Mardi 17 Octobre 2017

Revue de presse quotidienne du samedi 1 novembre 2014

Ajouté le 1 Novembre 2014 à 13:37


Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus samedi :

 

*L'Opinion.:

 

 - Réforme du régime des pensions civiles: le CESE préconise la retraite à 63 ans. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté à la majorité son avis sur les projets de loi relatifs à la réforme du régime des pensions civiles, recommandant de relever l’âge de la retraite à 63 ans, à raison de 6 mois par an pendant les six prochaines années. Dans son avis, le CESE "souligne la nécessité d’une réforme globale de l’ensemble des régimes". Il recommande l’élaboration d’une loi-cadre avant juin 2015 qui devrait reprendre les principes directeurs et le schéma cible de la réforme globale des régimes de la retraite et établir un échéancier précis et engageant pour les différentes parties.

 

- Maroc-Emirats arabes unis: coopération dans la lutte contre le terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères de l'Etat des Emirats arabes unis, Cheikh Abdellah Ibn Zayed Al Nahyane, a salué la décision et les instructions données par SM le Roi Mohammed VI pour une coopération efficace avec son pays dans la lutte contre le terrorisme. Il a de même estimé que le soutien apporté par le Maroc à son pays "est une position noble qui puise son fondement dans la convergence des vues des deux pays frères sur le terrorisme". *Al Bayane.: - Le gouvernement marque des points sur le volet social. Le conseil de gouvernement a adopté, jeudi, le projet de décret N 2-14-791, définissant les conditions et les critères d'éligibilité au soutien direct des veuves en situation de précarité, son montant et les modalités de paiement, avec la création d'une commission ministérielle chargée d'en affiner les dispositions. Ce texte fixe le montant à 350DH par enfant orphelin ayant moins de 21 ans et dont la charge est assurée par des veuves en situation difficile ou précaire.

 

- Gestion des catastrophes: le Maroc certifié. Le Royaume a obtenu, jeudi, la certification de conformité aux standards de l’ONU en matière de gestion des catastrophes, délivrée par le Groupe consultatif international de recherche et de sauvetage (INSARAG), une première à l’échelle africaine. La remise du prestigieux certificat de classification a eu lieu au cours d’une cérémonie solennelle organisée à Genève, à l’issue de trois jours d’un exercice de haut niveau d’intervention en cas de tremblement de terre, en présence d’observateurs internationaux.

 

*Al Assima Post :

 

- Benkirane et Chabat se confrontent de nouveau à Fès. La Cour constitutionnelle a pour la quatrième fois consécutive annulé les résultats des élections partielles tenues dans la circonscription de Moulay Yacoub à Fès et remportées par l’istiqlalien Hassan Chahbi. Le PJD avait présenté des recours auprès de la Cour Constitutionnelle en raison de "violations" ayant entaché la campagne électorale et que le PJD impute au Parti de l’Istiqlal.

 

- Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a indiqué que les avocats qui protestent contre l’avant-projet relatif au Code de la procédure civile et des amendements y afférant sont nourris par des motivations électorales portant sur les postes de bâtonniers et des conseils de l’ordre des avocats.

 

Et le ministre de préciser, vendredi lors d’une cérémonie d’installation de deux nouveaux directeurs au ministère, qu’il considère les audiences comme "ligne rouge", en ce sens qu’elles ne peuvent être "ni annulées ni être entravées". * Al-Ahdat Al-Maghribiya.: - Le mouvement féministe critique la procédure d'indemnisation des veuves et considère que l’opération est une campagne électorale. Khadija Rebbah, de l'Association des femmes marocaines et activiste et militante des droits de la femme pour une démocratie paritaire, a indiqué dans une déclaration à la presse que le timing de la publication du décret pour compenser les veuves "n’est pas innocent", ajoutant qu'il s’agit d’"une campagne électorale prématurée lancé par le Parti de la justice et du développement". Elle a estimé que le décret a écarté plusieurs groupes cibles, en se demandant: Si le gouvernement va indemniser les veuves alors quel est le sort des divorcées et des femmes sans travail? . - Akhenouch ambitionne de réaliser l'autosuffisance des dattes en 2020. Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhenouch a déclaré que la baisse qu’a connue la production des dattes cette année est seulement conjoncturelle et la filière des dattes a des opportunités prometteuses à saisir, soulignant que la production des dattes augmentera au cours des prochaines années grâce à l'appui fourni par le ministère aux producteurs dans le cadre du plan Maroc Vert. Cette déclaration a été faite lors d'une conférence de presse, jeudi dernier, en marge de l'ouverture du Salon international des dattes à Arfoud.

 

*Assabah.:

 

- Réforme des retraites: les professionnels de la pêche menacent de faire grève. Mohamed Bazine, vice-président de la Fédération des Chambres de pêche maritime, a déclaré au journal que les professionnels rejettent vivement le relèvement de l'âge de départ à la retraite. Bazine a affirmé que ces professionnels réclament au contraire son abaissement à 55 ans ou la fixation du nombre de jours de travail à 3000 à l'instar, dit-il, de la réglementation en vigueur dans les pays européens avec lesquels le Maroc est lié par des conventions et des traités.

 

- Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a déclaré jeudi que l’industrie automobile a pu réaliser des performances remarquables ces dernières années, citant à cet égard les exportations qui ont atteint 31 milliards de dirhams (MMDH) en 2013, contre 25,2 MMDH en 2012, hissant ainsi le secteur au 2ème rang des secteurs exportateurs et au 1er rang des pays exportateurs de véhicules dans la zone MENA. Elalamy a tenu ces propos lors de la 4ème édition de l’Automotive Meeting Tanger.

 

*Al Massae.:

 

 - Les architectes mécontents de la décision d'intégrer dans leur organisation les analystes de l'Education nationale. Cette décision a suscité l'ire de la plupart des architectes, selon un communiqué de l'ordre national des architectes, qui a dénoncé cette "grave décision". - La majorité du CESE donne à Benkirane feu vert pour réformer la retraite. Le Conseil Economique, social et Environnemental (CESE) a adopté à la majorité son avis sur les projets de loi relatifs à la réforme des régimes des pensions civiles, recommandant de relever l’âge de la retraite à 63 ans, à raison de 6 mois par an pendant les six prochaines années.

 

*Al Alam.:

 

- Qui a enfoncé le pays dans la crise? Majorité et opposition échangent les accusations. Comme prévu, l'aspect politique a dominé jeudi la discussion du projet de Loi de finances 2015 à la Chambre des représentants. Des membres de la majorité ont déclaré que le gouvernement Benkirane a trouvé le pays "enlisé" dans la crise, des propos qui ont contrarié les députés USFP. Ces derniers ont affirmé que bien qu'installé lors d'une conjoncture qui augurait d'une "crise cardiaque" imminente, le gouvernement d'alternance, lui, est parvenu à surmonter les conséquences fâcheuses et impulsé la reprise de l'économie nationale.

 

*Akhbar al Yaoum al Maghribiya.:

 

 - Benkirane a réussi à absorber la colère de l’opposition à la Chambre des Représentants. Il semble que le "blocage" , qui a eu lieu au sein de la Commission de l’Intérieur et des collectivités locales à la Chambre des représentants, en raison d'un désaccord entre les groupes de l'opposition et de la majorité, a trouvé son chemin vers une solution. Des sources bien informées ont révélé qu’une rencontre entre le Président de la Chambre, Rachid Talbi Alami, et des présidents de groupes parlementaires, jeudi dernier, a abouti à un accord pour le règlement de la "crise". L’accord est intervenu après une rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les représentants des partis de l'opposition.

 

- Des Marocains épargnent la totalité de leurs salaires. Le gouvernement continue de fermer les nombreuses voies de fraude dans le paiement des impôts. Après la découverte de l'échappatoire utilisée par les fonctionnaires pour obtenir une pension complète de retraite grâce à une radiation forcée de la fonction publique, c'est au tour des régimes de retraite complémentaires, qui étaient exemptés des impôts par la loi sous le prétexte qu'il s'agit d'une épargne que l'employé réalise pour augmenter sa pension.

 








Votre commentaire
* Votre nom
* Titre du commentaire
  * Pays
* Le commentaire
  * Code de vérification



L'aspirine préventive à petites doses fait plus de mal que de bien

Saisie d’une revue française: Cachez-moi ce sein !

Le cancer hérité de la prostate: Découverte du premier gène mutant clé

La chasse aux exoplanètes : l’espoir de découvrir des éventuelles “sœur de la Terre” dans la Voie Lactée

Moncef Marzouki se rendra prochainement au Maroc

L’édition Caftan 2012 prévue le 12 mai prochain

Paludisme : l’artémisinine, fait renaitre l’espoir

Magistrature: Approche réformatrice et esprit constitutionnel

Le dernier numéro du magazine Gazelle interdit au Maroc

Diabète: un mauvais sommeil augmente le risque

Marathon international de Marrakech : Des nouveautés pour la 23ème édition

Nawal El Moutawakil peut prétendre à la présidence de l’IAAF, selon son actuel président

Démenti

Des robots geôliers en Corée du Sud

Tunisie: colère et inquiétude des journalistes après les nouvelles nominations dans les médias publics

Les fausses notes de la déclaration du gouvernement Benkirane

Pourquoi Cristiano Ronaldo va briller dans le classico

Affaire des terres collectives devant la justice à Kenitra

L’affaire Haddad-Akhbar Al Yaoum: plus qu’un couac, un crash

McDonald’s Maroc confirme son engagement social





 




France 24 LIVE



Publicité



Publicité


Rechercher sur LA RELEVE


Nos services gratuits

 

»  Livre d'or

 
 

»  site amis

 

S'abonner à la newsletter



S'abonner à la RSS

 

»   RSS des articles

 
 

»  RSS des vidéos

 

Droits de production et de diffusion réservés © Copyright 2017 lareleve.ma