Jeudi 17 Août 2017

Revue de presse du mercredi 28 mars 2012

Ajouté le 28 Mars 2012 à 11:48


 

 

 

 

Lareleve.ma

 

  L'essentiel de l'actualité nationale telle qu'elle a été relatée par les quotidiens marocains du Mercredi 28 Mars 2012:

 

AL MASSAE


 -Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufik, reconnait que les prêches du vendredi sont marqués par de minimes dérives et dérapages qui n'ont pas une grosse influence, soulignant qu'il y a une différence entre le fait d'exprimer son avis et celui d'éditer une fatwa qui, elle, relève des compétences d'une instance spécialisée au sein du Conseil supérieur des Oulémas.

 

 -Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, reçoit les membres de la commission mixte des détenus islamistes et leur promet de trouver une solution à leurs problèmes et de ne pas abandonner leur dossier, tout en les mettant en garde contre les protestations non pacifiques.

 

 -Le président du RNI, Salaheddine Mezouar, critique le débat autour des mœurs au Maroc sous l'ère du gouvernement dirigé par le PJD, soulignant que les citoyens marocains attendent plutôt de l'Exécutif des solutions à leurs problèmes sociaux, l'augmentation des recettes de la Trésorerie générale, et une bonne gestion des finances publiques.

 

 -Le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Habib Choubani, affirme que le gouvernement Benkirane ne sera pas clément avec toute personne impliquée dans le détournement de deniers publics, soulignant que tous les dossiers de corruption seront déférés devant la justice.

 

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA

 

 -Le ministre chargé du Budget, Driss El Azami, fait éclater un scandale au sein du Parlement : Il a reconnu que Eric Gerets ne paie pas d'impôts sur le revenu, précisant que le service des impôts ne prélève pas de taxes sur le revenu du sélectionneur de l'équipe nationale. La déclaration du ministre suscite l'indignation des membres de la commission des Finances à la Chambre des représentants.

 

 -Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, critique les députés du PJD pour avoir pris part au mouvement de protestation contre la participation d'un israélien à la 8ème Assemblée parlementaire de l'UpM. Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur adresse une correspondance au Chef du gouvernement concernant la participation de militants PJDistes, dont des députés, dans plusieurs manifestations à travers le territoire national.

 

 -Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, recourt aux idées de l'ancien ministre, Mohamed El Gahs relatives au ralliement des jeunes en vue de les convaincre de ne pas descendre de nouveau dans la rue. Il tente de les séduire en leur promettant une carte pour jeunes qui accorde des réductions de l'ordre de 50 pc sur les prix des billets de train, d'avion et des hôtels avec la possibilité de bénéficier de prestations tels que les soins médicaux dans les hôpitaux publics.

 

 -L'ancien ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Adil Douiri, accuse les walis et gouverneurs de faire entrave à l'investissement, précisant qu'ils adoptent une approche purement administrative qui n'est pas rentable pour la croissance économique. Il souligne, dans ce sens, que le Maroc n'est pas apte sur le plan économique pour les accords de libre-échange à cause du déficit de la balance commerciale.

 

ASSABAH


 -Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement: l'examen des questions du trafic de drogue et de la contrebande avant celle de l'ouverture des frontières entre le Maroc et l'Algérie. Le ministre souligne qu'il n'y a pas de contradiction entre ses déclarations et la position du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

 

 -Le ministre délégué chargé de la Fonction publique, Abdeladim El Guerrouj, présente devant la commission de la justice et de la législation à la Chambre des Représentants un projet de loi organique à même de consacrer l'égalité, la parité et la transparence en matière de nomination aux postes de la haute fonction publique. Il précise que ledit texte met fin à l'ère de l'impunité et de la non reddition des comptes et consacre l'autorité du contrôle sur les établissements publics.

 

 -Les pharmaciens du secteur public en colère contre le ministre de la Santé, Houssein El Ouardi. L'Ordre national des pharmaciens du secteur public appelle le ministre à expliquer les motifs du limogeage de la directrice du service d'approvisionnement au sein du ministère, à publier les résultats de l'enquête de l'Inspection du ministère ainsi que le rapport de l'Inspection générale des finances concernant ledit service d'approvisionnement et à accélérer la révision des lois régissant le secteur.

 

AL KHABAR

 

 -Le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Mustapha Khalfi affirme que la question du Sahara ne doit pas constituer un obstacle au développement des relations entre le Maroc et l'Algérie, soulignant que la réouverture des frontières entre les deux pays voisins nécessite un examen approfondi.

 

 -Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et des affaires islamiques reconnaît l'existence de dérapages dans les prêches du vendredi et précise que des propos exprimés par certains prêcheurs ne sont que de pures "opinions personnelles" et non des fatwas.

 

 -L'ambassade du Maroc au Koweït rend public un communiqué dans lequel elle rejette le recrutement des Marocaines pour les travaux domestiques après l'annonce faite par des médias koweitiens à ce sujet.

 

 -La réunion tenue par les présidents de clubs de football rejetant la taxation des revenus des sportifs a été marquée par des "insultes" et des prises de bec entre Abdelilah Akram, président du WAC et Abderrazak Sebti, président du Wydad de Fès. Des sources précisent que la cause de ce bras de fer a pour origine le soutien du dernier (président du WAF) à la taxation des revenus.

 

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

 

 -Le Polisario en état d'alerte dans les camps de Tindouf en prévision d'un éventuel recensement: Des informations qui font état de l'arrivée dans les camps d'une délégation onusienne ont poussé les séparatistes à lancer une vaste opération d'"embellissement" visant, selon des sources sahraouies, à améliorer la situation humanitaire dans ces camps.

 

 -Le ministre de l'Economie et des Finances se plaint auprès du Chef du gouvernement du ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance pour ingérence dans ses prérogatives. Selon des sources informées, cette plainte intervient à la suite des déclarations successives de Mohamed Najib Boulif concernant les banques islamiques, au moment où le système bancaire relève de la compétence du ministère de l'Economie et des Finances.

 

 

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

 

 -8ème Assemblé parlementaire de l'UpM: Le gouvernement affirme la participation d'un israélien à cette assemblée. Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération prétend qu'il ne lui a pas accordé de visa alors que le gouvernement ne lui a pas interdit l'accès à l'Hémicycle.

 

 -Des acteurs des droits humains appellent Abdelilah Benkirane à publier la liste des fonctionnaires "fantômes": L'Etat perd des millions de dirhams annuellement à travers le paiement des salaires de cette catégorie de fonctionnaires et des lobbies monopolisent la gestion de ce dossier.

 

 -Les impôts sur le revenu d'Eric Gerets provoque une polémique au sein du PJD: Le député PJDiste Abdelaziz Aftati accuse le ministre chargé du Budget, Driss El Azami, de permettre au sélectionneur national de transférer son argent sans payer d'impôts.

 

AL ALAM

 

 -Madrid affirme qu'elle signera un nouvel accord de pêche maritime avec le Maroc avant le 14 juillet prochain: L'UE se trouve dans l'embarras et Rabat indique qu'elle est prête à négocier un nouvel accord selon les conditions des Marocains.

 

 

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

 

 -La guerre du pétrole aura-t-elle lieu entre le Maroc et l'Espagne? : Le président du gouvernement autonome des Iles Canaries Paulino Rivero effectuera une visite au Maroc en avril prochain sur fond de débat entre son Cabinet et le gouvernement central présidé par Mariano Rajoy sur la prospection du pétrole au large des îles Canaries et dans une zone proche des frontières maritimes marocaines.

 

 

BAYANE AL YAOUM

 

 -En réponse aux revendications des syndicats et en vue d'améliorer la qualité des prestations médicales, le ministre de la Santé s'engage à défendre les droits du personnel du secteur, soulignant que personne n'est au dessus de la loi.

 

RISSALAT AL OUMMA

 

 -Une réunion des présidents de clubs de football consacrée à l'examen et au suivi du dossier de la mesure de taxation des sportifs prévue dans le projet de loi de finances et aux initiatives à adopter pour convaincre le gouvernement à exonérer ces clubs du fisc, tourne "au vinaigre", suite à une altercation verbale entre le président du WAC, Abdelilah Akram, et le président du WAF, Abderrazak Sebti.

 

AL MOUNAATAF

 

 -Le Maroc de nouveau sur le grill: recrudescence des manifestations sociales et le gouvernement ne donne toujours pas de signaux pour mettre fin à la tension.

 

 -La commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants appelle le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration à lutter contre les fonctionnaires fantômes et à promulguer la loi organique sur le droit de grève.

 

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA

 

 -Le retard de l'arrivée de l'orge subventionné aggrave les souffrances des agriculteurs dans la province de Midelt: Les habitants de 27 communes rurales attendent l'intervention des autorités concernées pour mettre fin à leurs souffrances.

 

 -Grève nationale dans le secteur de l'Education nationale mercredi prochain: Le syndicat national de l'Education proteste contre le manque accru des enseignants et exprime son étonnement vis-à-vis de l'annonce de 7.800 postes d'emploi seulement alors que le secteur a besoin de 15.000 postes.

 

 -Un rapport de l'UNESCO établit une image "sombre" du secteur de l'Enseignement au Maroc. Des acteurs et sensibilités du domaine s'interrogent sur les critères et les statistiques sur lesquels l'UNESCO s'est basée pour réaliser ce rapport.

 

LE SOIR ECHOS

 

 -USFP : El Malki aux commandes ? Réunis le weekend dernier à Agadir, les cadres du parti de la rose ont dressé le bilan de leurs participations aux précédents gouvernements. Habib El Malki a profité de l'occasion pour annoncer sa candidature au poste de Premier Secrétaire lors du prochain congrès national de l'USFP.

 

AUJOURD'HUI LE MAROC

 

 -Une cargaison de 12 tonnes refoulée d'Europe pour non-conformité aux normes sanitaires : de la noix de muscade impropre à la consommation déroutée vers le Maroc. Entre la législation qui tarde à voir le jour et un consommateur qui fait confiance aux autorités de son pays, la faille juridique alimente les poches des importateurs sans scrupule. Le Maroc peut donc, faute de réglementation stricte, servir en toute impunité de poubelle pour les produits non désirés par l'Europe.

 

 -Projet de loi sur la grève: Le gouvernement veut accélérer le processus. Est-ce le bout de tunnel pour le projet de loi sur la grève ? Le gouvernement semble en tout cas décidé à dépoussiérer le projet. Si les syndicats sont aujourd'hui sur la même longueur d'onde avec le gouvernement sur la nécessité d'adopter une loi sur la grève, des désaccords risquent de surgir entre les deux parties. Les centrales syndicales posent déjà leurs conditions au gouvernement et remettent en cause la légalité du recours aux retenues sur les salaires des grévistes.

 

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB

 

 -Maroc-France : la grand-messe patronale. Après la rencontre qui a réuni, en janvier dernier, Abdelilah Benkirane et les patrons de l'Hexagone, à leur tête Jean-René Fourtou, président du Conseil de surveillance de Vivendi, une grand-messe patronale franco-marocaine se tiendra aujourd'hui à Rabat. Organisée sous la houlette du club des chefs d'entreprises France-Maroc, cette rencontre regroupe les investisseurs des deux pays amis.

 

 -Football et fiscalité : Pourquoi les clubs rechignent-ils devant l'impôt ? Les clubs de football ne devraient pas échapper à l'impôt. Les dispositions du projet de la loi de Finances 2012 taxent les sociétés sportives à hauteur de 17,5 pc. Mais, les revenus salariaux, quant à eux, devraient être imposés à hauteur de 30 pc après application d'un abattement de 40 pc. C'est injuste ! crient les présidents de clubs décidés à faire entendre leurs doléances.

 

 -Régionalisation : Le projet devrait être discuté à la prochaine session parlementaire. Le projet de régionalisation avancée ne tardera pas à atterrir au Parlement. Il y a de fortes chances que députés et conseillers s'y penchent juste après l'adoption du projet de loi de Finances 2012. Le rapport de la Commission consultative de la régionalisation (CCR) représentera la base des discussions à l'Hémicycle. Dès la session parlementaire d'avril prochain, le projet doit suivre la procédure normale de discussion et d'adoption.

 

L'ECONOMISTE

 

 -Maroc-France : Les entreprises sherpas des réformes. La démarche est tout sauf protocolaire. Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement, accompagné de ses ministres assisteront à la rencontre économique Maroc-France qui se tient aujourd'hui mercredi à Rabat. Le monde des affaires attend des solutions concrètes et réalisables. 45 patrons dont 200 Français seront au rendez-vous. Les investisseurs français et marocains ont initié un travail important : un bilan des stratégies sectorielles établi par les opérateurs des deux pays.

 

LIBERATION


 -Les agriculteurs des Doukkala broient du noir : Ils appréhendent leur exclusion du programme d'aide. Les petits agriculteurs de Doukkala sont inquiets. Une rumeur circule depuis peu annonçant que leur région sera exclue du programme de soutien aux prix de fourrage animal et des importations d'orge subventionnés en raison des conditions météorologiques clémentes qu'a connues la province d'El Jadida.

 

 -Mohamed Abdelaziz fait arrêter certains de ses proches : Des armes algériennes volées au Polisario utilisées contre l'ALN. Les dernières fuites de documents et leur remise à la presse, les vols d'armes offertes par Alger et leur saisie par l'armée algérienne contre laquelle ces mêmes armes ont été utilisées par des trafiquants et des membres de groupes islamistes et les marches de protestation contre le maintien des membres de la direction du Polisario dont le chef lui-même ont provoqué l'ire de Mohamed Abdelaziz. Cette colère, l'inamovible patron du Polisario, l'a exprimée en ordonnant l'incarcération de plusieurs fonctionnaires et employés de son proche entourage.

 

AL BAYANE

 

 -Accidents de la route : un constat alarmant avec 4.066 morts en 2011 : Nécessité d'une culture citoyenne pour arrêter l'hécatombe. Ce constat alarmant illustre à lui seul la situation d'un secteur en constante dégradation malgré l'entrée en vigueur du nouveau Code de la route et les efforts déployés par les autorités.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

Villa des arts de Casablanca : Rencontre avec Rachida Madani et Rachid Khaless

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

Parlement: Sanctions prévues à l’encontre des députés absentéistes

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

Rabat-Alger: réconciliation en vue?

Le Trophée Aïcha des Gazelles accompagné par La MDJS

Athlétisme : le Cubain Dayron Robles en stage en Martinique





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma