Mardi 26 Septembre 2017

Benkirane et la confusion entre homme d'État et prédicateur

Ajouté le 16 Mars 2012 à 16:58


 

 

 

Lareleve.ma-Mohamed Stidam

 

  Lapsus, peccadilles autres fautes de degrés et de natures différentes ne sont pas ce qui manquent dans l’actif de notre jovial chef de gouvernement, au point que les citoyens n’oublient une que pour en recevoir une autre plus inédite que les précédentes.

 

  Mais cette fois-ci il vient de commettre une grave faute sur le plan diplomatique en accordant une interview au journal algérien ‘’Achchorouk’’ qu’il savait proche des services secrets de l’État algérien, lesquels services ont trouvé dans les déclarations et les propos de Benkirane un prétexte pour attaquer notre pays.

 

  En effet, le leader des islamistes marocains s’est permis de donner des conseils aux responsables et au peuple algérien les invitant à suivre l’exemple marocain et tunisien, et permettre à ses cousins barbus d’accéder au pouvoir en Algérie, sous prétexte que l’expérience marocaine et dans les autres pays où ils avaient remporté les élections, est réussie. Oubliant par là même que cette expérience n’est qu’à ses débuts et pourra connaitre un revirement du jour au lendemain ; l’échec essuyé par les islamistes lors des dernières élections estudiantines en Tunisie en est une preuve tangible et irréfutable.

 

  En prônant les bienfaits de l’expérience islamiste au Maroc et en s’érigeant en donneur de leçons pour nos voisins, Benkirane fait un amalgame indigne d’un homme d’État, entre ses fonctions de chef de gouvernement lui imposant des règles de retenue et un minimum de diplomatie, et son appartenance à un parti qui a accédé au champ politique par le biais de  la prédication et de l’exploitation  de notre tolérante religion pour des fin politiques.

 

  Il est temps donc que notre chef de gouvernement apprenne à faire la différence, surtout quand il s’agit de porter atteinte aux intérêts de notre pays, en donnant aux ennemies de notre intégrité territoriale, des occasions à même de nous accabler gratuitement.

 









Les commentaires
  1. Gadiri [ Poids relatif ]
    1 | 17 Mars 2012 à 7:35 |

    Le PJD n'a été majoritaire que par à peine plus de 10% des Marocaines et Marocains en âge de voter. C'est par la grâce des abstentionnistes et des non inscrits que Benkirane peut fanfaronner. Franchement il n'y a pas de quoi jouer les fiers à bras.

Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Akhannouche : les dessous d’une démission

Le roi nomme un gouvernement dirigé par Abdelilah Benkirane

Gouvernement Benkirane: A la copiée-collée

Bonjour la transparence !

Amen a si Benkirane !

Incohérences bien marocaines !

Les risques d’un SMIG à 3000 dh

La déclaration gouvernementale sera guidée entre autres par les nouvelles dispositions constitutionnelles

The funny chef du gouvernement du Maroc 2012

Benkirane: chercher un bureau...

Benkirane et la confusion entre homme d'État et prédicateur

Revue de presse du mercredi 27 juin 2012

Benkirane et la lutte contre la prévarication

Revue de presse du vendredi 06 juillet 2012

Le Real Madrid atomise l’AC Milan 5 à 1

Revue de presse du mardi 25 septembre 2012

Des associations féminines manifestent contre Hakkaoui et Benkirane

Revue de presse du lundi 01 octobre 2012

Revue de presse du mardi 02 octobre 2012

Revue de presse du mardi 30 octobre 2012





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma