Mercredi 20 Septembre 2017

Attentat de Marrakech: le procureur requiert des peines sévères en appel

Ajouté le 8 Mars 2012 à 8:45


 

 

 

 

Lareleve.ma-AFP

 

  Le procureur du tribunal antiterroriste a requis mercredi soir en appel la "confirmation" de la peine de mort prononcée en octobre contre Adil Al-Atmani, principal accusé de l'attentat de Marrakech (sud) qui avait fait 17 morts en avril 2011, a constaté un journaliste de l'AFP.

 

  Dans son réquisitoire, le procureur a aussi demandé la "confirmation de la peine à perpétuité contre Hakim Dah", le principal complice d'Al-Atmani, ainsi que "l'aggravation" du verdict prononcé le 28 octobre en première instance contre sept autres accusés.

 

  Le procès se poursuivra jeudi avec les plaidoiries de la défense avant que la cour ne rende son verdict.

 

  Les sept "complices" avaient été condamnés par le tribunal de première instance de Salé à des peines allant de 2 à 4 ans de prison, mais le parquet avait interjeté appel qualifiant de "clémentes" leurs peines de réclusion.

 

  Le verdict contre ces sept "complices" avait provoqué à cette époque la colère des familles des victimes - des Français et des Suisses notamment. Ces dernières avaient crié au scandale.

 

  "Les sept complices sont des traîtres car ils n'ont pas dénoncé les deux principaux auteurs de l'attentat alors que leur pays était en danger", a accusé le procureur.

 

  Les neuf accusés avaient été condamnés le 28 octobre en première instance pour leur "implication avérée" dans l'attentat de Marrakech.

 

  Mercredi, les accusés ont nié catégoriquement les charges retenues contre eux, les avocats de la partie civile ayant pour leur part qualifié de "lâche" cette attitude.

 

  La défense des familles de victimes a renouvelé à cette occasion sa demande, comme elle l'avait fait en octobre, de "ne pas condamner le principal accusé à la peine de mort".

 

  "Je veux pas que Adil Al-Atmani soit un martyr. Je veux qu'il tombe dans l'oubli pour l'éternité et qu'il souffre énormément (en prison) pour avoir commis un crime collectif contre des gens qui aimaient la vie et l'humanité", a déclaré devant la cour Me Frank Berton, un des avocats français des parties civiles. "Aucune religion ne tolère cet horrible terrorisme", a-t-il ajouté.

 

  "Ils sont des lâches car ils ne veulent pas reconnaître les charges, ils se sont murés dans le mensonge. Ils n'ont présenté aucun regret, alors que toutes les preuves de leur implication existent", a martelé de son côté l'avocat Eric Moutet, du barreau de Paris.

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Akhannouche : les dessous d’une démission

Tramway de Rabat Salé : Lancement d’une billettique moderne

Le roi nomme un gouvernement dirigé par Abdelilah Benkirane

Poisson sans Tomate svp…

Nouvel attentat suicide à Damas: au moins 25 morts

LES HAREDIM JUIFS: Une autre facette de l'intégrisme

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES: Ouverture des frontières en 2012?

Les Oscars, comment ça marche?

2011: l’année de la révolution musicale

Une femme et des hommes

Attentat-Marrakech: Report du procès en appel et grève de la faim

Argana : Report du procès en appel.

Attentat de Marrakech: le procureur requiert des peines sévères en appel

Attentat de Marrakech: le dossier est clos

Maroc: hommage aux victimes de l'attentat de Marrakech

Mali : Participation du Maroc à la conférence des donateurs de Bruxelles

Le Liban dans la crainte d'une nouvelle guerre civile

L'opposant russe Boris Nemtsov tué par balle au pied du Kremlin

Une énorme panne d'électricité touche Washington





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma