Dimanche 20 Août 2017

Le ferry Boughaz interdit de relier Tanger à Tarifa

Ajouté le 21 Mars 2012 à 9:41


 

 

 

Lareleve.ma-Mohamed Jaabouk


  La série noire continue pour la compagnie maritime de Samir Abdelmaoula. Après les saisies de quatre de ces bateaux au port d’Algésiras et Set en France, voilà que le conseil d’administration de l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA), réuni le 19 mars, vient d’asséner un coup dur au groupe dirigée par le Conseiller PJDiste: à partir du 23 mars, le ferry Boughaz Express, reliant Tanger à Tarifa, ne pourra plus assurer cette liaison maritime, et ce, pour une durée indéterminée. La raison de cette décision, communiquée à la Comarit, n’est autre que le non-paiement des frais portuaires. Un nouvel épisode de la descente aux enfers de cette compagnie maritime, lequel a débuté en janvier dernier.

 

  Cette nouvelle donne complique la tâche du ministre du Transport et de l’Equipement, Aziz Rebbah qui ne sait plus que faire. Depuis le naufrage de la compagnie de la Comarit, le PJDiste multiplie les communiqués sans grandes avancées, le dernier date justement du lundi 19 mars dans lequel il réitère que « le gouvernement s'active actuellement sur deux fronts. Le premier concerne la recherche de mesures permettant à ces compagnies (Comarit /Comanav) de reprendre leur activité normale et les rendre en mesure de faire face aux contraintes financières et sociales liées au personnel (…) Le deuxième volet porte sur la mise en place des mesures nécessaires afin d'assurer le bon déroulement de l'opération de transit 2012 ». Et rien de plus. Entre temps, le drame des employés de la Comarit perdure, sans salaires depuis des mois, et sans aucune aide de la compagnie ou du ministère, ils sont forcés de squatter les ferries bloqués à Sète et Algésiras.

 

  Début mars, le département du Transports et de l’Equipement a lancé un appel d’offres pour l’octroi d’autorisations pour une durée ne dépassant pas une année, non renouvelable des lignes maritimes reliant Tanger Med à destination de Sète en France avec une fréquence de deux départs par semaine, Nador vers toujours Sète avec une fréquence d’un départ par semaine et Nador en direction de Alméria en Espagne avec trois départs tous les deux jours.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Les Amazighes de Kabylie célèbrent le nouvel an amazigh YENNAYER

Les islamistes cueillent les fruits du Printemps arabe

Le Jardin zoologique national de Rabat : la faune à portée de main

La problématique des Réfugiés et demandeurs d’asile au Maroc

"The Artist" récompensé trois fois aux 69e Golden Globes

Le Onze national contre le club suisse de Grasshopper Zurich en match amical

USA: l’Internet au cœur des débats

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Détroit d'Ormuz: L'armée américaine se dit prête en cas de fermeture par l'Iran

Les ténébres et les miroirs

Le ferry Boughaz interdit de relier Tanger à Tarifa





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma