Mardi 17 Octobre 2017

Les plus grands avionneurs mondiaux s’invitent à Casablanca

Ajouté le 7 Octobre 2015 à 14:04


Lareleve.ma-MAP

 

La troisième édition du rendez-vous d'affaires "Aerospace Meetings" s’est ouverte, mardi à Casablanca, avec la participation de grands avionneurs, motoristes et équipementiers représentant 17 pays.

 

Plateforme d'échanges et de rencontres pour les constructeurs, les équipementiers et l'ensemble des métiers de la sous-traitance et des fournisseurs de services aéronautique, spatial et de défense au niveau international, Aerospace meetings de Casablanca attire cette année les plus grands avionneurs et Tier1 du secteur. Ouvrant ces assises, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy a souligné que cet événement de grande envergure acquiert d’année en année plus de "notoriété", ajoutant que les diverses rencontres B2B qui auront lieu lors de cette rencontre (6-7 octobre) seront assurément "un moment fort d’échanges et d’éclosion d’alliances entre les entreprises du secteur ici présentes".

 

Selon le ministre, en moins d’une quinzaine d’années, une base aéronautique performante, compétitive et diversifiée, s’est édifiée à travers le choix de la destination Maroc porté par de nombreux acteurs mondiaux de renom.

 

Le secteur de l’aéronautique au Maroc compte 110 entreprises, réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 1 milliard de dollars, emploie 11.000 personnes et enregistre un taux de croissance annuel moyen de 17 pc, a précisé M. Elalamy, soulignant que l’objectif aujourd’hui, est de "soutenir cette croissance et de consolider les acquis du secteur".

 

Partant d’une conjoncture mondiale particulièrement porteuse avec un doublement de la flotte mondiale sur les 20 prochaines années, près de 35.000 avions à construire et un carnet de commande plein pour les 10 prochaines années, de bonnes perspectives d’avenir se profilent pour l’aéronautique, a-t-il relevé, estimant que le Maroc se positionne en tant que "niche de compétitivité sur la carte aéronautique mondiale". "Ses atouts nombreux l’habilitent parfaitement à saisir les opportunités qui s’offrent au niveau mondial", a fait observer le ministre.

 

Et de relever que le Plan d’Accélération Industrielle a amorcé une nouvelle dynamique de croissance avec le lancement de quatre écosystèmes pour lesquels le Maroc dispose d’atouts importants. Il s’agit des filières de l’Assemblage, du Système électrique-câblage et harnais (EWIS), de l’Entretien-réparation & révision (MRO) et de l’Ingénierie.

 

Pour la Directrice générale de Maroc Export, Zahra Maafiri, cet événement, qui totalise à ce jour plus de 350 participants inscrits de plus de 17 pays et plus de 4000 rendez-vous B2B, connaitra la participation de plusieurs grands donneurs d'ordres notamment Airbus, Boeing Matis, Tecoere, Daher, Bombardier, Alenia, Alstom, Stella ou encore Safran et Sabca.

 

L'Aerospace Meetings de Casablanca est l'occasion pour ces donneurs d'ordres et équipementiers internationaux de partager avec l'ensemble des participants leur politique achat et relation fournisseur ainsi que les besoins en sous-traitance à court et moyen terme par le biais de conférences et d'ateliers. Ce sont des temps forts d'échanges et de partage d'expériences qui permettent de mieux appréhender les évolutions de l'environnement scientifique, technique, industriel ou commercial, a relevé Mme Maafiri.

 

 

Depuis 2008, l'industrie aéronautique au Maroc fait preuve d'une forte résilience face à la crise économique mondiale, a-t-il ajouté, soulignant que le secteur affiche un taux de croissance annuel de 20 à 25 pc. Pour elle, l'Industrie aéronautique participe tout aussi bien à l'essor des métiers très diversifiés qui la composent, tels que l'industrie électrique, électronique, mécanique et de l'informatique, des domaines dans lesquels le Maroc se distingue par un savoir-faire certain et une offre intégrée qu'il exporte, notamment vers l'Afrique dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant, faisant du Royaume un hub régional dans le secteur de l'aéronautique.

 

Pour sa part, le président du groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Hamid Benbrahim El-Andaloussi a souligné la plateforme Maroc aujourd’hui, en tant que pôle aéronautique le plus compétitif en Afrique, est devenue incontournable. C’est pour cette raison que plusieurs acteurs lourds notamment la filiale d’Airbus, Boeing, Safran et Bombardier et des PME de grande valeurs technologiques, sont présents dans ce Salon.

 

"Aujourd’hui dans le cadre de l’accélération industrielle, il faut avoir une forte ambition celle de multiplier par 2,5 la taille du secteur à l’horizon 2020, et nous avons les moyens de le faire. Nous sommes en train de travailler sur la formation des ressources humaines", a-t-il dit.

 

Selon M. El-Andaloussi, l'implantation des géants de l'industrie aéronautique mondiale, notamment Safran, Boeing, EADS ou encore le nouveau venu Bombardier au Maroc, témoigne de la place que s'est forgée le Maroc à l'échelle internationale. L'installation de ces grands donneurs d'ordre est aussi la preuve que le Maroc a réussi son pari, en renforçant son attractivité et sa compétitivité. Sa position géographique stratégique qui fait du Royaume le sous-traitant principal de l'Europe, sa main d'œuvre hautement qualifiée sans oublier la panoplie de mécanismes d'aide à l'investissement offerte aux entreprises étrangères dans ce secteur, facilitant ainsi leurs implantations, a-t-il affirmé.

 

Initié par Maroc Export en partenariat avec le Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS) et la BC1 Aerospace, leader mondial dans les programmes de rencontres d'affaires de l'industrie aéronautique et spatiale, la 3eme édition de l’Aerospace Meetings offre l’opportunité aux clients et fournisseurs de se rencontrer et sceller des partenariats.

 

Outre les rendez-vous d'affaires, les 350 entreprises participantes cette année pourront également assister aux conférences organisées notamment par les donneurs d'ordre, des ateliers spécifiques ainsi que des visites de sites industriels.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Logements : La voie royale

Le grand quiproquo d’Ali Anouzla

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

Amen a si Benkirane !

Incohérences bien marocaines !

TERRORISME

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Les saisons exotiques des planètes du Système Solaire

2011: l’année de la révolution musicale

Une main robotisée contrôlable par les ondes cérébrales

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

Messi va-t-il détrôner Pelé ?

Davos: inquiétude sur la montée des sentiments anti-migrants dans les pays occidentaux

Waël Kfoury en clôture du Festival Mawazine Rythmes du Monde 2012

Premier cimetière musulman en France

CAN 2012: Drogba, la fin de la malédiction ?

Un groupe canadien limoge deux amis présumés de Saadi Kadhafi

Mort de Whitney Houston : le scénario d'une noyade dans sa baignoire évoqué

Festival Gnaoua : une manifestation qui atteint le paroxysme du succès





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma