Mardi 26 Septembre 2017

Donald Trump, officiellement nommé candidat du GOP pour les présidentielles US de 2016

Ajouté le 20 Juillet 2016 à 13:55


Lareleve.ma

 

Les 2472 candidats du parti républicain devaient voter hier, mardi 19 juillet, pour nommer leur candidat à la présidentielle américaine, à la fin de la journée de la convention républicaine à Cleveland, dans l’Ohio.

 

Le résultat ne faisait guère de doute, c’est désormais officiel : Donald Trump sera le candidat républicain à la Maison Blanche en novembre prochain.

 

Les délégués du parti, réunis à Cleveland (Ohio, Etats-Unis), ont investi le milliardaire, mardi 19 juillet. Il acceptera formellement cette investiture jeudi, lors d’un grand discours, mais a déjà évoqué sur Twitter "un grand honneur" : "Je travaillerai dur et je ne vous laisserai jamais tomber !"

 

L'homme, qui a promis à l'Amérique de «la faire gagner à nouveau» sur tous les fronts, a remporté la mise républicaine après 11 mois d'une bataille politique cruelle, marquée par une immense concurrence. Quand les historiens en parleront, ils reviendront évidemment sur ce primaire de l’Indiana, qui lui a permis de porter le coup d'estoc aux deux derniers «Mohicans» encore en piste.

 

 

Après son écrasant succès mardi dans cet État du Midwest, où il a raflé une majorité de 53 % des voix, contre 37 % pour Ted Cruz et 7,9 % pour John Kasich, ses deux rivaux ont jugé qu'ils n'avaient d'autre choix que de quitter la course.

 

Dévasté par sa cuisante défaite dans un État conservateur censé correspondre à son électorat type, Ted Cruz - son rival le plus sérieux, qui avait remporté 11 primaires - a annoncé son retrait «le cœur gros» dès mardi soir. Mercredi, John Kasich a lui aussi jeté l'éponge, après avoir initialement annoncé qu'il irait jusqu'en Californie. Oubliée la perspective d'une convention contestée, qui aurait permis aux élites de sortir de leur chapeau un candidat surprise pour faire obstacle au fracassant Donald. La coalition «Jamais Trump» a échoué en rase campagne. «Un duel Donald Trump-Hillary Clinton est devenu une certitude», écrivait mercredi Nate Cohn à la une du New York Times.

 

 «Nous voulons apporter l'unité au Parti républicain» et au pays, a également dit Trump, un objectif qui va être désormais au cœur de sa démarche, dans le but de vaincre Hillary Clinton en novembre.

 

Source Agences








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Ballon d’or 2011: Qui de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou Xavi sera élu joueur de l'année 2011?...

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

McDonald’s Maroc confirme son engagement social

Jean-Claude Denis remporte le grand prix du festival d'Angoulême 2012

Roberto Carlos arrêtera sa carrière en décembre

La BAD, premier partenaire au développement du Maroc

Le Barça s'accroche aux branches

Espagne: le Real et le FC Barcelone à l'arraché

Le "pink slime", du bœuf à l'ammoniaque servi dans les cantines américaines

33 millions d'euros pour Messi cette année

Donald Trump, officiellement nommé candidat du GOP pour les présidentielles US de 2016





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma