Vendredi 23 Juin 2017

Affaire Fillon: Le parquet national financier n’envisage pas de classer sans suite l’enquête

Ajouté le 16 Fevrier 2017 à 11:34


Lareleve.ma

 

Le parquet national financier (PNF) en France a indiqué jeudi qu'il n'envisage pas en l'état de classer sans suite l'enquête sur les emplois présumés fictifs, occupés par l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle de mai François Fillon.

 

Dans un communiqué, le parquet a précisé que "les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure".

 

Par ailleurs, les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont remis leur rapport au PNF qui a demandé aux policiers de poursuivre leurs investigations, rapportent les médias, estimant que ces nouvelles investigations vont conduire à de nouvelles auditions.

 

A rappeler que suite aux révélations du "Canard Enchaîné" sur ces présumés emplois fictifs, le parquet national financier avait ouvert fin janvier une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics" et "abus de biens sociaux".

 

Ces investigations portent notamment sur les sommes d'argent perçues par Penelope Fillon en échange d'un emploi d'attachée parlementaire, pour le compte de son mari alors député, ainsi que pour son suppléant.

 

La justice s'interroge sur la véracité de cet emploi. Plusieurs perquisitions et auditions ont été menées notamment à l'Assemblée nationale, de même que les investigations ont également été élargies à deux enfants du couple Fillon, qui avaient aussi été employés par leur père lorsqu'il était sénateur.

 

En dépit de cette affaire, François Fillon a souligné à maintes reprises qu'il ne renoncera pas à sa candidature et qu'il va poursuivre sa campagne électorale.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Pêche : Du poisson fabor

Akhannouche : les dessous d’une démission

Le roi nomme un gouvernement dirigé par Abdelilah Benkirane

Le calvaire des MDM escroqués

Gouvernement Benkirane: A la copiée-collée

Le grand quiproquo d’Ali Anouzla

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES: Ouverture des frontières en 2012?

Grave atteinte au patrimoine végétal d’Essaouira

Affaire Fillon: Le parquet national financier n’envisage pas de classer sans suite l’enquête





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma