Mardi 23 Mai 2017

Elections: la forte participation des femmes témoigne du progrès démocratique du Maroc

Ajouté le 9 Septembre 2015 à 9:44


Lareleve.ma

 

La participation des femmes, aux cotés des hommes, au processus électoral est un indicateur "très fort" du progrès démocratique du Maroc, a indiqué, samedi à Rabat, Sabra Bano, chef de mission au sein de l'organisation Gender Concers International (GCI).

 

Lors d'un point de presse tenu en vue de présenter les premiers résultats du rapport d'observation du GCI, selon une approche genre, des élections communales et régionales du 4 septembre, Mme Bano a relevé que l'organisation est en mission au Maroc pour observer la représentativité politique des femmes à différents niveaux et à toutes les étapes du processus électoral, en tant qu'électrices, candidates et responsables de l'opération de vote.

 

"Nous avons choisi cinq grandes villes et régions avoisinantes pour réaliser cette mission d'observation, dont le rôle consiste à avoir une idée précise et réelle sur la présence de la femme marocaine dans les élections", a souligné Mme Bano, relevant que les femmes ont afflué massivement vendredi, avec leurs familles, en groupes ou toutes seules, aux bureaux de vote pour choisir leurs élus.

 

Les femmes avaient un accès libre au sein et en dehors des bureaux de votes et aucun indice de pression contre elles n'a été observé, a-t-elle noté.

 

Mme Bano a ainsi félicité le ministère de l'Intérieur, le Conseil national des droits de l'hommes (CNDH) et toutes les composantes de la société marocaine (femmes et hommes) pour la réussite de ces "élections historiques".

 

Cette mission d'observation, menée en coordination avec des associations marocaines, fera l'objet d'un rapport final détaillé qui sera publié dans les prochaines semaines, a-t-elle précisé, formulant le souhait de voir ses recommandations contribuer à la consolidation du processus démocratique du Maroc et au renforcement du leadership féminin, notamment sur le plan politique.

 

Elle a, par ailleurs, appelé à promouvoir la participation effective des femmes au processus de prise de décision et de gestion des affaires publiques.

 

La GCI est une organisation internationale de développement basée à la Haye, en Hollande. Oeuvrant en faveur de l'encouragement des femmes en tant qu'agents de changement et de développement, elle soutient la pleine intégration des femmes dans les processus électoraux, les positions de décision et dans d'autres processus vitaux pour déterminer l'avenir de leur pays.

 

La GCI avait mené une première mission d'observation au Maroc dans le cadre des élections législatives 2011. Des missions d'observation des élections basées sur l'approche Genre ont également été menées dans d'autres pays, à savoir la Tunisie, le Pakistan, l'Afghanistan et la Libye.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Akhannouche : les dessous d’une démission

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

Les Oscars, comment ça marche?

Le méthanol, carburant du futur?

Electoralisme ou TVA sociale en France ?

Football: CAN 2012, des pays hôtes pas vraiment accueillants?

Un musulman à Melilla...

Les collectivités locales : Les débrayages reprennent ce jeudi

Il faut sauver Casablanca?

Mémoires informatiques: la fuite en avant technologique ou la faillite

Revue de presse du Mercredi 18 Avril 2012

Revue de presse du jeudi 29 novembre 2012

Elections: la forte participation des femmes témoigne du progrès démocratique du Maroc





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma