Dimanche 20 Août 2017

Atelier de formation sur «le Tourisme Solidaire, facteur de développement local »

Ajouté le 5 Mars 2012 à 14:29


 

 

 

 

 

 

Rapport

Atelier de formation sur «le Tourisme Solidaire, facteur de développement local »

 

 

 

Organisé à  Bjaîa et Djebla (Bni Ksila)  le 02 et 03 mars 2011

 

 

Ahmed Ait Haddout

 

1-Contexte

  Dans le cadre de la promotion du Tourisme Solidaire (TS), le Réseau Agir Responsable en Méditerranée pour le Développement du Tourisme Solidaire (AREMDT) en collaboration avec l’Association Tajmaat Njebla-Algerie, avec le soutien de CCFD  ont organisé les 02 et 03 mars 2012 à Bajaîa une rencontre sur «  le tourisme solidaire facteur de développement local».

 

 

2-Objectif de l’Atelier

  L’objectif de cet atelier est de lancer une dynamique locale afin d’abord de promouvoir et vulgariser les principes de l’Economie Sociale et Solidaire notamment le concept du Tourisme Solidaire (TS) et puis  sensibiliser les acteurs du territoire Kabylie  à se mobiliser en vue de s’organiser et réfléchir ensemble  dans un cadre de concertation sur les modalités de  développement de ce  tourisme solidaire afin de répondre aux attentes de la population locale et être conformes aux principes de la charte du tourisme solidaire adoptée par ARMDT.

 

 

3-Profil des participants

  Cet atelier qui a été encadré par Aremdt au nom de Mr El Harrak Nourredine assisté par Mlle Saida Bajja, et REMESS au nom de Mr Ait Haddout ahmed, a connu la participation d’une soixantaine  de personnes, dont une quinzaines  de femmes.

 

 

  Ces participants représentaient des : Associations, les chercheurs et universitaire, élu (Président de la commune Beni Ksida), artisans, pouvoir publique (ministère du tourisme), média (radio et TV)…

 

 

  A noter aussi que les participants montraient un large sens d’intérêt au sujet de l’atelier et exprimaient  un haut niveau intellectuel.

 

 

4-Déroulement

L’atelier s’est déroulé en 3 phases (voir le programme).

 

 

1- l’ouverture de l’atelier a été faite par Mr Farid Ahmed, Président de l’association Tajamaât. Ce dernier a présenté le projet d’aménagement et restauration du village n’Djebla.

 

 

  Le Président de la commune bni ksila, dans son intervention a présenté la commune et ses richesses naturelles et patrimoniales et a souligné l’importance de ce genre d’activité (Tourisme) a mettre en valeur les territoires en vu de leur développement.

 

 

  Le mot par la suite a été donné à Mr Dahmani, professeur à l’université Tizi Ouzou. Dans son intervention, Mr Dahmani a rappelé que la réflexion sur le tourisme est en construction en Algérie, retard dû essentiellement aux fragilités  liées à l’insécurité et l’instabilité politique du pays. Néanmoins, ce genre de tourisme «solidaire », souligne le prof,  pourra  bien  profiter à la région Bjaiâ vu sa diversité patrimoniale et sa richesse culturelle.

 

 

  Mme Faroudja Moussaoui quand à elle, a présenté l’expérience de l’association « Amusnaw » en matière de gestion et coordination collective d’un projet de TS dans le village TAourirt Mokrane.

 

 

   Mr Nourredine El Harrak a présenté de sa part l’expérience  du réseau AREMDT en matière de TS dans la méditerranée.

 

 

  Après un pause café de 10min, Mr ait Haddout a présenté le REMESS, et l’importance de la coordination des acteurs sur un même territoire, en mettant le point sur le rôle de chaque entité sociale (association, coopérative et mutuelle).

 

 

  Mr Achir Mohamed et Zoreli Mohamed Mokran ont présenté par la suite un paysage de l’Economie sociale en Kabylie à travers une étude pratique faite sur des villages à Tizi Ouezzou dans laquelle il a évoquer l’achat d’un Mini bus par des caisses solidaires fruit des cotisations des villageois.

 

 

  Mlle feten Bouzidi de l’office du tourisme tunisien a parlé du diagnostic territorial, Marketing territorial et la diversité du patrimoine comme moteur de développement local.

 

 

  Toute l’après midi a été consacré par la suite au débat, la parole a été donnée aux participants pour s’exprimer. Il y a une conscience partagée par tous les participants sur l’état modeste du tourisme dans  la région voir même son absence malgré ses atouts patrimoniaux.

 

  C’est ainsi qu'ils ont discuté, toutes les difficultés que connaît ce secteur et les opportunités existantes pour l’épanouissement du tourisme solidaire dans cette  région.

 

 

Les problèmes que connaît le tourisme dans la région sont :

•Aucune vision stratégique du développement de ce secteur de par les autorités publiques ;

•Absence de la culture de tourisme dans le pays;

•Manque d’organisation et de maitrise locale des projets touristiques ;

•Faible communication entre les différents acteurs touristiques ;

•Des problèmes liés à l’hygiène et l’environnement ;

•Absence d’agence de voyage pour commercialiser le produit touristique ;

•L’insécurité dû aux l’instabilité politique du pays;

•Difficulté que rencontre un touriste pour rentrer au pays à cause de l’exigence du visa ;

•Aucun diagnostic de la situation du tourisme dans la région n’a été réalisé

 

 

 

Les solutions avancées par les participants pour agir contre ces problèmes sont :

•Création d’un comité regroupant tous les intervenants dans le TS ;

•Plaidoyer auprès des instances compétentes et les autorités locales pour accorder plus d’importance au le tourisme ;

•Encadrement et formation des acteurs du TS

•Mener des réflexions pour regrouper toutes les informations utiles sur la région sous forme de documents à mettre à la disposition de tous les intervenants dans le TS.

•Organisation des rencontres de sensibilisation et de formation dans d’autres provinces de la région.

 

 

  Pour pérenniser et réaliser les recommandations de cette rencontre, un comité a été constitué, composé de 8 personnes (3femmes et 5 hommes)  représentant différents catégories d’acteurs (direction régionale du tourisme, élu, artisane, 2 universitaires, 1 botaniste, 1 agriculteur,  Association, et le média par une journaliste…).

 

 

  Le comité s’est engagé à piloter et assurer le suivi des activités du tourisme solidaire dans la région  et de coordonner entre les différents territoires de la province pour créer une synergie entre les acteurs, et de programmer des activités dans le cadre du TS et une feuille de route de travail.

 

 

  En marge de cette rencontre, Une trentaines de personnes ont signé la charte AREMDT, dont 5 associations, et des dizaines de personnes à titre personnelle.

 

 

  Le 2eme jour de la rencontre (03/02/2012) a été consacré à une visite de terrain au Village Djebla situé dans la commune Bni-Ksila, où une 1er niche de tourisme solidaire est entrain de s’instaurer. Cette visite de terrain s’est coïncidé par le festival Adarys, et presque 680 personnes ont venus célébré le festival.

 

 

  En conclusion, la rencontre de Bjaya-Alger était une très bonne occasion  pour les différents acteurs touristique de la région pour débattre une grande  thématique liée au développement de leur pays, et de réfléchir ensemble et dans un cadre de concertation sur le présent et le devenir du tourisme solidaire et les possibilités  et opportunités à adopter pour trouver des solutions adéquates afin que cette activité puisse contribuer au développement et l’épanouissement de l’Homme de la région qui constitue le noyau des valeurs de l’ESS.  

 

 

 

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



Football: CAN 2012, des pays hôtes pas vraiment accueillants?

Dialogues en direct:Du 9 au 15 Janvier à la Faculté des Sciences et annexe

L’artiste peintre Younès Khourassani à la galerie “L’Atelier 21”

Genre et développement au centre des débats à l’institut Cervantès de Rabat

"ON" ou passage à Essaouira de l'écrivain français Claude Sérillon

Les troubles s'étendent dans des zones tibétaines de Chine

Observation des élections: Le CNDH rappelle les règles

Une exposition en hommage à L’éphémérité

Pour une protection effective des droits de l’enfant

Cour d’appel de Laâyoune :Bilan des affaires jugées en 2011

Atelier de formation sur «le Tourisme Solidaire, facteur de développement local »

Des ingénieurs créent un robot-méduse potentiellement infatigable

Tunisie: l'imbroglio politique se poursuit, le Premier ministre consulte

Tunisie: Un gouvernement après un mois de péripéties

Le kiosque: Chabat accuse Benkirane de "marchandage"

Le Maroc se distingue comme “modèle de modération” et “lueur d’espoir” dans la région MENA (Chef de file au Congrès US)

Sa Majesté le Roi procède à la pose de la première pierre d’un centre de formation professionnelle multidisciplinaire à Casa

Daech essaie de se frayer un chemin dans les rangs de la classe moyenne marocaine

Le peuple marocain célèbre mardi l’anniversaire de SAR la Princesse Lalla Asmaa

Bruxelles : accord cadre de collaboration entre l’ANAM et l’INAMI





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma