Dimanche 23 Avril 2017

Un médecin arrêté pour avoir délivré un certificat… à un mort

Ajouté le 22 Janvier 2015 à 13:24


Lareleve.ma

 

Un médecin vient d’être arrêté pour avoir délivré un certificat d’invalidité à un malade… décédé. Il a suffit de la modique somme de 200 dh pour obtenir le certificat médical en question. Il a été piégé par une femme.

 

Dans sa livraison de ce jeudi 22 janvier, Assabah relate ce fait divers sous le titre "Un médecin à Témara délivre un certificat d’invalidité à un mort", faisant savoir que les services de police relevant du district de la ville ont interpellé, mardi un médecin exerçant à l’hôpital Sidi Lahcen après son implication avérée dans la délivrance de certificats médicaux moyennant des sommes d’argent.

 

Selon le quotidien arabophone, le médecin, un quinquagénaire, s’est montré surpris lors de son arrestation avant de réaliser que les poursuites dont il fait l’objet sont liées à des certificats d’invalidité, dépassant les 21 jours, qu’il aurait délivrés impliquant des innocents actuellement en détention.

 

Se référant à ses sources, la publication révèle qu’un piège a été tendu au prévenu par une femme qui avait passé deux jours en garde à vue avant d’être déférée devant le parquet général. Elle a été accusée par son mari de coups et blessures, lequel avait présenté un certificat médical portant le cachet du même médecin et avec l’entête de l’hôpital public où il exerce.

 

D’après le quotidien, le parquet général avait pris en compte les circonstances atténuantes en faveur de la femme qui avait rejeté en bloc les accusations de son mari en lui accordant la liberté provisoire sous caution, que sa famille a peiné à satisfaire.

 

Une fois qu’elle a recouvré sa liberté, elle a décidé de tendre un piège au médecin. Elle s’est présentée à l’hôpital et a demandé au même médecin un certificat pour son père, qui en réalité est décédé en 2009.

 

Elle lui a expliqué que son père, un homme âgé, a été agressé par un groupe de délinquants et nécessitait un certificat pour déposer plainte, écrit le journal qui ajoute que le docteur a exigé 200 dh pour délivrer le document en question. Une fois l’argent empoché, poursuit Assabah, il a signé le certificat d’invalidité de 21 jours au nom du père décédé. Preuve, estime le journal, de son innocence.

 

Certificat en poche, elle s’est aussitôt dirigée vers le parquet général pour déposer plainte expliquant les tenants et aboutissants de l’affaire et comment elle a pu obtenir un certificat d’invalidité pour un homme décédé depuis plusieurs années, accusant le médecin de délivrer des faux certificats dont un était derrière son inculpation l’ayant obligée à passer deux jours en garde à vue au poste de police.








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Un médecin corrompu arrêté à Casablanca

Une rencontre contre la censure

Maladie d’Alzheimer : nouvelles perspectives grâce à un médicament anti-cancer

Des accusations d'une aide libyenne à Sarkozy en 2007

Sarkozy va porter plainte suite aux accusations liées à Kadhafi

Forum sur les changements en Méditerranée à Palerme

Elvis n’est pas mort… il va renaître sous forme d’hologramme

La Syrie abat un avion de combat turc en Méditerranée

Mutation pour raisons médicales: Le MEN met en place une commission médicale

Incarcération du producteur du film anti-islam

Un médecin arrêté pour avoir délivré un certificat… à un mort





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma