Samedi 19 Août 2017

El Habib, une journée nationale pour Soumaia et l’image du PJD !

Ajouté le 18 Avril 2015 à 9:42


Lareloeve.ma

 

Au PJD, les militants remettent sur le tapis la question de la polygamie. Mais pas en débat de société: les islamistes qui mènent l’actuel gouvernement ont peur pour leur image, à l’international, après les révélations sur l’idylle de deux membres du gouvernement.

 

Les fiançailles de Soumaia Benkhaldoune et El Habib Choubani, deux ministres PJD de l’actuel gouvernement, continuent de susciter des remous au sein de la formation de Benkirane.

 

Selon Akhbar Al Yaoum, dans son édition de ce week-end (18-19 avril), ces fiançailles font l’objet de débats passionnés dans les cercles privés des islamistes, mais aussi dans les institutions où le parti est représenté, sans parler des réseaux sociaux.

 

Selon ce journal, généralement bien informé quant à la cuisine interne du PJD, les militants islamistes sont divisés entre un premier groupe qui estime que les fiançailles de la ministre déléguée à l’Enseignement supérieur (51 ans et maman de trois enfants) et son collègue aux Relations avec le Parlement et la société civile relèvent de la sphère privée et ne sauraient en aucun cas influencer leurs carrières ministérielles respectives. Et un deuxième groupe pour qui cette histoire pourrait coûter trop cher au parti en termes d’image et notamment à l’étranger, surtout après les révélations de ces derniers jours dans la presse. Car il ne s’agit pas que d’une simple histoire d’amour entre deux membres du gouvernement, mais surtout du fait que la (première) femme d’El Habib Choubani aurait elle-même demandé la main de celle censée être sa rivale.

 

 Le PJD, qui a toujours essuyé les critiques concernant ses positions à l’égard des questions intéressant les femmes et leurs droits, risque encore de se trouver dans de mauvais draps quand on sait que ses adversaires politiques, l’Istiqlal en premier lieu, a déjà commencé à exploiter cette histoire pour flinguer «l’immaturité» de tout le gouvernement. Et que même les alliés de Benkirane au sein du gouvernement ne voient pas d’un bon œil l’issue finale des fiançailles des deux ministres islamistes.

 

Une journée nationale pour Soumaia !

 

Le débat qui secoue actuellement le PJD est qualifié par les sources internes d’Akhbar Al Yaoum d’«amical». Mais il risque de s’envenimer au fil des jours avec de nouvelles révélations.

 

L’une des plus croustillantes est le fait qu'El Habib Choubani ait choisi la date du 13 mars pour célébrer la journée nationale de la société civile. Or, il se trouve que cette date coïncide avec l’anniversaire de Soumaia Benkhaldoune. Bizarre comme coïncidence!

 

 La ministre PJD a intégré le gouvernement lors du remaniement. Mais avant cela, la dirigeante islamiste était chef de cabinet d’El Habib Choubani. Et dans toute cette histoire, il y a visiblement quelqu’un qui serait heureux qu’on l’oublie momentanément: Bassima Hakkaoui, l’autre ministre islamiste chargée de la Famille, de la femme et de la solidarité…

 

 

 

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Alphabétisation: Le Maroc a pris un retard considérable

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Programme de la 18ème édition du SIEL

Espace : la Chine lancera prochainement un vaisseau spatial habité

Le suspect n°1 cerné à Toulouse, les victimes inhumée(Video)

Revue de presse du vendredi 30 Mars 2012

Alger: les autorités ne tolèrent plus les débits de boissons

Revue de la presse quotidienne du Jeudi 05 Avril 2012

Revue de presse du vendredi 27 Avril

"Dark Shadows": le retour du vampire

El Habib, une journée nationale pour Soumaia et l’image du PJD !





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma