Jeudi 17 Août 2017

Revue de presse du Lundi 02 avril 2012 :

Ajouté le 2 Avril 2012 à 11:36


 

 

 

lareleve.ma-MAPF

 

  L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du lundi 02 Avril  2012 :

 

AL MASSAE

 

-Le Chef du gouvernement "vole la vedette" lors de la marche de soutien à Al-Qods, organisée dimanche à Casablanca et les chioukhs de la salafia, récemment graciés, ont insisté à participer à cette marche du début jusqu'à la fin.

 

-Les dirigeants de la majorité enterrent "la hache de guerre" et conviennent lors de leur réunion de samedi de créer une commission qui sera présidée par le ministre de l'Etat, Abdallah Baha pour l'examen de toutes les questions d'actualité et la prise des décisions appropriées en plus de la préparation des prochaines élections communales.

 

-L'Association marocaine des droits de l'Homme demande à la France et à l'Espagne de présenter des excuses officielles au Maroc pour les crimes perpétrés contre le Royaume soit à travers l'exploitation et le pillage de ses richesses lors de la période de colonisation ou à travers les crimes politiques et civils dont étaient victimes les résistantes et les résistantes. L'AMDH réclame à la France et l'Espagne réparation des préjudices et réhabilitation des victimes de leurs politiques racistes et coloniales.

 

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA

 

-Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement annonce devant la Commission de l'Enseignement, de la culture et de la communication de la Chambre des représentants qu'il va arrêter la diffusion de la publicité pour les jeux du hasard à la télévision même si cela peut lui coûter son poste. Le ministre a insisté dans sa réponse à ses détracteurs qu'il faut distinguer entre "libéralisme social" et "libéralisme sauvage".

 

-Abdelhadi Khayrate fustige le TGV et la publication des bénéficiaires des listes d'agréments de transport et s'attaque aux walis, aux gouverneurs et au ministre Lahcen Daoudi. Le dirigeant ittihadi considère que le TGV ne constitue pas une priorité et qualifie la publication des listes des bénéficiaires de "la poudre aux yeux" et non pas un signe de la lutte contre la prévarication. Khayrat a démenti aussi les déclarations du ministre de l'enseignement selon lesquelles il ne possèderait pas d'appartement, selon sa Déclaration de patrimoine, et impute la responsabilité du retard de la réalisation des projets de l'INDH aux walis et gouverneurs.

 

-Le dirigeant PJDiste Abdelaziz Aftati accuse les services de sécurité de dépassements lors des événements de Taza et Béni Bouayach, soulignant la nécessité de les soumettre davantage au contrôle.

 

ASSABAH

 

-Des arrestations et des blessés dans les rangs des forces de l'ordre au complexe sportif Mohammed V à Casablanca suite aux actes de violence lors de la rencontre WAC-KAC de Kénitra qui a connu l'arrestation de 186 personnes, la saisie d'armes blanches et de quantité de drogue. Un Commissaire de police et deux officiers et de nombreux agents blessés lors de l'intervention des forces de l'ordre pour s'interposer entre les supporters des deux équipes.

 

-Les composantes de la majorité demandent à Benkirane de les faire bénéficier de la "tarte" des hauts postes de responsabilité au sein des établissements publics avec un quota pour chaque parti. Les Ittihadis menacent de se retirer de la Commission de la Justice, de la législation et des finances au cas où la majorité accélère l'adoption du projet de loi organique relatif à la nomination à ces postes.

 

-Salaheddine Mezouar rejette le report de la tenue du congrès du RNI et des membres de la Commission exécutive se rallient à Mohamed Aujar en prévision de sa candidature pour la présidence du parti de la Colombe contre Mezouar lors du prochain congrès.

 

-Younès Moujahid poursuit en justice un journaliste pour des informations publiées sur facebook. Le président du SNPM a indiqué avoir décidé de poursuivre le journaliste qui a publié des informations erronées à son sujet, selon lesquelles il aurait bénéficié de 200 hectares de terres agricoles.

 

AL KHABAR

 

-Le MP désigne l'ancien président de la commune rurale d'Al Majjatia, qui a été relevé de ses fonctions par le ministère de l'Intérieur sur fond de son implication dans un dossier d'habitations anarchiques, au poste de secrétaire local du parti de la pie à Médiouna.

 

-Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, dévoile un scandale relatif aux diplômes falsifiés obtenus des universités russes et égyptiennes par des étudiants marocains et grâce auxquels ils ont été recrutés.

 

-La crise que connaissent les sociétés "COMANAV" et "COMARIT", propriétés de la famille Samir Abdelmoula, est due à un différend politique et à un règlement de comptes avec ce dernier par des parties au sein du PAM, suite à sa démission du parti du Tracteur et son adhésion au PJD, selon plusieurs sources.

 

 

AL AHADATH AL MAGHRIBIA

 

-Le gouvernement décide de procéder à des prélèvements sur les salaires des grévistes et examine la mise en Âœuvre de cette décision : La décision met en colère les centrales syndicales à l'exception de l'UGTM de Hamid Chabat qui a exprimé son soutien à cette mesure.

 

-Plus de 13 partis politiques menacés de poursuite judiciaire et de privation de l'aide octroyée par l'Etat suite à la publication du dernier rapport de la Cour des comptes qui indique que des formations politiques n'ont pas présenté leur bilan annuel.

 

-Mouvements de grèves: Une semaine "chaude" dans les secteurs de la Santé, de l'Enseignement et la de Justice et nouvelle escalade contre le gouvernement Benkirane.

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 

-Des centrales syndicales mobilisent leurs militants contre le gouvernement Benkirane: Des syndicats appellent, à l'occasion de la fête du travail du 1er mai, à une mobilisation générale pour faire face au projet de loi sur la grève au moment où Abdelilah Benkirane se prépare à le présenter comme cadeau à la classe ouvrière à cette occasion.

 

-Grève dans le secteur de la Justice et des menaces de prélèvement sur les salaires des grévistes : Le syndicat démocratique de la justice accuse le ministre Mustafa Ramid d'attiser la tension entre les responsables et les fonctionnaires du secteur.

 

 

ATTAJDID

 

-Imposante marche de soutien pour Al-Qods à Casablanca unifie les Marocains: La marche a connu la participation de personnalités islamistes, politiques et civiles et de délégations de différentes régions du Royaume, venue condamner l'occupation israélienne des territoires palestiniens.

 

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

 

-Une école de l'enseignement supérieur privé à Rabat arnaque des étudiants et leurs tuteurs en leur dispensant des cours en architecture. Les étudiants de cette école non autorisée expriment leurs craintes quant à leur avenir et quant à la fuite du responsable de cette école à l'étranger après avoir réussi à gagner de grandes sommes d'argent.

 

 

AL ALAM

 

-Les diplômes obtenus à l'étranger inquiètent les étudiants marocains à l'étranger: 90 pc des diplômes obtenus en Russie n'ont pas d'équivalence nationale.

 

 

BAYANE AL YAOUM

 

-Le Maroc sans camions le 16 avril prochain suite à la décision des professionnels du transport routier d'observer une grève nationale en protestation contre la non-réponse du ministère de tutelle à l'appel du dialogue lancé par les professionnels pour l'examen des problèmes dont souffrent les conducteurs, à cause des contradictions contenues dans le Code de la route.

 

 

RISSALAT AL OUMMA

 

-Mohamed Meskaoui, coordinateur national de l'Instance nationale de protection des deniers publics au Maroc, indique que le ministère de la Justice est appelé à diligenter une enquête exhaustive à la lumière du contenu du dernier rapport de la Cour des comptes et de tous les rapports d'audit financier particulièrement les rapports de l'Inspection générale des finances.

 

 

AL MOUNAATAF

 

-Le gouvernement hésite à fixer le taux de croissance prévisionnel: Les groupes parlementaires unanimes à souligner l'irréalisme des prévisions du gouvernement Benkirane et appellent à l'adhésion à l'approche participative pour la réforme des finances publiques en matière de dépenses et de gestion.

 

LE SOIR ECHOS

 

-Marche pour Al Qods: Tous pour les Palestiniens. Hier, une marche de soutien pour Al-Qods a été organisée, à Casablanca par le groupe d'action national de soutien à l'Irak et à la Palestine et l'association marocaine de soutien à la lutte palestinienne. Des drapeaux palestiniens, des slogans multilingues scandés par plusieurs milliers de Marocains de différentes orientations politiques, syndicales et associatives. Ils ont tous marché pour dénoncer les crimes de guerre ainsi que les destructions commis à l'égard d'Al Qods.

 

 

AUJOURD'HUI LE MAROC

 

-Télévisions publiques : Cahiers de charges, qualité des émissions, programmation : Le coup de gueule du ministre El Khalfi. Les nouveaux cahiers des charges sont fondés sur le respect des critères de qualité, de pluralisme, de l'égalité des chances et de la déontologie. Aussi, ces documents prévoient-ils la mise en place du concept de service public dans les mass-médias.

 

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB

 

-Elections professionnelles: Le ministère de l'Emploi se dit prêt. C'est vrai que l'agenda électoral tarde à voir le jour. Mais ce n'est pas pour autant que les concernés par les prochaines élections croisent les bras et restent dans l'attente. Notamment s'agissant des élections professionnelles qui concernent, au premier titre, les syndicats. En effet, les centrales syndicales s'y préparent déjà. Des commissions et des comités des élections sont en train d'être constitués. D'autant plus que ce sont ces élections qui vont permettre aux différentes centrales de figurer parmi les syndicats les plus représentatifs et d'être un interlocuteur incontournable du gouvernement et du patronat et de figurer dans certaines instances étatiques (CES, Chambre des conseillers). Ainsi, du côté du ministère de l'Emploi, les préparatifs vont bon train pour l'organisation des élections des délégués de personnel dans le secteur privé. L'on apprend, de la part du ministère, qu'une grande partie des préparatifs est effectuée. L'on attend juste que l'agenda électoral soit proclamé pour pouvoir démarrer la machine. Tout est tributaire de cet agenda.

 

 

L'ECONOMISTE

 

-Frais de scolarité des établissements de la Mission: la hausse de trop. Les parents d'élèves des établissements français au Maroc tempêtent contre la hausse exponentielle des frais de scolarité. A l'origine, la décision de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger d'augmenter les frais à partir de l'année 2012/2013, après la hausse de 40 pc intervenue entre 2009 et 2012. C'est la généralisation des droits annuels d'inscription qui a déclenché la fronde. En cinq ans, les frais de scolarité auront augmenté de 150 pc, selon des associations des parents d'élèves.

 

 

L'OPINION

 

-Grandiose marche populaire à Casablanca pour sauver Al-Qods et exiger sa libération. La marche pour Al-Qods à Casablanca a tenu le pari en termes d'affluence et de diversité de participation de l'ensemble des composantes de la société marocaine : partis politiques, syndicats, société civile. Les marcheurs, venus non seulement des quartiers de Casablanca mais aussi de régions éloignées, ont été tous unis autour des mêmes convictions fermes pour dénoncer unanimement la judaïsation de la ville sainte.

 

 

AL BAYANE

 

-Plusieurs dizaines de milliers de Marocains à la marche de Casablanca. Fidèle à sa solidarité perpétuelle et agissante avec la Palestine occupée et Al-Qods en particulier, le peuple marocain a été encore une fois au rendez-vous pour participer à la marche, organisée dimanche à Casablanca pour crier sa colère et dénoncer le diktat d'Israël dans les territoires occupés et en particulier à Al-Qods.

 

-Réunion des leaders de la majorité gouvernementale : un climat de travail au beau fixe. Les leaders des partis de la majorité ont tenu samedi au domicile du Chef du gouvernement, une réunion au cours de laquelle ils ont affirmé que, contrairement aux écrits de presse, l'ambiance et le climat de travail au sein du gouvernement et entre ses composantes est "au beau fixe".








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma