Mardi 22 Août 2017

Indonésie : au moins 113 morts dans le crash d'un avion militaire sur une zone habitée

Ajouté le 30 Juin 2015 à 12:00


Lareleve.ma-Agences

 

Un avion militaire Hercules C-130 s'est écrasé peu après son décollage, mardi, explosant en boules de feu sur une zone habitée nouvellement construite à Medan, ville du nord de l'île de Sumatra en Indonésie. Dans un premier temps les autorités ont fait part d'un bilan d'au moins 20 morts morts.

 

Puis un second bilan a fait état d'au moins 38 morts, dont un enfant, selon Eko Triandi, un responsable de la Croix Rouge participant aux opérations d'évacuation de victimes à l'hôpital.

 

Un peu plus tard, l'armée indonésienne a indiqué que 113 personnes (12 membres d'équipage et 101 passagers) se trouvaient à bord de l'appareil, et qu'il n'y avait aucun survivant. Dans un premier temps elle avait affirmé que seulement 12 personnes avaient pris place dans l'avion.

 

On ne sait donc pour l'heure le nombre de victimes au sol éventuelles.

 

D'importantes opérations de secours étaient toujours en cours «Les corps se trouvaient dans les débris de l'appareil et de bâtiments. Nous évacuons les corps un par un en ambulance à l'hôpital Adam Malik», indiquait sur place un responsable de la police indonésienne.

 

«J'ai vu l'avion dans la direction de l'aéroport, et il était déjà incliné, ensuite j'ai vu de la fumée s'échapper», a raconté un habitant, Januar, 26 ans.

 

L'appareil avait décollé à 12H08 (05H08 GMT) d'une base militaire et s'est écrasé dans la ville deux minutes plus tard, à environ 5 km de la base, a déclaré pour sa part un porte-parole de l'armée, Fuad Basya. «Nous avons demandé à nos services de secours à Medan de se rendre immédiatement sur les lieux pour évacuer les victimes».

 

C'est la deuxième fois que Medan est touchée par une catastrophe aérienne. En 2005, un avion de la compagnie locale Mandala Airlines s'était écrasé peu après son décollage dans une zone densément peuplée, faisant au moins 150 morts au total. D'autres accidents d'avions militaires se sont produits par le passé en Indonésie. L'archipel affiche un bilan médiocre en matière de sécurité aérienne militaire et civile.

 

En avril, un avion de chasse F-16 avait pris feu au moment du décollage sur une base militaire à Jakarta, contraignant le pilote à sauter de l'appareil en flammes. Il s'en était sorti avec des blessures légères. En décembre 2014, un avion de la compagnie AirAsia s'était abîmé en mer de Java une demi-heure après son décollage de la ville de Surabaya, en direction de Singapour, tuant les 162 personnes à son bord, pour l'essentiel des Indonésiens.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Qualifications Mondial-2014: la Fifa ouvre une enquête sur Bahrein-Indonésie

Alerte régionale au tsunami après un séisme au large de l'Indonésie

Lady Gaga "la satanique" interdite de concert à Jakarta

Lady Gaga ne chantera pas ses «chansons toxiques» en Indonésie

La masturbation en public n'est pas un délit en Suède, et ailleurs dans le monde ?

L’Autonomie proposée par le Maroc, une initiative ''éminemment salutaire'' affirme un sénateur indonésien d’Aceh devant le CDH

Indonésie: la police brûle trois tonnes de cannabis et drogue une ville entière

Indonésie : Le Franco-algérien Serge Atlaoui ne figure pas sur la prochaine liste des condamnés à exécuter

Indonésie : au moins 113 morts dans le crash d'un avion militaire sur une zone habitée

Daesh cherche à établir un "califat éloigné" en Indonésie

Indonésie : au moins 113 morts dans le crash d'un avion militaire sur une zone habitée





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma