisé dans la Région. Vous savez qu’aujourd’hui la presse est devenu régionale, que ce soit écrite, électronique ou autres, l’avenir de la presse est la presse de proximité c'est-à-dire la presse la plus proche des gents, ce qui les intéresse c’es ce qui les entoure..Nous dans « Jihatenews», bien sûr nous sommes marocains et tout ce qui se passe dans notre pays nous intéresse, on s’intéresse à ce qui se passe dans nos régions en voulant créer une espèce d’émulation entre  les régions : faire savoir ce qui se passe dans une région et n’est pas constaté dans une autre, et peut être ça va permettre aux régions de se retrouver de se comparer..de les booster un peu et voir comment elles peuvent améliorer leur rendement d’une part, et d’autre part, comment renseigner le citoyen  de manière rapide et professionnelle sur ce qui se passe autour de lui..voila pourquoi on a créé ce nouveau journal..

 

2-dans l’éditorial de ce site électronique vous avez insisté sur le fait que la régionalisation, instituée par la constitution, a besoin d’un accompagnement médiatique qui met en lumière la vie régionale en toute objectivité et professionnalisme, est-ce à dire que le paysage médiatique au Maroc manque de créneau en ce sens, ou bien une manière de dire que les medias présents ne font pas leur devoir en la matière ou du moins le font d’une manière insatisfaisante..

 

    Non, vous savez, prenez une information, vous pouvez la véhiculer de plusieurs manières, chacun à  sa manière.. à «Jihatnews» On ne prend la place à personne, et ce n'est pas parce qu'elle est vide..non. parce que nous, depuis qu’il y a eu ces textes sur le nouveau découpage territorial, notamment le Décret n°2.15.10 du 20 Février 2015, fixant le nombre des Régions, leurs noms, leurs Chefs lieux et les Préfectures et Provinces les composant, on s’est dit : il faut qu’on explique ça..chacun l’a expliqué à sa manière, il existe des journaux régionaux depuis très longtemps, dans chaque région il existe un journal local, mais vous savez, quand vous voyez localement ce qui se passe dans une région ce n’est pas comme vous le voyez d’une manière globale ; nous on voit la région par rapport au autres régions et je pense que c’est un modèle unique puisqu’il s’intéresse à toutes les régions avec des objectifs qui sont très bien définis,  notamment la vulgarisation de la régionalisation avancée, en tant que nouveau mode de gouvernance territorial..

 

   C'est-à-dire, expliquer  aux citoyens dans un premier temps c’est quoi la régionalisation, qu’est-ce-que ça lui apporte dans sa vie de tous les jours..Est-ce qu’on n’aura plus besoin d’aller à Rabat, ou ce qui se passe dans l’administration centrale ? et qu’est ce qui  va être  facilité par cette régionalisation ?.. j’ai remarqué une chose, et parlons franchement et avec modestie, en écrivant sur les régions, moi qui prétend connaitre le Maroc bien comme il faut, je suis né à Oujda, élevé à Casablanca …en écrivant ces livres j’ai découvert que je ne connaissais pas grand-chose..pour plusieurs raisons : d’abord parce qu’on prétend connaitre alors qu'on ne connait rien du tout.. On a écrit des choses sur les régions avec beaucoup de courage et beaucoup de transparence.. on voulait faire un descriptif de tous ce qui existe, et dire qu’elles sont les choses qui n’existent pas..

 

3-La gratuité comme donne essentielle qui caractérise le secteur médiatique électronique ne va-telle pas poser problème devant vos ambitions et quel  modèle économique vous avez ou allez choisir pour la réussite de votre  site, en d’autres termes qu’elles seront les  sources de revenus et les moyens financiers pour faire survivre cette expérience ?

 

   Moi, je suis journaliste de formation, j’ai travaillé dans la presse pendant longtemps avant la fondation de Sapress (une entreprise de distribution qui permettra à la presse nationale de s’affranchir du monopole de l’unique société de distribution existante à l’époque, NDRL),  et j’ai créé un journal dan les années soixante-dix, qui s’appelait «correspondance dans la presse»  et qui a été interdit à l’époque..bref, chaque fois qu’on veut créer un journal, il fallait faire un business-plan, une étude de marché et comment faire pour amortir ses investissements etc..donc pour notre site, on a créé une entreprise qui a ses charges et qui a des entrées, maintenant les charges on les connait on essaye de les minimiser elles sont là.. mais les entrées il faut d’abord que  le journal s’affirme, bien sur, vous prenez quand même un risque quand vous créez un journal, comme quand vous créez n’importe quelle entreprise dans n’importe quel domaine..vous investissez et vous implorez Allah qu’il vous vienne en aide et vous facilite les choses..et je suis sur que si c’est bien accepté et si les gents approuvent, je pense qu’on aura des encouragements que nous méritons, sinon on aura quand même fait un essai..mais je suis très optimiste parce que tout d’abord, qui ne tente rien n'a rien ; et parce que  ce genre de journaux sont nécessaire pour accompagner la vie nouvelle, la modernisation de notre pays..voilà.

 

Merci beaucoup, M. Berrada.  nous tenons à vous féliciter pour votre site internet qui a le mérite de faire de la région sa préoccupation principale, et  qui vient enrichir le champ de l’analyse de l’information sur les 12 Régions que comprend le Royaume, et nous vous souhaitons bonne chance..

 

 Mohamed Abderrahmane Berrada, journaliste, éditeur, ex-président directeur général de l'entreprise de distribution "Sapress" et l'une des figures de proue de la scène médiatique nationale.

 

1941: Naissance à Oujda .

 

1977: Fondation de Sapress.

 

2003: Grand prix de la presse.

 

2004: Prix du distributeur décerné par l’Union des distributeurs arabe.

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Logements : La voie royale

Gouvernement Benkirane: A la copiée-collée

Le grand quiproquo d’Ali Anouzla

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES: Ouverture des frontières en 2012?

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Le cinéma français sur un nuage

Mhamed Fakhir pour succéder à Decastel ?

Formation du nouveau gouvernement: Les associations féminines réagissent

Electoralisme ou TVA sociale en France ?

3 questions à Mohamed Abderrahmane Berrada





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma